Publicis Groupe: Résultats Annuels 2014

PARIS--()--Regulatory News:

Publicis Groupe (Paris:PUB):

M€ (sauf BNPA et Dividende)

• Revenu

    7 255     +4,3%

• Croissance organique 2014

+ 2,0%

• T4 2014

+ 3,2%

• Marge Opérationnelle*

1 189 +3,8%

• Taux de marge opérationnelle*

16,4%

• Résultat net courant**

829 +4,7%

• BNPA courant dilué** (euros)

3,64 +2,8%

• Free Cash-Flow***

836 -7,2%

• Dividende**** (euro)

1,20 +9,1%
 
* Hors coûts liés au projet de fusion et coûts d’acquisition de Sapient.
** Après élimination des pertes de valeur, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession, de la réévaluation des earn-out et des coûts de fusion Omnicom/Publicis et des coûts d'acquisition de Sapient.
*** Avant variation du Besoin en Fonds de Roulement mais y compris coûts de fusion.

**** 

Mis en paiement en numéraire ou en actions le 2 juillet 2015 sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires du 27 mai prochain.
 

Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe déclare :

« Publicis Groupe aura vécu une année 2014 riche en événements, se terminant de la manière la plus prometteuse qui soit avec l’accord sur l’acquisition de Sapient.

Bien que la croissance organique ne réponde pas à nos attentes, elle s’avère légèrement meilleure qu’annoncée, soutenue par un 4ème trimestre plus ferme à +3,2 %.

Nos activités digitales qui représentent à la fin de l’année près de 42% de nos revenus continuent de nourrir cette croissance face au recul de l’analogique. Il en va de même de nos activités dans les marchés à forte croissance malgré le ralentissement général des émergents.

Dans ce contexte, la bonne tenue de tous nos indicateurs témoigne de l’efficacité de notre modèle avec en particulier une marge à 16,4%, un résultat net courant en hausse de 4,7% et un cash net positif en très forte progression (près d’un milliard d’euros).

Ces résultats nous confortent dans nos choix stratégiques désormais largement centrés sur l’accélération de notre développement dans le numérique.

Les entreprises sont confrontées à deux mouvements puissants susceptibles de bouleverser leurs modèles économiques sous l’impulsion des évolutions et innovations numériques : d’une part la convergence des modèles, outils et solutions et d’autre part les nouveaux comportements des consommateurs, plus informés, ayant accès à la communication et devenus acteurs économiques de premier plan. Pour éviter « l’uberisation » de leurs opérations, les entreprises sont amenées à repenser leur business model, leur marketing et les voies de commercialisation de leurs produits et services. Leur transformation, comme la nôtre, est un impératif d’avenir.

C’est dans ce contexte que notre Groupe s’est intéressé à Sapient, une société unique en son genre, alliant numérique, technologie, consulting et e-commerce. L’acquisition a été clôturée avec succès le 6 février 2015. Par sa nature, sa valeur, elle est la plus importante et la plus stratégique jamais réalisée dans notre secteur.

Nous avons construit par acquisitions et développement organique, une position de leader de notre secteur dans le numérique. L’apport des activités et des talents de Sapient nous fait franchir une étape supplémentaire : non seulement nous sommes confortés dans cette position de leader mondial dans le numérique (50% de nos revenus dès 2015), mais nous serons le seul groupe capable d’aider nos clients à se transformer en combinant consulting et technologie, stratégie et créativité, le digital et les savoir-faire dans le commerce multicanal (e-commerce).

Je voudrais insister sur un point capital : la rareté des talents dans tous nos métiers, phénomène bien connu des marchés et des annonceurs. Avec l’arrivée de Sapient dans notre Groupe, nos équipes managériales se renforcent, en particulier avec Alan Herrick qui rejoint le « Directoire+ », et avec toutes les équipes qui viennent enrichir les nôtres de leur talent et expérience.

La grande priorité de 2015 sera donc l’intégration de Sapient. Les équipes de Publicis sont bien connues pour leur capacité en la matière. Les travaux préparatoires conjoints sont très encourageants tant en ce qui concerne l’intégration que les synergies attendues.

Par ailleurs 2015 sera aussi l’année du retour à de meilleurs niveaux de croissance, de façon progressive, avec une montée en puissance au deuxième semestre pour atteindre le plein régime en 2016 avec la mise en œuvre de la plateforme la plus complète que sera Publicis.Sapient qui inclura SapientNitro, Sapient Consulting, Razorfish Global et DigitasLBi.

Enfin, nous avions prévu un taux de distribution de 35% de nos profits. Le Conseil de surveillance du Groupe a approuvé la décision de soumettre à l’Assemblée Générale un dividende de 1,20 euro par action, en hausse de 9,1%, soit un taux de distribution de 37,3%.

Pour conclure je tiens à faire partager ma confiance dans la mise en œuvre et l’exécution de notre plan 2018 ainsi que de l’atteinte des objectifs de ce plan. »

Le Conseil de Surveillance de Publicis Groupe réuni le 11 février 2015, sous la présidence de Madame Elisabeth Badinter, a examiné les comptes de l’exercice 2014 présentés par Monsieur Maurice Lévy, Président du Directoire.

PRINCIPAUX CHIFFRES CLES

Données extraites du compte de résultat consolidé

En M€, à l’exception des % et des données par action (en euros)     2014   2013*   2014 / 2013
Données extraites du compte de résultat

Revenu

    7 255   6 953   4,3%
Marge opérationnelle avant amortissements 1 307 1 227 6,5%
En % du revenu 18,0% 17,6%
Marge opérationnelle 1 182 1 107 6,8%
En % du revenu 16,3% 15,9%
Résultat opérationnel 1 069 1 123 -4,8%
Bénéfice net (part du groupe) 720 792 -9,1%
Bénéfice net courant**     829   792   +4,7%
Bénéfice net par action(1) 3,22 3,67
Bénéfice net par action (dilué)(2) 3,16 3,54
Dividende attribué à chaque action     1,20   1,10    
Free cash-flow avant variation du besoin en fonds de roulement     836   901    
Données extraites du bilan     31 décembre 2014   31 décembre 2013    
Total de l’actif 20 626 17 110
Capitaux propres, part du Groupe     6 086   5 095*    
 
*   retraité en application d’IFRIC21
** Après élimination des pertes de valeur, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession, de la réévaluation des earn-out et des coûts de fusion Omnicom/Publicis et des coûts d'acquisition de Sapient.
1 Le nombre moyen d’actions utilisé pour le calcul du bénéfice net par action s’élève à 223,9 millions d’actions pour l’exercice 2014 et 215,5 millions d’actions pour l’exercice 2013.
2 Le nombre moyen d’actions utilisé pour le calcul du bénéfice net par action (dilué) s’élève à 227,8 millions d’actions pour l’exercice 2014 et 224,4 millions d’actions pour l’exercice 2013. Il comprend les stock-options et les actions gratuites, les bons de souscription d’actions et les emprunts convertibles ayant un effet dilutif. Pour ce qui est des stock-options et des bons de souscription d’actions, sont dilutifs ceux dont le prix d’exercice est inférieur au cours moyen de la période.
 
