GSMA lance la Charte de connectivité humanitaire

Les ORM mettront en œuvre une initiative d'intervention dans les catastrophes pour assurer des interventions efficaces et prévisibles en temps de crise

Mobile World Congress 2015:GSMA
Mobile World Congress 2015

BARCELONE en Espagne--()--La GSMA a annoncé aujourd'hui le lancement d'une Charte de connectivité humanitaire sur l'ensemble du secteur, qui démontre l'engagement du secteur des technologies mobiles en soutien aux clients et aux intervenants avant et pendant des situations d'urgence humanitaire. Dans le cadre de la Charte, les opérateurs de réseaux mobiles (ORM) s'engageront dans un ensemble commun de principes et travailleront pour adopter des initiatives axées sur la connectivité humanitaire. L'objectif de cette initiative consiste à créer des interventions plus coordonnées et plus prévisibles face aux catastrophes. Les premiers opérateurs à adopter les principes de la Charte sont Axiata, Etisalat, Ooredoo et Smart Communications, qui représentent collectivement plus d'un milliard d'abonnés dans 35 pays.

« Les réseaux mobiles et la connectivité qu'ils fournissent peuvent constituer un lien vital pour ceux qui sont affectés par des catastrophes naturelles et d'autres urgences humanitaires », a déclaré Anne Bouverot, directrice générale de la GSMA. « À ce jour, les opérateurs mobiles, par le biais de services comme des systèmes d'alerte précoce et des campagnes d'informations par SMS, ont démontré leur engagement envers les citoyens au cours d'événements préjudiciables. La Charte de connectivité humanitaire renforcera l'état de préparation et la collaboration dans le secteur, assurant ainsi que les opérateurs mobiles prennent des mesures pour préparer leurs propres activités, soutenir leurs abonnés et équiper les intervenants face aux défis croissants que posent les urgences humanitaires à l'échelle mondiale ».

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a indiqué : « Je félicite la GSMA et ses membres pour avoir développé ce partenariat avec la communauté de l'aide humanitaire, qui permettra aux personnes affectées par des crises d'accéder à des communications vitales ».

« Ooredoo et les signataires fondateurs pensent que notre secteur a un rôle évident et vital à jouer avant et pendant des catastrophes humanitaires », a confié le Dr. Nasser Marafih, directeur général du Groupe d'Ooredoo et président du Conseil de la Fondation de GSMA Mobile pour le développement. « En adoptant les principes de la Charte de connectivité humanitaire, nous envisageons de faire évoluer nos activités dans ce domaine et nous pensons qu'il est possible d'améliorer et de renforcer nos initiatives grâce à des coopérations et à des collaborations performantes à travers le secteur des technologies mobiles ».

Le lancement de la Charte de connectivité humanitaire illustre la reconnaissance croissante au sein du secteur des technologies mobiles et entre les parties prenantes aux niveaux des gouvernements et des intervenants concernant le rôle vital que jouent les technologies mobiles lors de crises humanitaires. Les appareils mobiles sont souvent l'une des premières choses auxquelles les gens recourent en cas de catastrophe ; par exemple, l'une des premières demandes de la part des personnes déplacées sur les monts Sinjar en Irak était un moyen de charger leurs téléphones mobiles pour qu'elles puissent obtenir des informations, localiser leurs proches et s'impliquer dans les initiatives d'intervention. En outre, les opérateurs mobiles en Irak ont depuis collaboré pour obtenir un code abrégé à l'échelle nationale en soutien à un service d'informations sur l'aide humanitaire pour ceux qui sont affectés par le conflit. Ces types d'initiatives seront mises en œuvre en vue de leur adoption mondiale par les signataires de la Charte.

L'impact de ces crises continue de s'étendre. Ces dix dernières années, 1,8 milliard de personnes ont été affectées par des catastrophes dans le monde. La prise prendre en charge des défis posés par ces crises est trop lourde pour une entité à elle seule et la Charte fournira un moyen de promouvoir les collaborations et les partenariats dans le secteur et avec des partenaires externes. Dans ce contexte, il est essentiel d'assurer un état de préparation et une résilience, tant du point de vue de la durabilité que sur le plan commercial.

La Charte est soutenue par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) des Nations Unies, le Module des télécommunications d'urgence (ETC) des Nations Unies et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC). Elle a été créée après deux années d'ateliers et de collaborations dans le secteur, qui ont été facilités par le programme d'intervention d'urgence de la GSMA, en association avec des organisations des Nations Unies, des opérateurs mobiles, des fournisseurs et des organisations non gouvernementales (ONG).

Mme Bouverot a ajouté : « La Charte de connectivité humanitaire reconnaît le rôle unique et habilitant des réseaux mobiles dans beaucoup de communautés aujourd'hui et comment ils deviennent un partenaire essentiel pour ceux qui sont affectés par des crises, en fournissant les outils fondamentaux nécessaires pour améliorer la coordination et les mesures en temps de catastrophe humanitaire. La GSMA, en collaboration avec l'OCHA, encourage les opérateurs mobiles du monde entier à s'engager dans la Charte afin de permettre des interventions plus unifiées et plus efficaces en temps de crise ».

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier ; elle rassemble près de 800 opérateurs de téléphonie mobile, ainsi que 250 sociétés appartenant à l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d'équipement, des sociétés Internet et des organismes présents dans les secteurs d’activité connexes. La GSMA organise également les plus grands événements du marché, tels le Mobile World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile 360 Series.

Pour des informations complémentaires, veuillez accéder au site Web d'entreprise de la GSMA, à l'adresse : www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Charlie Meredith-Hardy, +44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com

Contacts

Pour la GSMA
Charlie Meredith-Hardy, +44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com