Le rachat de Synexus par les dirigeants soutenu par LDC ; la transaction permettra à la société de poursuivre l’élargissement de son réseau mondial

  • Synexus a été rachetée à Lyceum Capital avec le soutien de LDC
  • La transaction permettra à Synexus d’élargir à la fois son réseau mondial de centres de recherche clinique – aux États-Unis, en Asie et en Amérique du Sud – et la gamme de domaines thérapeutiques sur lesquels elle se concentre.
  • Synexus, le chef de file mondial dans son domaine, affiche aujourd’hui un carnet de commandes s’établissant à 216 millions USD, un chiffre record.

MANCHESTER, Angleterre--()--Synexus, la plus importante multinationale au monde à se consacrer entièrement au recrutement de patients et à la conduite d'essais cliniques dans ses propres centres de recherche à travers le monde, a finalisé aujourd’hui (lundi 23 février 2015) un rachat par les dirigeants à Lyceum Capital avec le soutien de LDC.

LDC est la première société de capitaux privés sur le marché intermédiaire britannique et fait partie du groupe Lloyds Banking.

Christophe Berthoux, PDG de Synexus, a commenté la transaction en déclarant : « Nous sommes ravis de nous associer à LDC. Cela nous donnera l’assise nécessaire pour continuer à étendre notre réseau international et à élargir le nombre de domaines thérapeutiques que nous offrons à nos clients pharmaceutiques et ORC.

« Nous devons également continuer à investir dans notre infrastructure et nos opérations, de sorte que nous puissions continuer à fournir à nos clients la meilleure solution proposant des milliers de patients et fournissant des données d’excellente qualité.

« Nous sommes très reconnaissants envers Lyceum. La société possédait l’expertise et les connaissances commerciales qui nous ont aidés à transformer la société en une organisation professionnelle. Le partenariat avec LDC marque la prochaine phase de nos ambitieux plans de croissance. »

Synexus a réalisé des recettes de 63 millions USD et des bénéfices (EBITDA) de 12 millions USD au cours de l’exercice clos en décembre 2014, représentant une augmentation de 140 pour cent du chiffre d’affaires par rapport à 2011. On s’attend à une poursuite de l’augmentation en 2015. Le carnet de commandes de Synexus s’établit à ce jour à 216 millions USD, un chiffre record, en hausse de 193 millions USD par rapport à 2011.

L’importante croissance a été obtenue grâce à une stratégie ciblée de type « buy-and-build » (acheter et développer), qui a inclus le lancement de nouveaux sites et l’acquisition de quatre entreprises depuis 2007.

Depuis sa privatisation en 2007, Synexus a étendu son réseau international, le faisant passer de 13 à 25 centres de recherche spécialisés répartis dans huit pays. À tout moment, ces centres sont impliqués dans plus de 200 essais avec 14 000 patients. L’expansion récente a inclus de nouvelles ouvertures de sites à Hexham, au Royaume-Uni (un partenariat novateur avec le NHS), à Bochum en Allemagne, à Bucarest en Roumanie, à Poznan en Pologne et à Sofia en Bulgarie. Synexus a également fait l’acquisition d’un site à proximité de la ville du Cap en Afrique du Sud. Cette expansion a élargi son accès à plus de 68 millions de patients potentiels. La société possède en outre un réseau de 25 sites affiliés complémentaires, élargissant plus encore la portée de Synexus.

Le modèle Synexus utilise sa taille pour procurer des avantages en termes de coût et accélérer la mise sur le marché de nouveaux composés. La taille de Synexus lui permet également de bénéficier de ses investissements dans des SOP de la plus haute qualité, de conseils consultatifs scientifiques dédiés pour chaque domaine thérapeutique et d’un vaste réseau de KOL afin de fournir des perspectives précieuses aux clients. Son recrutement personnalisé spécialisé et ses stratégies de rétention résolvent un défi majeur dans le secteur mondial des essais cliniques, où près de 90 pour cent de l’ensemble des essais réalisés sont retardés à cause de la lenteur du recrutement des patients, résultant dans une perte au niveau du chiffre d’affaires.

LDC aide l’équipe dirigeante de Synexus à réaliser une stratégie claire à la fois par l’entremise de la croissance organique, grâce à l’utilisation de sa taille et de son expertise pour continuer à prendre des parts dans ce qui est principalement un marché très fragmenté composé d’environ 80 000 médecins généralistes/investigateurs indépendants au niveau mondial et via l’acquisition d’un certain nombre de cibles potentielles.

La transaction a été dirigée par Ged Gould, directeur de LDC, qui était soutenu par les directeurs de participations Simon Braham et Chris Wright. Ged Gould rejoindra le conseil d’administration de Synexus.

Ged Gould, directeur et coresponsable de LDC à Manchester, a affirmé : « Nous pensons qu’il s’agit d’un secteur particulièrement intéressant car les sociétés pharmaceutiques continuent d’externaliser leurs activités de développement. Synexus, en tant que chef de file mondial dans son domaine, profitera de cette tendance tout comme de la croissance continue du secteur des soins de santé.

« M. Berthoux et l’équipe dirigeante ont réalisé un travail formidable en construisant un réseau international ces dernières années, et nous sommes empressés de soutenir la percée de la société sur de nouveaux marchés alors qu’elle cible des opportunités aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Asie. »

FIN

Notes à l’attention des rédacteurs :

À propos de Synexus

Synexus® est la plus importante multinationale au monde à se consacrer entièrement au recrutement de patients et à la conduite d'essais cliniques dans ses propres centres de recherche à travers le monde pour le compte de ses clients - entreprises pharmaceutiques, biotechnologiques et organismes de recherche sous contrat (ORC). Synexus exploite un réseau mondial de 25 centres de recherches dévoués (DRC) dans huit pays - Royaume-Uni, Allemagne, Pologne, Afrique du Sud, Roumanie, Hongrie, Bulgarie et Ukraine – qui se concentrent sur les essais dans les domaines cardiovasculaire, métabolique (diabète et obésité), musculo-squelettique, respiratoire et du système nerveux central (démence et douleur), principalement de phase III.

À propos de LDC

LDC est la première société de capitaux privés sur le marché intermédiaire britannique. LDC fait partie du groupe Lloyds Banking et est autorisée et régulée par la FSA (autorité britannique des services financiers). Elle a réalisé plus de 485 investissements et possède des intérêts à long terme dans plus de 85 entreprises au Royaume-Uni. Riche de son réseau régional au Royaume-Uni, LDC investit jusqu’à 100 millions GBP dans des transactions de type MBO (rachat d’entreprise par les cadres), IBO (rachat d'entreprise par un fond d'investissement) et capital-développement dans un large éventail de secteurs comme la construction et l’immobilier, les services financiers, les soins de santé, l’industrie, le commerce de détail, les technologies, médias et télécommunications, les voyages et les loisirs, ainsi que les services de support. Parmi les récentes transactions, on peut citer des investissements avec le groupe NEC, Waterfall Services, Capital Economics, le groupe Eley, Adler and Allan, Clifford Thames et Anite Travel.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Vane Percy & Roberts
Simon Vane Percy
ou
Sarah Roberts
(T) +44 (0) 1737 821890
(e) simon@vanepercy.com / sarah@vanepercy.com

Contacts

Vane Percy & Roberts
Simon Vane Percy
ou
Sarah Roberts
(T) +44 (0) 1737 821890
(e) simon@vanepercy.com / sarah@vanepercy.com