  • Revenu
  • Revenu du 4ème trimestre 2014 : +11,5%
  • Croissance organique : +3,2%

- Répartition du revenu du 4ème trimestre 2014 par zone géographique

(en M€)     Revenu   Publié   Croissance Organique
      4ème trimestre
2014
  4ème trimestre
2013
  2014 / 2013   T4 2014
Europe*     650   621   +4,7%   -1,0%
Amérique du Nord 986 848 +16,3% +2,4%
BRIC+MISSAT** 304 267 +13,9% +10,3%
Reste du Monde     209   191   +9,4%   +11,4%
Total 2 149 1 927 +11,5% +3,2%
 
*   Europe hors Russie et Turquie
** MISSAT : Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie
 

Le retour à une croissance organique de +3,2% au 4ème trimestre est dû en grande partie à une forte croissance des marchés émergents (+10,5%) avec notamment le Brésil à +7,0%, la Russie à +8,5%, l’Inde à plus de 30% et la Grande Chine à +8,4%. Dans l’ensemble MISSAT, le Mexique est en croissance de +21,0%, la Turquie de +4,0% et l’Australie de +5,2%. Ces bonnes performances sont le reflet d’une bonne activité alliée à un effet de base favorable. La croissance de l’Europe, hors Russie et Turquie, s’établit à -1,0% malgré l’Allemagne positive avec +2,1% mais avec un recul de la France à -1,2% et du Royaume-Uni à -7,4%, L’Europe du Sud est quasi stable à +0,3%.

Les Etats-Unis affichent une croissance de + 2,8% et l’ensemble des pays d’Amérique latine progressent fortement à +14,9%.

Le reste du monde croit de +11,4%.

  • Revenu 2014 : +4,3%
  • Croissance organique : +2,0%

Le revenu consolidé de l’exercice 2014, en hausse de 4,3%, s’est élevé à 7 255 M€ contre 6 953 M€ pour celui de 2013 (les effets de change ont un impact négatif de 80 M€).

Exprimé en dollars US, le revenu est de 9 625 millions.

Compte-tenu de l’amélioration de croissance du 4ème trimestre, l’ensemble de l’année se situe à un niveau légèrement meilleur qu’attendu à +2,0%. Cette faible croissance, est essentiellement due aux mauvaises performances en Europe, aux problèmes ponctuels qui ont touché Razorfish aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et à la baisse de régime de MSLGROUP. Les activités numériques représentent 41,9% du revenu du Groupe et continuent de croître à un bon rythme (+7,3% de croissance organique) malgré l’impact des problèmes rencontrés par Razorfish en 2014. Il faut souligner l’excellente performance des activités santé, la bonne tenue des media et de l’ensemble BBH.

Enfin, il faut noter la poursuite de l’attrition des activités analogiques, les agences créatives se portant très bien hors cette difficulté.

      Europe*   Amérique du Nord   BRIC+MISSAT**   Reste du Monde   Total
Digital     +8,9%   +3,2%   +33,0%   +29,4%   +7,3%
Analogique     -5,0%   +1,4%   -1,8%   +0,9%   -1,4%
Total     -0,6%   +2,3%   +3,5%   +6,7%   +2,0%
           
*   Europe hors Russie et Turquie
** MISSAT : Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie
 

Le revenu des pays à forte croissance représentent 23,7% du revenu total (24,4% en 2013), l’érosion observée étant imputable à la dépréciation des monnaies dans certains pays de cet ensemble et des acquisitions réalisées dans les pays matures.

La croissance organique de cet ensemble est de + 4,7% pour la période, en hausse par rapport à 2013 (+3,3%).

Le revenu consolidé 2014 se répartit comme suit : 42% des revenus sont issus du digital (38% en 2013), 28% des revenus sont issus de la publicité (30% en 2013), 15% des agences spécialisées (16% en 2013) et 15% des media (16% en 2013). La part des revenus de la publicité, des SAMS et des media ne tiennent pas compte des activités digitales.

- Répartition du revenu 2014 par zone géographique

(en M€)     Revenu   Publié   Croissance Organique
      2014   2013   2014 / 2013   2014
Europe*     2 154   2 060   +4,6%   -0,6%
Amérique du Nord 3 490 3 303 +5,7% +2,3%
BRIC+MISSAT** 938 918 +2,2% +3,5%
Reste du Monde     673   672   +0,1%   +6,7%
Total 7 255 6 953 +4,3% +2,0%
 
*   Europe hors Russie et Turquie
** MISSAT : Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie
 

L’Europe (hors Russie et Turquie) reste négative pour l’année 2014 avec des situations toujours contrastées. La France, enregistre une croissance organique de + 2,0% et montre une amélioration sensible par rapport à 2013 (-0,4%), le Royaume-Uni, en amélioration par rapport au premier semestre reste négatif à -3,6% (cela est pour l’essentiel dû à Razorfish UK). L’Europe centrale est positive à +3,2% au sein de laquelle la Russie est à +6,8%.

Les pays d’Europe du Sud, bien qu’en amélioration, connaissent encore des difficultés (-1,1%).

La très bonne croissance de la santé n’a cependant pas pu compenser les difficultés passagères chez Razorfish et la faible performance de certaines activités de MSLGROUP en Amérique du Nord où la croissance organique est de +2,3%.

L’ensemble BRIC et MISSAT à +3,5% est en amélioration depuis le deuxième semestre avec l’Inde à +3,4% et le Mexique en forte progression à +10,7%. La Grande Chine dégage une croissance relativement faible à +2,9%.

La croissance organique du reste du monde est de +6,7%.

  • Marge opérationnelle : 16,4%

Il convient de noter que les chiffres ci-dessous s’entendent hors coûts liés au projet de fusion (pour les 2 années 2013 et 2014) et après exclusion des coûts d’acquisition de Sapient (en 2014). Au total, ces coûts nets s’élèvent à 7 M€ (6 millions après impôt) en 2014 et 38 M€ (24 millions après impôt) en 2013.

La marge opérationnelle avant amortissements s’établit à 1 314 M€ pour l’exercice 2014 par rapport à un montant de 1 265M€ réalisé en 2013, en hausse de 3,9% (1 307M€ pour 2014 et 1 227M€ en 2013 tels que publiés).

La marge opérationnelle s’élève à 1 189 M€ (1 182M€ tels que publiés) en amélioration de 3,8% par rapport à 1 145 M€ en 2013 (1 107 M€ publiés).

Les charges de personnel de 4 506 M€ pour 2014 sont en hausse de 4,1% (4 330 M€ en 2013) et représentent 62,1% du revenu consolidé (62,3% en 2013). Les coûts de free-lance à 295M€ sont en légère baisse (-1,0%), et les coûts de restructuration de 69 M€ (79M€ en 2013).

Le Groupe entend poursuivre une politique d’investissements dans les talents, en priorité dans les activités ou les régions en croissance. Le développement de divers programmes en cours (le déploiement de l’ERP, les plateformes de production, la poursuite de la régionalisation des centres de services partagés ou les développements technologiques) ainsi que la simplification de l’organisation permettront d’optimiser ces charges à moyen terme.

Les autres charges opérationnelles, hors amortissements, s’établissent à 1 435 M€ (1 442 M€ tels que publiés). Elles représentent 19,8% du revenu total (19,5% en 2013). Les coûts commerciaux sont en augmentation, à 326 M€, soit 4,5% du revenu (4,1% en 2013). Les coûts administratifs continuent de baisser grâce aux plans d’optimisation de divers coûts opérationnels au travers de la régionalisation des centres de services partagés. Les coûts liés aux acquisitions (hors coûts d’acquisition de Sapient) ont un impact de 10 M€.

La dotation aux amortissements pour l’année 2014 est de 125 M€ (120 M€ en 2013).

Hors coûts de fusion et coûts d’acquisition Sapient, le taux de marge opérationnelle pour l’année est de 16,4%, ce qui constitue une performance appréciable compte tenu de la faible croissance.

Les marges opérationnelles par grandes zones géographiques s’élèvent à 11,5% pour l’Europe, 20,5% pour l’Amérique du Nord, 13,4% pour l’Asie-Pacifique, 13,5% pour l’Amérique Latine et 18,4% pour la région Afrique/Moyen-Orient.

