Cegedim : Une année 2014 stratégique

  • Des résultats en ligne avec les attentes
  • S&P confirme la mise sous surveillance positive de la note du Groupe
  • La cession de l’activité CRM et données stratégiques en voie de finalisation

Information Financière annuelle au 31 décembre 2014
IFRS - Information Réglementée – Auditée

PARIS--()--Regulatory News:

Cegedim, entreprise de technologies et de services portée par l’innovation, enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 911,5 millions d’euros en 2014, en croissance de 1,0% en données publiées et de 1,3% en données organiques par rapport à 2013. L’EBIT avant éléments exceptionnels s’élève à 94,8 millions d’euros en progression de 2,9%. Ainsi, la marge d’EBIT avant éléments exceptionnels ressort à 10,4% en 2014, contre 10,2% un an plus tôt.

Cegedim a annoncé la signature du contrat de cession définitif de sa division CRM et données stratégiques à IMS Health, pour un montant en numéraire de 385 millions d’euros(1), le 20 octobre dernier. En conséquence, les comptes consolidés 2014 sont présentés selon la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées » (voir annexes pour plus de détails). La transaction devrait être effective au début du deuxième trimestre 2015.

Le chiffre d’affaires consolidé, hors activités visant à être cédées, s’établit à 493,5 millions d’euros en 2014, en hausse de 1,2% en données publiées et de 0,3% en données organiques par rapport à 2013. L’EBIT avant éléments exceptionnels des activités poursuivies s’élève à 49,5 millions d’euros en recul de 2,4 millions d’euros. Ainsi, la marge d’EBIT ressort à 10,0% en 2014, contre 12,2% un an plus tôt. Le Groupe a poursuivi au quatrième trimestre le rattrapage du retard enregistré au premier trimestre 2014.

L’agence de notation Standard & Poor’s a renouvelé le 18 février dernier la mise sous surveillance avec implication positive de la note B+ du Groupe.

Pour 2015, Cegedim anticipe une croissance de son résultat opérationnel courant supérieure à celle de son chiffre d’affaires.

  • Compte de résultat simplifié
             
    2014   2013  

Δ

  En M€   En %   En M€   En %  
Chiffre d’affaires   493,5   100,0   487,6   100,0   +1,2%
EBITDA 86,9   17,6 91,6   18,8 -117bps
Dotation aux amortissements -37,4 -39,8 -5,7%
Résultat opérationnel courant   49,5   10,0   51,9   12,2   -4,6%
Produits et charges non courants -11,0 2,0 n.m.
Résultat opérationnel   38,5   7,8   53,9   12,7   -28,6%
Coût de l’endettement financier net -47,7 -56,7 -15,9%
Charge d’impôt -1,4 -12,8 -88,8%
Résultat net consolidé des activités poursuivies   -9,4     -14,3     +34,2%
Résultat net des activités visant à être cédées   -190,8     -44,4     -329,1%
Résultat net part du Groupe   -199,8     -58,6     -240,7%

(1) Sur la base de « no-cash, no-debt » et sous réserve de certains ajustements en fonction de la dette nette du groupe à la date de réalisation, de l'évolution du besoin en fonds de roulement et du chiffre d'affaires 2014 de l'activité CRM et données stratégiques.

Cegedim enregistre un chiffre d ’affaires consolidé des activités poursuivies de 493,5 millions d’euros en 2014, en hausse de 1,2% en données publiées et de 0,3% en données organiques par rapport à 2013. Les effets de périmètre (acquisition de Webstar au Royaume-Uni et de SoCall en France) et les effets de change ont contribué positivement à cette hausse, à hauteur respectivement de 0,3% et 0,6%.

Les charges opérationnelles ont progressé de 2,1%, conséquence de la légère hausse des achats consommés, des charges externes et des frais de personnel. Il est à noter que la production immobilisée est dorénavant en déduction des frais de personnel et charges externes.

