Monsanto surprise par les commentaires de la ministre française de l’Environnement concernant le Roundup®

Garden by Roundup. (Photo: Business Wire)

BRUXELLES--()--Ce week-end, la ministre française de l’Environnement, Ségolène Royal a commenté au sujet des produits pour pelouses et jardins Roundup® offerts à des fins de vente aux consommateurs français, commentaires mal interprétés par les médias de plusieurs pays.

Contrairement à la grande couverture médiatique, Mme Royal n’apas proposé une interdiction de vente du Roundup auprès des consommateurs français. Elle a proposé sa limitation à la vente derrière le comptoir — un système qui existe déjà dans plusieurs autres pays européens, dont l’Allemagne. De plus, elle le propose dans le contexte d’une loi qui s’appliquerait à tous les pesticides vendus en France, et non seulement au Roundup.

Monsanto a été surprise par la décision de Mme Royal de distinguer la marque de désherbant Roundup® de Monsanto en la désignant de son nom, car il n’est que l’un des 180 divers désherbants à base de glyphosate vendus aux jardiniers et fermiers de France et d’autres pays.

En date d’aujourd’hui, il n’y a aucune donnée scientifique nouvelle ou récente qui donne raison au questionnement des régulateurs européens relativement aux conditions de vente de Roundup en Europe. Monsanto et les autres producteurs de produits à base de glyphosate continuent de travailler avec les autorités réglementaires compétentes afin d’assurer le renouvellement décennal du glyphosate dans l’Union européenne (UE). Le dernier renouvellement aux fins de vente du glyphosate a eu lieu en UE en 2002.

Le renouvellement de l’autorisation du glyphosate s’accomplit au niveau européen tous les 10 ans, selon un corpus exhaustif de toutes les données et nouvelles recherches scientifiques disponibles, y compris une évaluation récente du glyphosate par le Centre international de recherche sur le cancer (IARC), membre de l’Organisation mondiale de la santé. Le processus de renouvellement actuel a été dirigé par l’Allemagne, qui a réaffirmé l’innocuité de la substance au début de 2015 dans son rapport à l’intention de l’Union européenne. Le rapport allemand sera maintenant revu par l’Autorité européenne de sécurité des aliments avant qu’une décision définitive ne soit prise par la Commission européenne.

« Monsanto est confiante en la qualité des produits qu’elle offre aux jardiniers et qui ont été spécifiquement conçus pour une utilisation sûre par les consommateurs », explique Ralph Dyrnes, directeur commercial des activités internationales de produits Pelouse et Jardin de Monsanto. « Lorsqu’utilisé selon les recommandations qui se trouvent sur l’emballage, le produit ne pose aucun risque particulier pour l’utilisateur. »

De plus, ajoute ce dernier, Monsanto et Roundup font la promotion active des pratiques exemplaires auprès des jardiniers depuis plus de 20 ans. C’est une question d’utiliser le bon produit (formulation : sous forme concentrée ou prêt à être utilisée) au bon endroit, au bon moment (saison et conditions météorologiques : par exemple, toujours privilégier une journée dégagée, sans vent, afin de réduire la dérive et l’écoulement non désirés) avec le bon équipement (vaporisateur). Toutes ces informations sont largement diffusées et portées à la connaissance des consommateurs, tant au point de vente que sur les sites Web spécialisés qui proposent diverses solutions associant plusieurs options, dont des désherbants chimiques, le désherbage manuel, la reconfiguration du jardin, etc.

Comme toutes les substances actives autorisées dans les désherbants en Europe, le glyphosate était visé par un processus réglementaire strict avant d’être disponible à la vente. Un processus d’approbation similaire s’applique aux produits formulés (y compris les substances actives plus tout additif).

Pour de plus amples informations concernant le Roundup, le glyphosate et le dernier rapport de l’IARC, consulter le www.roundup.eu, le www.glyphosate.eu et lehttp://www.monsanto.com/iarc-roundup/pages/default.aspx.

À propos de Monsanto Company

Monsanto est engagée à apporter un large éventail de solutions afin d’aider à nourrir notre monde en pleine croissance. Nous produisons des graines pour les fruits, les légumes et les autres importantes récoltes, comme le maïs, le soja et le coton, qui aident les fermiers à obtenir de meilleures récoltes tout en utilisant l’eau et les autres ressources importantes de manière plus efficace. Nous travaillons afin d’identifier les solutions durables pour la santé du sol, d’aider les fermiers à utiliser des données pour améliorer les pratiques agricoles et d’offrir des produits de protection des récoltes afin de minimiser les dommages causés par les espèces nuisibles et les maladies. Nous nous associons à des fermiers, chercheurs, organismes à but non lucratif, universités et autres afin d’aider à répondre certains des plus importants défis au monde. Pour en savoir plus au sujet de Monsanto, nos engagements et nos plus de 20 000 employés dévoués, veuillez consulter le : discover.monsanto.com et le monsanto.eu . Suivez nos activités sur Twitter® au twitter.com/MonsantoEurope, sur le blogue de la société au monsantoblog.eu ou inscrivez-vous pour recevoir les communiqués de presse de notre fil RSS.

Contacts presse : http://monsantoblog.eu/media/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Monsanto
Brandon Mitchener, 003227767656
media.europe@monsanto.com

Contacts

Monsanto
Brandon Mitchener, 003227767656
media.europe@monsanto.com