Les amortissements sur immobilisations incorporelles liées aux acquisitions sont de 51 M€ en 2014, contre 49 M€ en 2013. Une perte de valeur a également été enregistrée à hauteur de 72 M€ (contre 4 millions l’année précédente). Ce montant concerne essentiellement les réseaux MSL et BBH.

Les autres charges et produits non courants ressortent à 10 M€, correspondant principalement à des plus et moins-values de cessions d’actifs, contre 69 M€ en 2013 (ce montant comprenait 47 M€ de plus-value de cession de la participation de 1,1% détenue par le Groupe dans Interpublic Group).

Le résultat opérationnel s’est élevé à 1 076 M€ en 2014, hors coûts de fusion et d’acquisition, contre 1 161 M€ l’année précédente.

Le résultat financier est une charge de 28 M€ en 2014 (21 M€ en 2013). La charge d’impôt est de 311 M€ (298 M€ en 2012). La quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence est de 4 M€ (5M€ en 2013). Les intérêts minoritaires sont de 14 M€ en 2014 (17 M€ en 2013).

  • Résultat net, part du Groupe : +720 M€

Le résultat net, part du Groupe, s’élève à 720 M€ (726 M€ hors coûts liés à la fusion et à l’acquisition de Sapient) pour l’exercice 2014 contre 792 M€ (816 M€ hors coûts liés à la fusion) pour l’exercice 2013.

  • Résultat net courant, part du Groupe : 829M€

Le résultat net courant s’entend après élimination des pertes de valeur, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou moins-values de cession, de la réévaluation des earn-out, des coûts de fusion Omnicom/Publicis et des coûts d'acquisition de Sapient.

  • Free cash-flow : +836 millions

Le free cash-flow du Groupe, avant variation du besoin en Fonds de Roulement, est de 836 M€ pour l’exercice (901 M€ en 2013).

  • Endettement financier

L’exercice 2014 se solde par une forte amélioration de la situation de trésorerie positive de 985 M€ contre 593 M€ en 2013.

Cette amélioration est encore plus marquée si l’on raisonne en moyenne pour l’année, le Groupe ayant connu en 2014 une situation de trésorerie positive moyenne de 93 M€ contre une dette nette moyenne de 490 M€ en 2013.

  • Capitaux propres

Les capitaux propres consolidés part du Groupe sont passés de 5 095 M€ au 31 décembre 2013 à 6 086 M€ au 31 décembre 2014. L’augmentation des capitaux propres est essentiellement due au résultat de l’exercice.

  • Dividende

Un dividende de 1,20 euro par action, en augmentation de 9,1%, sera proposé à l’Assemblée Générale des actionnaires le 27 mai prochain. Il représente un taux de distribution de 37,3%. Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale, la mise en paiement du dividende en numéraire ou en actions, sur option des porteurs, se fera le 2 juillet 2015.

LA VIE DU GROUPE EN 2014

  • Management

Le Conseil de surveillance a décidé des modifications de la composition du Directoire : M. Maurice Lévy, Président, Mme Anne-Gabrielle Heilbronner, MM. Kevin Roberts et Jean-Michel Etienne sont depuis le 15 septembre 2014 les membres statutaires du Directoire.

Sur proposition du Président du Directoire, le Conseil de surveillance a approuvé la création d’un organe complémentaire, le « Directoire+ » qui comprend Mme Laura Desmond, CEO de Starcom MediaVest Group, MM. Steve King, CEO de ZenithOptimedia, Arthur Sadoun, CEO de Publicis Worldwide et Rishad Tobaccowala, Chief Strategist de Publicis Groupe, l’idée étant d’associer à la connaissance des rouages de l’entreprise et des décisions, une nouvelle génération de managers. Le P12 s’est également trouvé renforcé avec l’arrivée de nouveaux membres : MM. Tom Adamski, Axel Duroux, Robert Senior, Luke Taylor, Mark Tutssel et Jean-François Valent.

  • Distinctions/création

En 2014, à l’occasion de la 61ème édition du Cannes Lions Festival en 2014, Publicis Groupe a remporté le nombre remarquable de 208 Lions (153 en 2013) avec notamment 1 distinction, « Réseau de l’année », 2 distinctions « Efficacité créative », 27 récompenses Or, 86 Argent et 92 Bronze.

Lors de l’inauguration des Lions Health, Publicis Groupe a remporté 16 Health Lions, dont 1 Grand Prix for Good, 1 Réseau de l’année, 2 récompenses Or, 8 Argent et 4 Bronze.

Aux North American EFFIE Awards 2014, Publicis Groupe a été nommée Holding la plus efficace de l’année. Le classement RECMA¹s de toute l’activité 2013 a désigné Publicis Groupe comme le premier groupe en Amérique du Nord et deuxième au niveau mondial.

Au-delà de ces exemples, des centaines de prix sont régulièrement décernés aux agences de Publicis Groupe, partout dans le monde et dans de nombreux domaines de compétences. Ces distinctions attestent de la qualité des équipes, de leur engagement et de leur talent essentiel au développement futur du Groupe.

Il faut souligner l’excellente performance du réseau Leo Burnett qui se classe au 3ème rang mondial des réseaux les plus primés dans le Gunn Report.

  • Politique RSE du Groupe (Responsabilité Sociale de l’Entreprise)

En 2014 le Groupe a poursuivi une intégration croissante des enjeux de RSE d’une part dans la stratégie du Groupe, d’autre part dans les opérations des agences du Groupe, les attentes des clients et des salariés.

Publicis Groupe conduit ses travaux dans une démarche de progrès continu. Les réseaux et les agences se montrent de plus en plus impliqués, en priorité sur des enjeux sociaux et sociétaux, fondamentaux au regard des activités du Groupe, sans négliger pour autant les aspects environnementaux.

2014 marque la fin d’un second cycle de 3 ans de travail (2009-2011 : structuration et déploiement interne de la stratégie RSE, 2012-2014 : consolidation et amélioration des indicateurs, vérification externe). On note des évolutions positives dans les 4 axes de travail et la volonté de poursuivre et développer de nouvelles actions (pour mémoire les 4 axes sont : Social : avec et pour les salariés du Groupe ; Sociétal : avec et pour les communautés, la Société ; Gouvernance et Ethique : les modes de fonctionnement et les défis de Publicis Groupe ; Environnement : nos impacts).

2014 est la 3ème année d’un reporting RSE audité et vérifié de manière indépendante (par SGS) avec cette année 54 agences auditées sur site (représentant environ 30% des effectifs 2014), et une vérification précise sur toutes les données consolidées au niveau corporate, sur un périmètre de plus de 98% des entités du Groupe.

Le rapport RSE 2013 peut être consulté sur le site www.publicisgroupe.com.

  • Croissance externe

Les investissements de l’année 2014 ont été consacrés à des acquisitions ciblées, en cohérence avec la stratégie de développement du Groupe. La quasi-totalité de ces acquisitions a été réalisée afin d’enrichir ses compétences dans des domaines en constante évolution. Ces acquisitions ont été réalisées dans les domaines du numérique : agences spécialisées dans les réseaux sociaux, des media sociaux, les contenus en ligne, l’analyse de données en temps réel, l’e-commerce, les solutions numériques appliquées au marketing ou encore au programmatique multicanal. Ainsi, parmi de nombreuses opérations on note particulièrement :

- le partenariat stratégique réalisé avec Matomy Media Group Ltd, un leader mondial de la communication digitale à la performance, l’une des techniques les plus complexes du marketing digital requérant une compréhension approfondie des comportements des consommateurs et de leurs actes d’achats en ligne à l’ère du numérique ;

- l’acquisition de RUN, plateforme d’achat programmatique multicanal et d’analyse des données en temps réel. A travers sa plateforme avancée de gestion des données (DMP), collectées notamment à partir de mobiles, RUN recueille, croise et analyse diverses données consommateurs provenant de multiples sources y compris des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès Internet (FAI) ;

- l’acquisition de Nurun agence conseil mondiale spécialisée en technologie est également clé. Les expertises de Nurun y compris l’innovation des technologies de l’information, leur intégration et leur maintenance sont exercées dans les domaines suivants : recherche de design, produits numériques, conception des services, plateformes de transaction, interfaces utilisateurs et écosystèmes post-PC.