L’EBITDA a reculé de 4,7 millions d’euros à 86,9 millions d’euros, la marge d’EBITDA s’établissant ainsi à 17,6% en 2014 contre 18,8% en 2013. Cette évolution de l’EBITDA résulte du recul des divisions Professionnels de santé et Assurances et services, partiellement compensé par l’amélioration de l’EBITDA de la division Activités GERS et Réconciliation.

Les éléments exceptionnels représentaient, en 2014, une charge de 11,0 millions d’euros contre un produit de 2,0 millions d’euros il y a un an. La majeure partie de ces charges est liée à l’amende de 5,8 millions d’euros infligée à Cegedim par l’Autorité de la Concurrence et à des frais d’honoraires de 1,9 million liés à la transaction avec IMS Health. Ainsi, le résultat opérationnel s’est établi à 38,5 millions d’euros, en recul de 15,4 millions d’euros par rapport à 2013.

Le coût de l’endettement financier net a diminué de 9,0 millions d’euros passant de 56,7 millions d’euros en 2013, à 47,7 millions d’euros en 2014. Ce recul reflète l’effet positif des opérations de refinancement de 2013 et 2014.

La charge d’impôts a reculé de 11,4 millions d’euros passant d’une charge de 12,8 millions d’euros en 2013 à une charge de 1,4 million d’euros en 2014. Ce recul résulte principalement de la non-activation d’impôts différés en 2014. En 2013, le Groupe d’intégration fiscale en France faisait ressortir un déficit contrairement à l’exercice 2014 pour lequel un bénéfice fiscal a été constaté.

Le résultat net consolidé des activités poursuivies ressort en perte de 9,4 millions d’euros en 2014 contre une perte de 14,3 millions d’euros à la même période un an plus tôt. Cette amélioration du résultat net consolidé reflète l’évolution de l’EBIT, des éléments exceptionnels, du coût de l’endettement financier net et de la charge d’impôts. Le résultat courant par action ressort en perte de 0,3 euro en 2014, contre une perte de 1,0 euro en 2013.

Analyse de l’évolution de l’activité par division

  • Chiffres clés par division
             
Chiffre d’affaires EBIT courant EBITDA
en millions d’euros 2014   2013 2014   2013 2014   2013
Professionnels de santé 295,6   295,5 31,1   35,4 52,9   59,7
Assurances et services 165,0 161,1 22,8 24,8 36,7 38,6
Activités GERS et Réconciliation 32,9 32,0 -4,4 -8,3 -2,7 -6,7
Total activités poursuivies 493,5 487,6 49,5 51,9 86,9 91,6
Activités visant à être cédées 429,8 425,8 45,3 40,2 66,2 64,1
Retraitement IFRS 5 -11,7 -11,2 - - - -
Total Cegedim 911,5   902,3 94,8   92,1 153,1   155,7
  • Professionnels de santé

Le chiffre d’affaires a progressé de 1,1 million d’euros, soit 0,4%, passant de 294,5 millions d’euros en 2013 à 295,6 millions d’euros en 2014. Hors impact positif de 0,4% des acquisitions de Webstar (Royaume-Uni) en novembre 2013 et de SoCall (France) en avril 2014 et des effets de change favorables de 1,1%, le chiffre d’affaires a reculé de 1,1%.

La division Professionnels de santé a contribué pour 60,4% au chiffre d’affaires consolidé des activités poursuivies de 2013 contre 59,9% en 2014.

L’EBIT s’établit à 31,1 millions d’euros en recul de 4,4 millions d’euros. Ainsi, la marge ressort à 10,5% contre 12,0% un an plus tôt.

Ce recul de l’EBIT reflète principalement l’effet de base défavorable des activités d’informatisation des médecins au Royaume-Uni suite à un niveau d’activité exceptionnel dans le cadre du NHS en 2013, et la baisse, essentiellement en début d’année, des investissements des pharmaciens français.

Ce recul est partiellement compensé par une amélioration de la rentabilité de l’activité d’informatisation des pharmacies au Royaume-Uni. Il est à noter l’amélioration de la marge au second semestre 2014 de l’activité d’informatisation des pharmaciens en France.

