Total Gabon: RÉSULTATS 2014

PORT-GENTIL, République Gabonaise--()--Regulatory News:

Le Conseil d’administration de Total Gabon (Paris:EC) s’est réuni le 24 mars 2015 pour arrêter les comptes définitifs de la Société pour l’exercice 2014.

Le prix moyen du Brent s’établit à 99,0 dollars par baril ($/b) en moyenne sur l’année 2014 contre 108,7 $/b en 2013. La production de pétrole brut revenant à Total Gabon en 2014 s’élève à 47 000 barils par jour (b/j), contre 46 900 b/j en 2013.

Le résultat net de Total Gabon en 2014 ressort à 88 millions de dollars (M$), contre 302 M$ en 2013. Cette baisse résulte principalement de l’effet de la baisse conjuguée du prix du Brent et des volumes de brut vendus, de l’augmentation des coûts d’exploitation et de logistique et de l’impact de la clôture du redressement fiscal.

En dépit de la forte baisse du cours du Brent depuis le second semestre 2014, mais confiant dans la solidité des fondamentaux de la Société, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires convoquée le 27 mai 2015, la distribution d’un dividende de 10,0 dollars par action, soit 45,0 M$ pour l’ensemble des actionnaires.

Ce dividende est payable en euros (ou sa contre valeur en francs CFA) sur la base du cours du dollar au jour de l’Assemblée générale.

Principales données financières

          2014  

2013

 

2012

  2014

vs

2013

Prix moyen du Brent     $/b   99,0   108,7   111,7   -9%

Prix moyen des bruts Total Gabon

    $/b   93,6   104,3   107,4   -10%
Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon     kb/j(1)   57,3   56,9   55,8   +1%

Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon(2)

    kb/j   47,0   46,9   45,4   0%
Chiffre d’affaires     M$   1 538   1 813   1 708   -15%

Capacité d'autofinancement globale

    M$   628   1 016   1 000   -38%
Investissements pétroliers     M$   649   959   922   -32%
Résultat net     M$   88   302   330   -71%

(1) kb/j : millier de barils par jour
(2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Résultats 2014

Prix de vente

En 2014, le prix moyen du Brent s’est établi à 99,0 $/b, en baisse de 9% par rapport à 2013 (108,7 $/b). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé à 93,6 $/b en 2014, en baisse de 10% par rapport à 2013 (104,3 $/b).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) s’est élevée en 2014 à 47 000 b/j, comparé à 46 900 b/j en 2013. Cette stabilité s’explique par l’augmentation de la production de brut de qualité Mandji sur les champs opérés par Total Gabon (hausse du potentiel résultant des nouveaux puits et des interventions sur les puits existants) compensée par la baisse de la production du champ Rabi du fait de l’arrêt du terminal de Gamba, de problèmes opérationnels et par l’impact sur la fin de l’année 2014 du mouvement de grève lancé par le syndicat ONEP.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires en 2014 s’élève à 1 538 M$ contre 1 813 M$ en 2013, soit un recul de 15% qui s’explique essentiellement par la baisse du prix de vente moyen des bruts de Total Gabon et la diminution des volumes vendus.

En effet, malgré une production légèrement supérieure en 2014 par rapport à 2013, le programme d’enlèvements a conduit à un volume de ventes inférieur en 2014.

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale ressort à 628 M$ en 2014 contre 1 016 M$ en 2013. Cette baisse de 388 M$ s’explique principalement par :

  • la baisse du chiffre d’affaires ;
  • l’augmentation des coûts d’exploitation, liée à la campagne d’intervention sur puits, et des coûts de logistique ;
  • l’impact de la clôture du redressement fiscal.

Investissements

En 2014, les investissements s’établissent à 649 M$, en baisse de 32% par rapport à 2013 (959 M$). Cette réduction importante des investissements est liée à la fin des grands projets d’intégrité/pérennité et de la partie surface de la phase 3 du redéveloppement du champ d’Anguille.

Résultat net

Le résultat net en 2014 s’élève à 88 M$, contre 302 M$ en 2013, soit une baisse de 71%. Cette baisse s’explique principalement par :

  • l’effet de la baisse conjuguée du prix de vente moyen des bruts de Total Gabon et des volumes de brut vendus, sur le chiffre d’affaires ;
  • l’augmentation des coûts d’exploitation, liée à la campagne d’intégrité sur puits, des coûts de logistique et du prix du gazole industriel début 2014 ;
  • l’impact de la clôture du redressement fiscal ;
  • partiellement compensée par la diminution de l’effort d’exploration.

Faits marquants depuis le début du quatrième trimestre 2014

Conseil d’administration du 7 janvier 2015

Le Conseil d’administration de Total Gabon, réuni le 7 janvier 2015, a notamment examiné et approuvé le projet de budget pour l’année 2015.

Lors de sa réunion du 7 janvier 2015, le Conseil d’administration a pris acte de la démission de ses fonctions d’administrateur et de Directeur Général de Total Gabon de M. Benoît Chagué. Le Conseil a coopté M. Henri-Max Ndong-Nzue comme administrateur en remplacement de M. Benoît Chagué, puis a nommé M. Henri-Max Ndong-Nzue Directeur Général de Total Gabon.

Il sera proposé à l’Assemblée générale du 27 mai 2015 de ratifier la nomination de M. Henri-Max Ndong-Nzue en tant qu’administrateur.

Exploration

Compte tenu de l’absence de prospectivité résiduelle de la zone d’exploration Grand Anguille Marine, celle-ci a été restituée à la République gabonaise en novembre 2014.

Concernant la campagne sismique 3D débutée en septembre 2014 pour couvrir la partie ouest du permis Diaba, l’acquisition des données s’est terminée fin 2014. Celles-ci sont en cours de traitement. Le passage en troisième période a été demandé à la République gabonaise.

Sur le permis Nziembou (opéré par Perenco), le puits Igongo-1ST foré au troisième trimestre 2014 a rencontré une accumulation de pétrole et de gaz, en cours d’évaluation. À la suite de ce forage positif, une Autorisation Exclusive d’Exploitation a été accordée par la Direction Générale des Hydrocarbures. Une phase pilote de développement incluant le raccordement du puits au champ d’Echira, devrait démarrer au mois d’avril 2015.

Développement

Re-développement du champ d’Anguille

Les opérations de forage de la phase 3 du projet de redéveloppement d’Anguille se poursuivent depuis la plateforme Anguille Marine Nord (AGMN) avec l’appareil de forage Setty.

Le puits AGMN 079 est sur le point d’être complété et le puits AGMN512, temporairement utilisé comme producteur, a été reconverti en début d’année en injecteur d’eau.

Avec la complétion d’AGMN 078 et 079, ce seront 16 puits qui auront été forés.

______________________
(1) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total.ga/fr
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Presse :
Mathurin Mengue-Bibang
+ 241 1 55 63 29

Contacts

Presse :
Mathurin Mengue-Bibang
+ 241 1 55 63 29