L’opération la plus importante de l’année 2014 est sans conteste l’acquisition de Sapient annoncée le 3 novembre 2014, et qui aboutit à une véritable transformation de Publicis Groupe. Cette acquisition est la plus importante et la plus stratégique jamais réalisée dans ce secteur. Dans un univers marqué par une convergence croissante, les clients ont besoin d’un partenaire avec une offre significativement tournée vers le numérique pour les aider à évoluer au rythme de la prise de pouvoir d’un consommateur connecté qui a profondément changé. L’apport de Sapient combiné aux compétences de Publicis Groupe dans le numérique, la création, les médias et la communication des marques crée une expertise sans équivalent dans le marketing, commerce sur tous les canaux de distribution et services de consulting, reposant sur un savoir-faire technologique exceptionnel. Cette opportunité n’a jamais été aussi tangible.

Sapient est une entreprise unique en son genre. Acteur mondial des services connectés, elle aide ses clients à bénéficier des évolutions dues à la technologie. Elle a été fondée en 1990 sur l’idée que la technologie allait irréversiblement modifier le fonctionnement du monde, et que, par conséquent, les entreprises auraient besoin d’un puissant levier pour anticiper les besoins de leurs clients. Sapient est unique dans sa capacité à marier business, marketing et technologie pour aider les clients à résoudre des situations de plus en plus complexes et interconnectées auxquelles ils sont confrontés dans un environnement technologique en perpétuel changement et à vitesse accélérée. Ce modèle unique a permis à Sapient d’atteindre 13 000 collaborateurs dans 37 bureaux répartis dans le monde entier. Elle est organisée autour de trois expertises : le marketing, le commerce multicanal et le consulting, chacune étant déployée sur le modèle unique de Sapient, Global Distributed Delivery, hautement connecté, fonctionnant sur le principe de la collaboration et bénéficiant de sa forte présence en Inde. Sapient présente un modèle unique : les expertises citées ci-dessus ne sont possibles que grâce à l’intense collaboration d’équipes pluridisciplinaires qui partagent leur travail dans un écosystème connecté.

L’acquisition de Sapient donne naissance à la plateforme Publicis.Sapient, qui réunit les leaders mondiaux du numérique : SapientNitro, Razorfish Global, Rosetta et DigitasLBi ainsi que l’exceptionnelle expertise de Sapient Global Markets et Sapient Government Services qui seront regroupés sous Sapient-Consulting. Publicis.Sapient devient ainsi la plateforme numérique mondiale la plus avancée et la plus large qui se consacre uniquement à la transformation numérique et à la dynamique d’un monde toujours connecté. En outre, la plateforme aidera les clients à modifier leurs pratiques de travail dans un environnement de plus en plus complexe de consommateurs connectés et devenus acteurs.

  • Autres opérations financières
  • Oceanes 2018

    Sur les 559 278 Oceanes 2018 existant au 31 décembre 2013, 554 604 ont fait l’objet d’une demande de conversion en décembre 2013 et en janvier 2014. A ce titre, 562 921 actions Publicis ont été livrées au cours du mois de janvier 2014. Le solde des obligations restantes, soit 4 674 obligations, a été remboursé en numéraire au prix unitaire de 48,74 euros également en janvier 2014.
  • Bons de souscription d’actions

    Les bons de souscription émis en 2002 sont exerçables depuis le 24 septembre 2013. Au cours de l’exercice 2014 674 652 bons de souscription ont été exercés donnant lieu à création de 684 773 actions nouvelles. Au 31 décembre 2014, 2 170 476 bons de souscription d’actions, exerçables jusqu’en 2022, restaient en circulation.
  • Succès de l’émission obligataire de 1,3 milliard d’euros en deux tranches

Le 9 décembre 2014, le Groupe a annoncé avoir placé avec succès une émission obligataire de 1,3 Md€ en deux tranches :

  • 700 M€ d’obligations échéance 16 décembre 2021, avec un coupon annuel de 1,125% et correspondant à une marge de 60bps au-dessus du taux « mid-swap ».
  • 600 M€ d’obligations échéance 16 décembre 2024, avec un coupon annuel de 1,625% et correspondant à une marge de 75bps au-dessus du taux « mid-swap ».

Le produit de l’émission, swappé en dollars, a été affecté au refinancement de l’acquisition de Sapient Corporation Inc.

EVENEMENTS RECENTS

  • Finalisation de l’acquisition de Sapient

Le 23 janvier, Publicis Groupe a annoncé l’extension de la période d’offre publique pour l’acquisition de Sapient au 5 février 2015 permettant d’obtenir les autorisations auprès des autorités gouvernementales américaines. Le 4 février toutes les autorisations réglementaires pour l’acquisition de Sapient ont été obtenues. La finalisation de l’opération est ainsi intervenue le 6 février 2015.

Après avoir accepté les actions apportées à l’offre publique d’achat, Publicis a complété son acquisition de Sapient par la fusion de sa filiale 1926 Merger Sub Inc avec Sapient le 6 février. En raison de la réalisation de la fusion, Sapient est devenue une filiale détenue à 100 % par Publicis. Sapient cesse donc d’être coté au Nasdaq.

Alan J. Herrick, CEO et co-Chairman du Conseil d’administration de Sapient, dirigera en tant que CEO la plateforme Publicis.Sapient. Il sera également membre du « Directoire+ » de Publicis Groupe. Jerry A. Greenberg, fondateur et co-Chairman du Conseil d’administration de Sapient, rejoindra le Conseil de Surveillance de Publicis Groupe en tant qu’administrateur indépendant. Sa candidature sera soumise au vote de l’Assemblée Générale.

Alan Wexler, Président de SapientNitro, et Chip Register, Executive Vice President & Managing Director de Sapient Global Markets rejoindront le P12.

Publicis.Sapient optimisera la présence mondiale du Groupe, lui permettant d’atteindre plus rapidement son objectif d’être le leader de la transformation des entreprises, ce qui aura un fort impact positif sur le profil de croissance de Publicis Groupe avec des revenus combinés de plus de 8 milliards d’euros et plus de 75 000 employés de par le monde.

  • Opérations financières

La facilité de crédit de 3,5 Mds de dollars mise en place pour le financement de l’acquisition Sapient, dont le montant avait été ramené à 1,890 Md de dollars après l’émission d’un Eurobond de 1 300 M€ en deux tranches de 600 et 700 millions d’euros le 16 décembre 2014, a été entièrement annulée le 20 janvier 2015 à l’occasion de la mise en place d’un prêt moyen terme syndiqué de 1 600 millions de dollars à échéance 2018, 2019 et 2020.

Remboursement anticipé des Oranes (Euronext Paris-FR0000187783): sous réserve de l’approbation des actionnaires lors de la prochaine Assemblée Générale, Publicis Groupe procèdera au remboursement des Oranes 2022 en juillet 2015. Ce remboursement sera effectué par des actions détenues en propre et des actions rachetées sur le marché (50/50).