  • Assurances et services

Le chiffre d’affaires a progressé de 3,9 millions d’euros, soit 2,4%, passant de 161,1 millions d’euros en 2013 à 165,0 millions d’euros en 2014. Les effets de change n’ont quasiment pas d’impact et il n’y a eu aucune variation de périmètre.

La division Assurances et services a contribué pour 33,4% au chiffre d’affaires consolidé des activités poursuivies de 2013, contre 33,0% en 2014.

L’EBIT s’établit à 22,8 millions d’euros en recul de 2,0 millions d’euros. Ainsi, la marge ressort à 13,8% contre 15,4% un an plus tôt.

Ce recul de l’EBIT est principalement dû à l’impact du développement de l’offre SaaS chez Cegedim Global Payments, partie de l’activité e-business, et à l’investissement conséquent consenti pour l’activité Kadrige, partiellement compensé par l’amélioration de la rentabilité de l’activité dédiée aux compagnies d’assurance santé et de celle de Cegedim SRH, solutions pour les ressources humaines.

  • Activités GERS et Réconciliation

Le chiffre d’affaires a progressé de 0,9 million d’euros, soit 2,8%, passant de 32,0 millions d’euros de 2013 à 32,9 millions d’euros de 2014. Il n’y a eu aucune cession, ni acquisition, et les effets de change sont négligeables. Ainsi, la croissance organique est de 2,9%.

L’EBIT évolue positivement de 4,0 millions d’euros pour s’établir à une perte de 4,4 millions d’euros.

Cette évolution favorable de l’EBIT reflète le retour progressif à l’équilibre de l’activité GERS, statistiques de vente des produits pharmaceutiques.

  • Activités visant à être cédées (division « CRM et données stratégiques »)

Le chiffre d’affaires s’établit à 429,8 millions d’euros en 2014 en croissance de 0,9% en données publiées par rapport à la même période en 2013. L’EBIT avant éléments exceptionnels s’élève à 45,3 millions d’euros en hausse de 5,1 millions d’euros par rapport à 2013. Ainsi, la marge EBIT avant éléments exceptionnels ressort à 10,5% contre 9,4% il y a un an.

Cette hausse s’explique par la croissance des activités OneKey dans l’ensemble des régions du monde, Compliance principalement en Europe et Etudes de marché principalement aux Etats-Unis, en France et en Europe du Sud. Il est à noter le dynamisme commercial de l’activité Mobile Intelligence ainsi que la prorogation par le Groupe Sanofi de son contrat de prestation avec Cegedim jusqu’en avril 2017.

A la suite de la cession de cette division à IMS Health, une dépréciation des écarts d’acquisition de 218,9 millions d’euros a été reconnue pour refléter la moins-value de cession à venir estimée. Le résultat net des activités destinées à être cédées s’établit en perte de 190,3 millions d’euros.

L’actif des activités destinées à être cédées s’établit à 584,9 millions d’euros au 31 décembre 2014 soit 50,9% du total bilan. Le passif des activités destinées à être cédées s’établit à 180,6 millions d’euros au 31 décembre 2014 soit 15,7% du total bilan.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s’élève au 31 décembre 2014 à 1 149,2 millions d’euros, en recul de 5,9% par rapport à la fin de l’année 2013.

Les écarts d’acquisition représentaient 175,4 millions d’euros au 31 décembre 2014 contre 528,5 millions d’euros à fin 2013. Ce recul de 353,1 millions s’explique principalement par la dépréciation des écarts d’acquisition pour 218,9 millions d’euros et le reclassement de 201,8 millions d’euros en « Actifs des activités destinées à être cédées » partiellement contrebalancé par l’appréciation de 62,7 millions d’euros de certaines devises étrangères vis-à-vis de l’euro principalement dû au dollar US et à la Livre Sterling. Les écarts d’acquisition représentaient 15,3% du total du bilan au 31 décembre 2014, contre 43,3% un an plus tôt.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s’établissaient à 44,0 millions d’euros au 31 décembre 2014, en recul de 22,9 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2013, reflet direct de la cession de la division CRM et données stratégiques à IMS Health.

Les capitaux propres ont reculé de 127,8 millions d’euros à 218,1 millions d’euros au 31 décembre 2014, contre 345,8 millions d’euros à la fin 2013. Ce recul reflète la perte de valeur sur les activités visant à être cédées. Les capitaux propres représentaient à fin décembre 2014, 19,0% du total bilan, contre 28,3% un an auparavant.

La dette financière nette s’est établie à 495,8 millions d’euros à la fin décembre 2014 en progression de 33,8 millions d’euros par rapport à la fin 2013. Il est à noter que sans le reclassement des activités visant à être cédées, la dette financière nette serait en recul de 27,2 millions d’euros.

Avant coût de l’endettement financier net et impôts, la capacité d’autofinancement a atteint 141,3 millions d’euros à la fin décembre 2014, soit un recul de 11,3 millions d’euros par rapport à fin décembre 2013.

Faits marquants 2014

  • Opération de refinancement

Le 7 avril 2014, Cegedim a lancé une émission obligataire additionnelle de 100 millions d’euros portée dans la journée à 125 millions d’euros, sur son emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020. A l’exception de la date et du prix d’émission (105,75% augmenté des intérêts courus depuis le 1er avril 2014), les obligations nouvelles sont identiques aux obligations émises dans le cadre de l’emprunt obligataire 6,75% de 300 millions d’euros à échéance 2020 émis le 20 mars 2013. Il est à noter que Cegedim a ainsi pu émettre à 5,60% contre 6,75% un an avant.

Le produit de cette émission obligataire a été utilisé, entre autres, pour financer le rachat de 105 950 000 euros de l’emprunt obligataire à échéance 2015 (au prix de 108,102%), payer la prime ainsi que les frais y afférant et rembourser les facilités de découvert bancaire.

La structure de la dette à ce jour est donc la suivante :

  • Emprunt obligataire de 62,6 millions d’euros à 7,00% à échéance 27 juillet 2015 ;
  • Emprunt obligataire de 425 millions d’euros à 6,75% à échéance 1er avril 2020 ;
  • Crédit revolving de 80 millions d’euros à échéance 10 juin 2016, non tiré au 31 décembre 2014 ;
  • Facilités de découvert.
  • Acquisition de société

Le 15 avril 2014, Cegedim a réalisé l’acquisition de la société française SoCall, basée à Sèvres, dont la principale activité est la mise en place et la gestion de secrétariat médical et de permanence téléphonique pour les cabinets de professionnels de santé. Gérant les appels clients, les messages, les rendez-vous et l’historique des consultations, la société opère dans une cinquantaine de cabinets. Financées par fonds propres, les activités acquises représentent un chiffre d’affaires annuel de moins de 0,3 million d’euros en année pleine et contribuent au périmètre de consolidation du Groupe à compter du deuxième trimestre 2014.

  • Amende de l’Autorité de la concurrence

Le 8 juillet 2014 l’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 5,8 millions d’euros à Cegedim suite à une saisine de la société Euris pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché français des bases de données des professionnels de santé.

Cette décision a fait l’objet d’un recours devant la Cour d’Appel de Paris. La décision de l'Autorité de la concurrence étant exécutoire, Cegedim a payé le montant de l'amende en octobre 2014.

Il est à noter que ce risque avait été indiqué dans le point 4.3.24 du Document de Référence 2013 ainsi que dans la note d’opération publiée lors de l’émission obligataire d’avril dernier.

  • Signature du contrat de cession définitif de la division CRM et données stratégiques

Le 20 octobre 2014, Cegedim a annoncé la signature du contrat de cession définitif de sa division CRM et données stratégiques à IMS Health Inc., pour un montant en numéraire de 385 millions d’euros sur la base de « no-cash, no-debt » et sous réserve de certains ajustements en fonction de la dette nette du Groupe à la date de réalisation, de l'évolution du besoin en fonds de roulement et du chiffre d'affaires 2014 de l'activité CRM et données stratégiques.