PERSPECTIVES

Pour l’année 2015, l’observatoire des media de ZenithOptimedia estime la croissance du marché publicitaire mondial (media) à 4,9%, ce qui correspondrait à une croissance des revenus des agences estimée à 3%-3,5%.

Malgré l’amélioration des chiffres au 4ème trimestre la croissance de 2014 reste modeste avec cependant tous les autres indicateurs du Groupe positifs.

L’année 2015 devrait voir la croissance du Groupe revenir à de meilleurs niveaux de façon progressive avec une montée en puissance au deuxième semestre.

Le grand défi du Groupe sera celui de l’intégration de Sapient. Publicis Groupe est reconnu pour sa capacité à réussir les intégrations et à délivrer les synergies. Le Groupe est confiant sur la conduite des divers chantiers de 2015 et la construction de la plateforme Publicis. Sapient qui lui permettra de se repositionner sur les marchés d’avenir.

***

À propos de Publicis Groupe

Publicis Groupe [Euronext Paris FR0000130577, CAC 40] est un leader mondial dans le marketing, la communication et la transformation des entreprises sous l’influence de l’innovation technologique. Dans un monde marqué par une convergence croissante et la prise de pouvoir des consommateurs, Publicis Groupe offre à ses clients les services dans : le numérique, la technologie et le consulting avec Publicis.Sapient (Sapient.Nitro, Sapient Global Markets, Sapient Government Services, Razorfish Global, DigitasLBi, Rosetta) - la plateforme numérique mondiale la plus avancée et la plus large consacrée uniquement à la transformation numérique et à la dynamique d’un monde toujours connecté - la publicité (BBH, Leo Burnett, Publicis Worldwide, Saatchi & Saatchi), les relations publiques, la communication institutionnelle et l’événementiel (MSLGROUP), l’achat d’espace et la stratégie média (Starcom MediaVest Group et ZenithOptimedia), la communication santé avec Publicis Healthcare Communications Group (PHCG) et enfin la production de contenus avec Prodigious. Le Groupe est présent dans 108 pays et compte environ 75 000 collaborateurs.

www.publicisgroupe.com | Twitter:@PublicisGroupe | Facebook: www.facebook.com/publicisgroupe | LinkedIn : Publicis Groupe | http://www.youtube.com/user/PublicisGroupe | Viva la Difference!

Annexes

New Business
2014

Principaux Gains

BBH/NEOGAMA

Ladbrokes (Royaume-Uni), Rugby World Cup (Royaume-Uni), Piaggio/Vespa (Royaume-Uni), Clipper Teas (Royaume-Uni), British Airways (Royaume-Uni), Viber (Inde), Piaggio Vehicles Pvt.Ltd. – Vespa (Inde), Samsung (Chine), Santher (Brésil).

Digitas/LBi

Puma (Etats-Unis), Kao Worldwide (Etats-Unis), AstraZeneca (Etats-Unis), NYSE Euronext (Etats-Unis), Aetna (Etats-Unis), American Express (Etats-Unis), Children’s Healthcare of Atlanta (Etats-Unis), Memorial Sloan Kettering (Etats-Unis), Pitney Bowes (Etats-Unis), Renault (Royaume-Uni), Nissan (Royaume-Uni), WorldPay (Royaume-Uni), Clarins (Singapour), Arte (France), The Glenlivet (Royaume-Uni), Boston Properties (Etats-Unis), Klepierre (France), Lenovo (Chine), UGG (Royaume-Uni), Baxter (Etats-Unis), EMDC (Etats-Unis), Merial (Etats-Unis), Pitney Bowes (Etats-Unis), Teladoc (Etats-Unis).

Fallon

SKODA Auto (Royaume-Uni), Alzheimer's Society (Royaume-Uni).

Leo Burnett

Honda (Australie), MBT Footwear (Singapour), Diesel & Motor Engineering Co - Tata e-Xeta (Sri Lanka), Kelsey Developers (Sri Lanka), Diesel & Motor Engineering Co - Mercedes Service Center (Sri Lanka), Woolworths (Australie), Chartered Accountants of Sri Lanka (Sri Lanka), Sri Lanka Neurologists Association (Sri Lanka), Banco Security (Chine), Indofood Pompie Noodles and Chitato Chips (Indonésie), Bank of the Philippine Islands (BPI) (Philippines), President Coffee (Taïwan), Unibet (Australie), Diageo Brand Consolidation (Australie), MAA TV (Inde), Maxis (Malaisie), Cotton Collection (Sri Lanka), Etisalat Telecommunications (Sri Lanka), Diageo Media Strategy (Australie), Ajinomoto Foods (Brésil), Lumala Group - Solid Solar Bicycles (Sri Lanka), NSPCC (Royaume-Uni), McDonald's Brand Refresh (Etats-Unis), Detroit Institute of Arts (Etats-Unis), Ukrtelecom (Ukraine), Arla Foods Lurpak Butter (Royaume-Uni), Samsung (Global), Camil - All Brands (Brésil), McDonald's (Allemagne), Cairn Energy (Inde), Sri Lanka Airlines - Launch of A330-300 (Sri Lanka), Pastificio Rana (Italie), Dept. of Health (Sri Lanka), Wow.lk Online Shopping Mall (Sri Lanka), FindMyFare.com (Sri Lanka), Tetra Pack (Sri Lanka), Kraft Foods (Etats-Unis), PayUMoney Payment Solution (Mumbaï), OSN Media (Dubaï).

MSLGROUP

Huawei Mobile (Chine), True Green (Etats-Unis), Deezer, (Brésil), Friends Provident International (Hong Kong), Toshiba Semiconductor (Taiwan), PricewaterhouseCoopers (Taiwan), Pfizer (Inde), Trident - Concorrência de fee (Brésil), Sanofi (Singapour), United Technologies Corporation (Singapour), Générale de Santé (France), Amplificação (Brésil), Credit Foncier (France), Lidl (France), Staples (France), GSK (Pologne), Pernod Ricard (Pologne), ING (Pologne), Cathay Pacific (Hong-Kong), Marina Bay Sands (Singapour), Hong Kong Land (Hong-Kong), Como Hotel and Resorts (Hong-Kong).