La Commission européenne a donné son feu vert, fin décembre 2014, au rachat de la division CRM et données stratégiques par IMS Health. La décision est subordonnée à la cession par IMS Health d’une partie de ses activités "bases de données promotionnelles syndiquées" en Europe représentant un chiffre d’affaires de 2 millions de dollars. Cette autorisation de la Commission européenne s’ajoute à l’expiration, le 5 décembre 2014, du délai d’examen de l’opération par des autorités anti-trust américaines.

Le produit de l’opération sera affecté au remboursement de la dette, renforçant ainsi le bilan et le compte de résultat de Cegedim.

Cette opération permettra à Cegedim de se recentrer sur les logiciels et bases de données pour les professionnels de santé et compagnies d'assurance santé, ainsi que sur ses activités multi-industrielles à forte croissance telles que l'e-business, l’e-collaboration et l’externalisation de la paie et des ressources humaines.

La transaction sera effective, comme prévu, en avril 2015.

  • La note B+ de Cegedim placée sous surveillance positive par S&P’s

A la suite de la signature du contrat de cession définitif de la division CRM et données stratégiques, Standard and Poor’s a placé, le 24 octobre 2014, la note B+ de Cegedim et de ses obligations, sous surveillance avec implication positive. L’agence de notation a renouvelé le 18 février dernier la mise sous surveillance avec implication positive de la note B+ du Groupe.

A l’exception des faits indiqués ci-dessus, il n’y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Opérations et événements importants post clôture

Il n’y a eu postérieurement à la clôture et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

Perspectives

Pour 2015, Cegedim anticipe une croissance du chiffre d’affaires des activités poursuivies de 1%, hors impact des acquisitions et des effets devises, et une croissance de l’EBIT courant des activités poursuivies d’au moins 5%.

Le Groupe n’anticipe pas d’acquisitions significatives en 2014.

Le Groupe ne communique pas de prévisions ni d’estimations du bénéfice.

Agenda financier

 

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, ce jour le 26 mars 2015, à 18h15 (heure de Paris), animée par Jan Eryk UMIASTOWSKI, Directeur des Investissements et des Relations Investisseurs de Cegedim.

La présentation des résultats 2014 est disponible à l’adresse : http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

 

Numéros d’appel :

  France : +33 1 70 77 09 44

États-Unis : +1 866 907 5928

Royaume-Uni et autres : +44 (0)20 3367 9453

 

Pas de Code d’accès requis

27 mars 2015 à 11h30 à Boulogne-Billancourt

  • Réunion SFAF

28 avril 2015 après bourse

  • Chiffre d’affaires du premier trimestre 2015

27 mai 2015 après bourse

  • Résultats du premier trimestre 2015

28 juillet 2015 après bourse

  • Chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2015

21 septembre 2015 après bourse

  • Résultats du premier semestre 2015

22 septembre 2015

  • Réunion SFAF

27 octobre 2015 après bourse

  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2015

26 novembre 2015 après bourse

  • Résultats du troisième trimestre 2015

Informations additionnelles

Le Comité d’Audit et le Conseil d’Administration se sont réunis le 25 mars 2015 pour examiner les comptes consolidés de l’année 2014.

Le document de référence en français et en anglais sera disponible la semaine prochaine sur le site Finance de Cegedim à l’adresse suivante :

Ces éléments sont également disponibles sur Cegedim IR, l’application mobile de la communication financière de Cegedim pour smartphones et tablettes IOS et Android, téléchargeable sur : http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

Annexes

  • Informations relatives aux activités destinées à être cédées

Le 20 octobre 2014, Cegedim a annoncé la signature du contrat de cession définitif de sa division CRM et données stratégiques à IMS Health. La transaction sera effective postérieurement à la publication des présents résultats, au début du deuxième trimestre 2015. En conséquence, les Comptes Consolidées 2014 sont présentés selon la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées ». La norme IFRS 5 définit la façon de comptabiliser les actifs non courants destinés à la vente. En pratique, la contribution jusqu’à leur cession effective à chaque ligne du :

  • compte de résultat consolidé de Cegedim (avant intérêts minoritaires) est regroupée sur la ligne « Résultat net des activités cédées ou en cours de cession » et sa cote part de résultat net est exclue du résultat net ajusté de Cegedim ;
  • tableau des flux de trésorerie consolidés de Cegedim est regroupée sur la ligne « Flux de trésorerie des activités cédées ou en cours de cessions ».

Ces retraitements sont appliqués à l’ensemble des périodes présentées afin de rendre l’information homogène. En outre, la contribution de l’activité CRM et données stratégiques à chaque ligne du bilan consolidé de Cegedim au 31 décembre 2014 est regroupée sur les lignes « Actifs des métiers cédés ou en cours de cession » et « Passifs associés aux actifs des métiers cédés ou en cours de cession ». Les données présentées relatives à l’exercice fiscal 2013 sont des données historiques et n’ont pas été ajustées.

  • Etats financiers consolidés au 31 décembre 2014

Actif

         
En milliers d’euros   31/12/2014   31/12/2013
Ecarts d’acquisition   175 389   528 465
Frais de développement 12 059 16 791
Autres immobilisations incorporelles   92 979   207 097
Immobilisations incorporelles 105 038 223 888
Terrains 389 389
Constructions 3 637 4 764
Autres immobilisations corporelles 16 006 27 110
Immobilisations en cours   697   45
Immobilisations corporelles 20 727 32 307
Titres de participation 704 704
Prêts 2 684 2 464
Autres immobilisations financières   8 834   10 793
Immobilisations financières - hors titres des sociétés mises en équivalence 12 222 13 960
Titres des sociétés mises en équivalence 8 819 8 599
Etat - impôt différé 10 625 42 121
Créances clients : part à (+) d'un an 15 162 14 379
Autres créances : part à (+) d'un an   1 812   894
Actif non courant 349 793 864 615
En-cours de services 0 186
Marchandises 8 563 10 428
Avances, acomptes sur commandes 77 428
Créances clients : part à (-) d'un an 127 264 229 958
Autres créances : part à (-) d'un an 21 931 31 972
Equivalents de trésorerie 2 416 3 515
Trésorerie 41 619 63 458
Charges constatées d’avance   12 708   16 618
Actif courant   214 579   356 564
Actif des activités destinées à être cédées   584 857   -
Total actif   1 149 229   1 221 179

Passif

         
En milliers d’euros   31/12/2014   31/12/2013
Capital social   13 337   13 337
Prime d’émission 182 955 185 562
Réserves Groupe 157 808 214 419
Réserves de conversion Groupe -238 -238
Ecart de conversion Groupe 63 815 -8 996
Résultat Groupe   -199 756   -58 634
Capitaux propres part du Groupe 217 921 345 449
Intérêts minoritaires (réserves) 118 419
Intérêts minoritaires (résultat)   24   -43
Intérêts minoritaires   142   376
Capitaux propres 218 063 345 825
Dettes financières à plus d’un an 476 024 513 650
Instruments financiers à plus d’un an 8 094 8 905
Impôts différés passifs 7 620 9 513
Provisions non courantes 18 680 27 501
Autres passifs non courants   1 123   2 421
Passif non courant 511 541 561 988
Dettes financières à moins d’un an 72 192 24 564
Instruments financiers à moins d’un an 8 7
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 47 166 108 269
Dettes fiscales et sociales 69 188 124 764
Provisions 2 615 5 840
Autres passifs courants   47 808   49 922
Passif courant   238 976   313 365
Passif des activités destinées à être cédées   180 649   -
Total passif   1 149 229   1 221 179
  • Compte de résultat au 31 décembre 2014
         