Publicis Worldwide

Aviano Jewels GmbH (Allemagne), Bongrain (Italie), Akzonobel (Italie), Nestle (Turquie, Mexique, Brésil, Philippines), TOKSOZ GIDA (Turquie), Boehringer (Mexique), Azul Airlines (Brésil), Belupo (Croatie), Zewa (Croatie), Amstel (Croatie), Young Care (Australie), Stream Co (Australie), Asia Brewery (Philippines), Intel (Malaisie), IP (Italie), KKB (Turquie), Sanofi (Turquie, Indonésie), SAT – Hacienda (Mexique), BMW (Mexique), Toyota (Brésil), FK Gardner & Sons (Australie), National Tiles (Australie), ING (Turquie), Barcel (Mexique), Rogers (Canada), SiMobil (Slovénie), Battery World (Australie), QTAFE (Australie), Sydney Airport (Australie), Pfanner (République Tchèque), Kofola (République Tchèque), Fast Retailing (France), Samsung (France), Patura KG (Allemagne), Bund für Umwelt & Naturschutz (Allemagne), Sheltered Housing (Azriely) (Israël), Alkaloid (Macédoine), Ergo Hestia (Pologne), Nestle Waters Nałęczowianka (Pologne), Las Vegas Sands (Etats-Unis), Nestle Beneful (Etats-Unis), Macaé City Hall (Brésil), Pet Center Marginal (Brésil), Clalit HMO (Israël), IDEA (Institute for the Energy saving and diversification) (Espagne), Canada Goose (Royaume-Uni), Vale.com (Brésil), Reckitt Benckiser (France), Umweltarena (Suisse), Cuauhtemoc/Sol (Mexique), Orange (Suisse), Nestlé/Baby Food (Mexique), Nestlé/Maggi (Mexico) Nestlé/PPP (Mexico), Barcel (Mexique), ANZ (Australie), Asteron (Australie), Baker's Delight (Australie), Beck (Australie), Fairfax (Australie), Federation University Australia (Australie), Guild Super (Australie), Melbourne City Mission (Australie), Stroke Foundation (Australie), Thankful (Australie), Winephoria (Australie), British Gas (Australie), BPCE (France), Microsoft (Italie), State Lottery (Espagne), Ferrero Rocher (Royaume-Uni), Red Lobster (Etas-Unis), Australia Zoo (Australie), Cooper Tires (Australie), Barangaroo (Australie), BRF (Brésil), Linde AG (CC) (Allemagne), Boehringer/Lonol (Mexique), Heineken (Suisse), '22seven (Afrique du Sud), Nestlé/Purina (Argentine), Radio Frequency Systems (Australie), National Stroke Foundation (Australie), The Song Room (Australie), NSW Govt Dept of Planning (Australie), Nestlé (Brésil), Tbooth Wireless (Canada), MACOON GmbH (Allemagne), Grupo Modelo (Mexique), Government (Pays-Bas), AGL (Australie), Energy Connections NSW (Australie), ESPN (Australie), Tabcorp (Australie), Telstra (Australie), Zurich (Australie), Aus Gov (Australie), Burleigh Brewing (Australie), Buymyphotos (Australie), Flight centre (Australie), Footlocker Goodlife (Australie), GSK (Australie), Hollard (Australie), iFly (Australie), Ivy Institute (Australie), Mantra Group (Australie), Nickelodeon (Australie), QLD Cricket (Australie), RSPCA QLD (Australie), Santos GLNG (Australie), Street Furniture (Australie), Surfstich (Australie), Think Education Group (Australie), Upskilled Education (Australie), Virgin Australia (Australie), Volvo (Australie), Wonder White (Australie), World Travel (Australie), AXA (Chine), Ministry of Tourism Malaysia (Malaisie), Nestlé (Mexique), Accor (Singapour), Dimension Data (Afrique du Sud), Hyundai (Afrique du Sud), Cadillac (Etats-Unis).

Razorfish

Patron Spirits (Etats-Unis), Car2Go (Etats-Unis).

Saatchi & Saatchi

Peroni (Italie), Mamee Double Decker (Malaisie), Ferrarelle (Italie), Roominate (Etats-Unis), Direct Line (Royaume-Uni) , FCA (Royaume-Uni), Virgin Active (Thaïlande), Caesars Entertainment - CSR Brief (Etats-Unis), Fincantieri (Italie), Mondelez International – Cadbury consolidation (Australie), Garena Gaming: Fifa Online 3 / 555 / Café Thai (Thaïlande), Huawei: Honor 3C (first project) (Thaïlande), Mutti - Cooking sauces (Italie), Booja Booja (SSX Royaume-Uni), Merck (SSX Royaume-Uni), SKODA Auto (Fallon Royaume-Uni), Alzheimer's Society (Fallon Royaume-Uni), AA digital (Saatchi & Saatchi Synergize Afrique du Sud), Clickatell digital (Saatchi & Saatchi Synergize Afrique du Sud), Marie Curie (Royaume-Uni), CODA Energy (Etats-Unis), Jackson Family Wines (Etats-Unis), Petra Foods - SilverQueen & Top (Singapore/Asie du Sud-Est), Vita Coco (Etats-Unis), Rekorderlig (UK/Global), Heineken – Tecate (Etats-Unis), KP SABMiller – Tyskie (Pologne), Sands China (Greater Chine), Philippine Airlines (Corée), Schott Ceran (Corée), Thomas Cook (Inde), Total Elf (Inde), Schott Ceran (Corée), Club Med (Afrique du Sud), Service NSW (Australie), SK Planet (Japon), Mondelez - Sour Patch & Natural Confectionery Co. (Australie), Fast Track – project (Inde).

Starcom MediaVest Group

Acromas (AA and SAGA) (Royaume-Uni), Cartoon Network (France), GEMB (République Tchèque), McCormick (EMEA), SkyScanner (Royaume-Uni), Tripple Three (Thaïlande), Warner Music (Royaume-Uni), Wing Tai Limited (Singapour), Autobutler (Suède), Leroy Merlin (Pologne), Muller / Lisner (Pologne), Quiksilver (Global), Statoil Fuel & Retail (Nordics, Europe de l’Est & EMEA), AIA (Hong Kong), Bokadirekt.se (Suède), Mondelez (Canada), Tourism Trentino (Italie), Choose Chicago (Etats-Unis), Coca Cola (Argentine), Humanitas (Italie), Medtronic (Australie), Tous (Italie), Yoox (Italie), Ministry of Defense (Pays-Bas), Ministry of Finance / Tax Authority (Pays-Bas), Valeant - Polfa Rzeszow (Pologne), Asics (Global), Starbucks (Etats-Unis), Acromas (AA and SAGA) (Royaume-Uni), Idea Bank / Lion's Bank (Pologne), King.com (New Markets), McCormick (New Markets), SkyScanner (Royaume-Uni), Sunbullah (Emirats Arabes Unis), Warner (Royaume-Uni), Wing Tai Limited (Singapour), Autobutler (Suède), Heineken (New Market) (Emirats Arabes Unis), Hyundai (Mexique), Leroy Merlin (Pologne), Muller / Lisner (Pologne), Statoil Fuel & Retail (Europe du Nord), Walmart (Amérique Centrale), AIA (Hong-Kong), Bokadirekt.se (Suède), Tourism Trentino (Italie), Choose Chicago (Etats-Unis), Heineken (New Market) (Chine), medtronic (Australie), Electronic Arts (NAM), Fincantieri (Italie), Ministry of Defense (Pays-Bas), Valeant - Polfa Rzeszow (Pologne), Asics (Global), AIA (Malaisie), Air New Zealand (Singapour), Diageo (Australie), Primark (Allemagne), Procter & Gamble (Turquie), Starbucks (Etats-Unis),Guitar Center (Etats-Unis), Haribo (Etats-Unis), Heineken (New Market) (Hong Kong), P&O Ferries (EMEA), Pitney Bowes (Global), Procter & Gamble (Caucase), Procter & Gamble (Russie), Procter & Gamble (Ukraine), Car2Go (Nordics), Desigual (Global), Treasury Wines (Australie), Airbnb (Global), Belcorp (Colombie), Belcorp (Pérou) ,Seek (Australie), WWF (Pologne), BELCORP (République Dominicaine),Deutsche Bank GBC (Allemagne), Irish League of Credit Union (Irlande, Pologne) Standard Platnosci "Blik" (Poland), Bloomin' Brands (Etats-Unis), Brown-Forman (Global), Coca Cola (Equarteur), Mars (France), Nickelodeon (Etats-Unis), Tourism Malaysia Oceania (Malaisie).