En milliers d’euros   31/12/2014   31/12/2013
Chiffre d'affaires   493 498   487 618
Autres produits de l'activité - -
Achats consommés -91 431 -89 654
Charges externes (1) -125 567 -124 031
Impôts et taxes -10 188 -10 112
Frais de personnel (1) -174 254 -169 631
Dotations et reprises aux provisions -4 553 -3 504
Variation des stocks de produits en cours et de produits finis - -
Autres produits et charges d'exploitation -561 925
EBITDA 86 946 91 611
Dotations aux amortissements   -37 411   -39 674
Résultat opérationnel courant 49 534 51 937
Dépréciation écarts d’acquisition - -
Produits et charges non récurrents -11 045 2 001
Autres produits et charges opérationnels non courants   -11 045   2 001
Résultat opérationnel 38 489 53 938
Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 426 272
Coût de l'endettement financier brut -47 909 -48 506
Autres produits et charges financiers   -182   -8 443
Coût de l'endettement financier net -47 665 -56 677
Impôts sur les bénéfices -6 048 -4 865
Impôts différés   4 610   -7 950
Total d’impôt -1 438 -12 815
Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 1 194 1 228
Résultat net des activités poursuivies -9 420 -14 326
Résultat net des activités destinées à être cédées -190 313 -44 351
Résultat net consolidé   -199 733   -58 677
Part du groupe (A) -199 756 -58 634
Intérêts minoritaires 24 -43
Nombre d'actions hors auto contrôle (B)   13 962 873   13 948 887
Résultat courant par action des activités poursuivies (en euros)   -0,3   -1,0
Résultat net par action (en euros) (A/B) -14,3 -4,2
Instruments dilutifs néant néant
Résultat dilué par action (en euros)   -14,3   -4,2

(1) La production immobilisée est reclassée en frais de personnel et charges externes.

  • Tableau de flux de trésorerie au 31 décembre 2014
         
En milliers d’euros   31/12/2014   31/12/2013
Résultat net consolidé   -199 733   -58 677
Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence -1 265 -1 275
Dotations aux amortissements et provisions (1) 278 817 127 421
Plus ou moins values de cession   2 241   -397
Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt 80 060 67 072
Coût de l'endettement financier net 48 854 60 060
Charges d'impôt   12 427   25 483
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 141 341 152 615
Impôt versé -13 676 -12 451
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Besoin - -
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Dégagement   11 350   9 424
Flux nets de trésorerie générés par l'activité après impôt versé et variation du besoin en fond de roulement (A)   139 015   149 588
Dont flux nets de trésorerie générés par l'activité des activités non poursuivies   79 919   82 288
Acquisitions d'immobilisations incorporelles -52 768 -51 051
Acquisitions d'immobilisations corporelles -22 596 -22 340
Acquisitions d'immobilisations financières -1 405 -2 914
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 960 4 674
Cessions d'immobilisations financières - -
Incidence des variations de périmètre -595 -1 697
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence   941   884
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (B)   -75 463   -72 444
Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités non poursuivies   -28 785   -31 300
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère - -
Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées -74 -94
Augmentation de capital en numéraire -53 -
Emissions d'emprunts 125 000 300 000
Remboursements d'emprunts -107 197 -290 857
Intérêts versés sur emprunts -39 396 -43 413
Autres produits et charges financiers versés ou reçus   -4 310   -8 339
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (C)   -26 030   -42 703
Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement des activités non poursuivies   -1 300   -3 515
Variation de trésorerie hors effet devises (A+B+C) 37 522 34 441
Incidence des variations de cours des devises 7 966 -1 668
Variation de trésorerie 45 488 32 773
Trésorerie d'ouverture 54 227 21 454
Trésorerie de clôture   99 714   54 227

(1) Dont dépréciation des écarts d'acquisition pour un montant de 63 000 milliers d’euros au 31 décembre 2013 et de 220 023 milliers d’euros au 31 décembre 2014

  • Glossaire

Activités GERS et Réconciliation : Cette division regroupe à la fois des activités inhérentes au statut de tête de Groupe coté, et des activités de support aux divisions du Groupe. Les activités GERS en France et en Roumanie, et la société Pharmastock ont été transférées de la division CRM et données stratégiques vers la division Réconciliation qui de ce fait a été renommée Activités GERS et Réconciliation. Cette réorganisation vise à simplifier la lecture du compte de résultat de Cegedim dans le cas où une suite favorable serait donnée à l’offre d’IMS Health. Plus d’informations dans la « Présentation des divisions de Cegedim » du Rapport Financier Semestriel 2014.