ZenithOptimedia

Nestle (Philippines), Rabobank (Australie), Scoot (Asie - Régional), Majid Al Futtaim Properties (Emirats Arabes Unis), Wyeth (Philippines), PUIG (France), Velvet Care (Pologne), Zabka (Pologne), Wawel (Pologne), The European Comission (Arménie), SCA (Croatie, Géorgie, Arménie), Niko (Ukraine), KIA (Biélorussie), Agro Sevilla Aceitunas (Arménie), Ipek Kagit (Arménie), Sands (Chine), Reckitt Benckiser (Emirats Arabes Unis), Deoleo (Espagne), Hunan Mobile (Chine), Triodos Bank (Espagne), Union Pay (Hong Kong), Famisanar (Colombie), Promotora Karmairi (Colombie), Ulker (Géorgie), Ergopack (Biélorussie), Caracol Tv (Colombie), Telefónica (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Argentine), Metro PCS (Etats-Unis), Electrolux (Etats-Unis), Molson Coors (Royaume-Uni), Crédit Foncier (France), ADAC e.V. (Allemagne), Pakmaya (Turquie), Aksa Elektrik (Turquie), Mogo.ge (Géorgie), Nestlé (Royaume-Uni), L'Oréal (Russie), Perfetti Van Melle (Chine), Directv (Argentine), BMW Group Middle East (MENA), L'Oréal (Panama, Costa Rica, Guatemala, El Salvador, République Dominicaine, Paraguay, Equateur, Bolivie), Postbank/Deutsche Bank Retail (Allemagne), The European Commission (Arménie), Heineken (Colombie), La Région Rhône-Alpes (France), PKP Intercity (Pologne), KRKA (Arménie).

Communiqués de Presse 2014

 
09-01-2014     Publicis Groupe et Omnicom obtiennent une décision d’autorisation sans condition de la part de la Commission Européenne
10-01-2014 Bilan semestriel du contrat de liquidité de la société Publicis Groupe
10-01-2014 Publicis Groupe acquiert Qorvis Communications
21-01-2014 Publicis Groupe acquiert AML, l’une des principales agences média en Afrique du Sud
30-01-2014 Publicis Groupe acquiert 51% de l’une des principales agences indiennes indépendantes Law & Kenneth
13-02-2014 Résultats annuels 2013
25-02-2014 Publicis Groupe acquiert Lighthouse Digital, leader en média numérique en Afrique du Sud
06-03-2014 Publicis Groupe acquiert Hawkeye, agence numérique américaine, axée sur les datas
20-03-2014 Publicis Groupe reçoit le Randstad Award d’ « employeur le plus attractif » du secteur des services en France
23-04-2014 Précisions sur la fusion Publicis et Omnicom
09-05-2014 Conseil de Surveillance du 8 mai 2014
09-05-2014 Publicis et Omnicom décident de mettre fin à leur projet de fusion entre égaux
28-05-2014 Publicis Groupe - Assemblée Générale Mixte 2014
09-06-2014 Descriptif du programme de rachat d’actions autorisé par l’AGM du 28 mai 2014
12-06-2014 Publicis Groupe cède sa participation dans Royalties à ses fondateurs
26-06-2014 Publicis Groupe lance Roar, agence numérique globale
01-07-2014 Publicis Groupe acquiert Crown Partners, Cabinet de Conseil leader de l’eBusiness
03-07-2014 Publicis Groupe acquiert Salterbaxter au Royaume-Uni
07-07-2014 Bilan semestriel du Contrat de liquidité
08-07-2014 Publicis Groupe crée un leader européen de la communication digitale locale avec l’acquisition de Proximedia
10-07-2014 Publicis Worldwide étend son expertise digitale en Amérique latine et en Afrique avec trois mouvements clés
11-08-2014 Mise à disposition du Rapport Financier Semestriel 2014
02-09-2014 Publicis Groupe acquiert Nurun, agence conseil mondiale en design et technologie, filiale de Quebecor Media
08-09-2014 Publicis Groupe acquiert Turner Duckworth
10-09-2014 Adobe et Publicis s’associent pour proposer la première plateforme marketing complète « Always-On »
16-09-2014 Annonces du Conseil de Surveillance
26-09-2014 Publicis Groupe acquiert Zweimaleins et lance Saatchi & Saatchi Pro, nouvelle agence B2B en Allemagne
29-09-2014 Expansion partenariat AOL Publicis Groupe (PR uniquement)
30-09-2014 Publicis Groupe acquiert Ambito5, première agence sur les médias sociaux
08-10-2014 Publicis Groupe poursuit sa conquête du marché Sud-Africain avec trois nouvelles acquisitions
13-10-2014 Publicis Groupe prend une participation stratégique dans Matomy, leader mondial de la communication à la « pure » performance
15-10-2014 Publicis Groupe acquiert 3|Share, experte en solutions marketing numérique Adobe
23-10-2014 Publicis Groupe: Résultats Q3 2014
28-10-2014 Publicis Groupe acquiert Run et renforce son expertise dans le programmatique
03-11-2014 Publicis Groupe annonce l’acquisition de Sapient pour un montant de 3,7 milliards de dollars en numéraire
17-11-2014 Publicis Groupe intègre Nurun dans Razorfish Global et Publicis Worldwide Networks
04-12-2014 De leader numérique à leader de la transformation du business, du marketing et de la communication, objectifs de croissance relevés, progression des marges confirmée
09/12/2014 Extension par Publicis Groupe de l’Offre Publique d’Achat de Sapient
09-12-2014 Publicis place un emprunt obligataire de 1,3 milliards d’euros
11-12-2014 Publicis Groupe acquiert Relevant24
24-12-2014 Publicis Groupe étend l’Offre Publique d’Achat de Sapient
 

DEFINITIONS

Dette nette : la dette financière nette (ou dette nette) est égale à la somme des dettes financières long et court terme et des dérivés de couverture associés, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.

Dette nette moyenne : moyenne annuelle des dettes nettes moyennes mensuelles.

Marge Opérationnelle : la marge opérationnelle est égale au revenu après déduction des charges de personnel, autres charges opérationnelles (hors autres produits et charges non courants) et dotations aux amortissements (hors incorporels liés aux acquisitions).

Taux de marge opérationnelle : le taux de marge opérationnelle, qui est égal à la marge opérationnelle exprimée en pourcentage du revenu, est un indicateur suivi par le Groupe dans le but de mesurer la performance des unités génératrices de trésorerie et du Groupe dans son ensemble.

Résultat net courant : le résultat net courant s’entend après élimination des pertes de valeur, de l'amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou (moins)-values de cession et d'ajustement de juste valeur, de la réévaluation des earn-out et des coûts de fusion Omnicom/Publicis et des coûts d'acquisition de Sapient.

Calcul de la Croissance Organique 2014

(millions EUR)

    Année   T4   30 Septembre

(9 mois)

    Impact des taux de change
par devise

(millions EUR)

Revenu 2013     6 953   1 927   5 026       Année   T4   30 Sept

(9 mois)

Impact des taux de change (80) 72 (152) GBP   31   10   21
Revenu 2013 au taux de change 2014 (a)     6 873   1 999   4 874 USD   2   68   (66)
Revenu 2014 avant acquisitions1(b) 7 010 2 062 4 948 Autres   (113)   (6)   (107)
Revenu des acquisitions1 245 87 158 Total   (80)   72   (152)
Revenu 2014 7 255 2 149 5 106
Croissance organique (b/a)     +2,0%   +3,2%   +1,5%
 
1.   Acquisitions (Lbi, Convonix, Netalk, Neev, BosZ, Espalhe, Engauge, Poke,TPM, ZO Romania, Interactive Solutions, ETO, Heartbeat, Verilogue, Synergize, Walker Media, Beehive, Prima, ZO South Africa, Lighthouse, Polarix, Owen Kessel, Qorvis, L&K India, Hawkeye, Lead 2 Action, Salter Baxter, Crown, Proximedia, Ambito 5, Liquorice, Nurun, Turner Duckworth, Tangerine, Run, ZME, Machine, BrandsRock, 3Share, Relevant 24, Monkees, ZO Puerto Rico, AKM3) net of disposals
2.