BNPA : pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation.

Charges opérationnelles : Elles sont définies comme les achats consommés, les charges externes et les frais de personnel.

Chiffre d’affaires à changes constants : Lorsqu’il est fait référence aux variations du chiffre d’affaires à changes constants, cela signifie que l’impact des variations de taux de change a été exclu. Le terme « à change constant » recouvre la variation résultant de l’application des taux de change de la période précédente sur l’exercice actuel, toutes choses restant égales par ailleurs.

Chiffre d’affaires à périmètre constant : L’effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l’exercice antérieur de la manière suivante :

- en retirant la partie des ventes provenant de l’entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l’exercice en cours ;

- de même, lorsqu’une entité est cédée, les ventes pour la partie en question sur l’exercice antérieur sont éliminées.

Données organiques : à structure et taux de change constants

Croissance interne : la croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d’un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d’actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.

Croissance externe : la croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l’exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l’exercice passé, nettes de cessions, d’entités et/ou d’actifs.

 

EBIT : pour Earnings Before Interest and Taxes. Il correspond au chiffre d’affaires net duquel sont déduites les charges d’exploitation (telles que salaires, charges sociales, matières, énergie, études, prestations, services extérieurs, publicité, etc.). Il correspond au résultat d’exploitation pour le Groupe Cegedim.

EBIT courant : il correspond à l’EBIT retraité des éléments exceptionnels tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond au résultat d’exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

EBITDA : pour Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. On parle d’EBITDA lorsque les amortissements et réévaluations ne sont pas pris en compte. Le «D» désigne l’amortissement des immobilisations corporelles (telles que bâtiments, machines ou véhicules) alors que le «A» désigne l’amortissement des immobilisations incorporelles (brevets, licences, goodwill).

L’EBITDA est retraité des éléments non-courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond à l’excédent brut d’exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

Endettement Financier Net : L’Endettement Financier Net représente la dette financière brute (les dettes financières non courantes, courantes, les concours bancaires, le retraitement de la dette au coût amorti et les intérêts courus sur emprunts) nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.

Free cash flow : le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du besoin en fonds de roulement opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

Marge opérationnelle : est définie comme étant le ratio EBIT/chiffre d’affaires.

Marge opérationnelle courante : est définie comme étant le ratio EBIT courant/chiffre d’affaires.

Trésorerie nette : est définie comme étant le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie moins le montant des découverts bancaires.

     

A propos de Cegedim :

 

Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise de technologies et de services portée par l’innovation. Cegedim propose des prestations de services, des outils informatiques, des logiciels spécialisés, des services de gestion de flux et de bases de données. Ses offres s’adressent notamment aux professionnels de santé, industries de santé, laboratoires pharmaceutiques, et compagnies d’assurance. Cegedim compte près de 3 500 collaborateurs dans 11 pays et a réalisé un chiffre d’affaires des activités poursuivies de 494 millions d’euros en 2014. Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).

Pour en savoir plus : www.cegedim.fr

Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup

Contacts

Cegedim
Relations Presse
Aude BALLEYDIER, +33 (0)1 49 09 68 81
aude.balleydier@cegedim.fr
ou
Jan Eryk UMIASTOWSKI, +33 (0)1 49 09 33 36
Directeur des Investissements
Relations Investisseurs
investor.relations@cegedim.fr
ou
Agence PRPA
Relations Presse
Guillaume DE CHAMISSO, +33 (0)1 77 35 60 99
guillaume.dechamisso@prpa.fr

Contacts

Cegedim
Relations Presse
Aude BALLEYDIER, +33 (0)1 49 09 68 81
aude.balleydier@cegedim.fr
ou
Jan Eryk UMIASTOWSKI, +33 (0)1 49 09 33 36
Directeur des Investissements
Relations Investisseurs
investor.relations@cegedim.fr
ou
Agence PRPA
Relations Presse
Guillaume DE CHAMISSO, +33 (0)1 77 35 60 99
guillaume.dechamisso@prpa.fr