2014: 1 EUR = 1.3267 USD   2013:   1 EUR = 1.3277 USD

           1 EUR = 0.8061 GBP              1 EUR = 0.8491 GBP

 

Compte de résultat consolidé

(en millions d’euros)     2014   2013   2012
Revenu 7 255 6 953 6 610
Charges de personnel (4 506) (4 330) (4 078)
Autres charges opérationnelles (1 442) (1 396) (1 344)
Marge opérationnelle avant amortissements 1 307 1 227 1 188
Dotations aux amortissements (hors incorporels liés aux acquisitions) (125) (120) (126)
Marge opérationnelle 1 182 1 107 1 062
Dotations aux amortissements des incorporels liés aux acquisitions (51) (49) (45)
Pertes de valeur (72) (4) (11)
Autres produits et charges non courants 10 69 39
Résultat opérationnel 1 069 1 123 1 045
Charges financières (48) (46) (71)
Produits financiers 25 20 41
Coût de l'endettement financier net (23) (26) (30)
Autres charges et produits financiers (5) 5 (2)
Résultat avant impôt des entreprises consolidées 1 041 1 102 1 013
Impôt sur le résultat (311) (298) (279)
Résultat net des entreprises consolidées 730 804 734
Quote-part dans les résultats des mises en équivalence 4 5 25
Résultat net 734 809 759
 
Dont :

- Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

14 17 27

- Résultat net attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

720 792 732
               

Données par action (en euros) – Résultat net attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

Nombre d’actions 223 868 360 215 516 919 201 032 235
Bénéfice net par action 3,22 3,67 3,64
Nombre d’actions – dilué 227 772 479 224 430 805 224 143 700
Bénéfice net par action – dilué     3,16   3,54   3,34
 

Etat de résultat global consolidé

(en millions d’euros)     2014   2013   2012
Résultat net de la période (a)     734   809   759
Eléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat
- Gains (et pertes) actuariels sur régime à prestations définies (43) 26 (30)
- Impôts différés relatifs aux éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat (17) (12) 6
 
Eléments du résultat global susceptibles d’être reclassés en résultat
- Réévaluation des titres disponibles à la vente 5 (26) 4
- Ecarts de conversion de consolidation 338 (249) (61)
- Impôts différés relatifs aux éléments susceptibles d’être reclassés en résultat (1) 3 -
Total des autres éléments du résultat global (b) 282 (258) (81)
 
Résultat global de la période (a) + (b) 1 016 551 678
Dont :
- Résultat global de la période attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 11 11 24
- Résultat global de la période attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe 1 005 540 654
               
 

Bilan consolidé

(en millions d’euros)     31 décembre 2014   31 décembre 2013*   31 décembre 2012*
Actif        
Écarts d'acquisition nets 7 006 6 123 5 667
Immobilisations incorporelles nettes 955 939 982
Immobilisations corporelles nettes 552 513 506
Impôts différés actifs 133 126 96
Titres mis en équivalence 36 28 23
Autres actifs financiers 195 121 242
Actifs non courants 8 877 7 850 7 516
Stocks et en-cours de production 320 307 342
Clients et comptes rattachés 7 676 6 994 6 841
Autres créances et actifs courants 595 517 591
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 158 1 442 1 314
Actifs courants 11 749 9 260 9 088
 
Total de l'actif 20 626 17 110 16 604
               

 

Passif

Capital 88 86 84
Réserves consolidées, part du Groupe 5 998 5 009 4 531
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère du Groupe 6 086 5 095 4 615
Participations ne donnant pas le contrôle 29 38 44
Total capitaux propres 6 115 5 133 4 659
Dettes financières à plus d’un an 1 627 538 730
Impôts différés passifs 360 295 238
Provisions à long terme 442 368 464
Passifs non courants 2 429 1 201 1 432
Fournisseurs et comptes rattachés 9 640 8 636 8 249
Dettes financières à moins d’un an 533 322 379
Dettes d'impôts sur les sociétés 72 31 65
Provisions à court terme 125 139 166
Autres dettes et passifs courants 1 712 1 648 1 654
Passifs courants 12 082 10 776 10 513
 
Total du passif 20 626 17 110 16 604
 

* En application d’IFRIC 21, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Règles et méthodes comptables »

Tableau des flux de trésorerie consolidés

(en millions d’euros)     2014   2013   2012
Flux de trésorerie liés à l’activité        
Résultat net 734 809 759
Neutralisation des produits et charges calculés :
Impôt sur le résultat 311 298 279
Coût de l'endettement financier net 23 26 30
Moins-values (plus-values) de cession d'actifs (avant impôt) (9) (68) (38)
Dotation aux amortissements et pertes de valeur sur immobilisations corporelles et incorporelles 248 173 182
Charges calculées liées aux stock-options et assimilés 34 40 26
Autres produits et charges calculés (4) 2 (1)
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (4) (5) (25)
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 1 4 8
Impôt payé (321) (244) (306)
Intérêts financiers payés (70) (42) (61)
Intérêts financiers encaissés 24 31 24
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité (1) 66 355 155
Flux net de trésorerie générés par l’activité (I) 1 033 1 379 1 032
Flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (135) (126) (123)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 4 3 3
Acquisitions nettes d'immobilisations financières (52) 49 (120)
Acquisitions de filiales (403) (686) (369)
Cessions de filiales 1 7 -
Flux net de trésorerie liés aux opérations d’investissement (II) (585) (753) (609)
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère (111) (108) (119)
Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle (15) (22) (31)
Encaissements provenant de nouveaux emprunts 1 349 1 16
Remboursement des emprunts (23) (102) (546)
Rachats de participations ne donnant pas le contrôle (76) (102) (30)
(Achats)/Ventes nets d'actions propres et de BSA 45 (72) (566)
Flux net de trésorerie liés aux opérations de financement (III) 1 169 (405) (1 276)
Incidence des variations de taux de change (IV) 133 (125) (7)
Variation de la trésorerie consolidée (I + II + III + IV)     1 750   96   (860)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au 1er janvier 1 442 1 314 2 174
Soldes créditeurs de banques au 1er janvier (60)   (28)   (28)
Trésorerie à l'ouverture (V) 1 382 1 286 2 146
 
Trésorerie et équivalents de trésorerie au 31 décembre (note 18) 3 158 1 442 1 314
Soldes créditeurs de banques au 31 décembre (note 22) (26)   (60)   (28)
Trésorerie à la clôture (VI) 3 132 1 382 1 286
Variation de la trésorerie consolidée (VI – V) 1 750 96 (860)
(1) Détail de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité
Variation des stocks et en-cours de production 10 34 41
Variation des créances clients et autres créances (65) (305) (426)
Variations des dettes fournisseurs, autres dettes et provisions 121   626   540
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité 66 355 155
 

Tableau de variation des capitaux propres consolidés

Nombre d'actions en circulation     (en millions d’euros)     Capital social   Réserves liées au capital   Réserves et résultats consolidés   Réserve de conversion   Réserve de juste valeur   Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère   Participations ne donnant pas le contrôle   Total capitaux propres
185 996 063 31 décembre 2011* 77 2 479 1 254 (39) 130 3 901 33 3 934
Résultat net 732 732 27 759
Autres éléments du résultat global nets d’impôts             (24)   (58)   4   (78)   (3)   (81)
Total des produits et charges de la période     -   -   708   (58)   4   654   24   678
(9 197 684) Augmentation de capital de Publicis Groupe SA et annulation d’actions propres (4) (334) (47) (385) (385)
Dividendes (119) (119) (31) (150)
Rémunérations fondées sur des actions nets d’impôts 39 39 39
Intérêts complémentaires sur Oranes (8) (8) (8)

Effet des acquisitions et des engagements de rachat de participations ne donnant pas le contrôle

20 20 18 38
25 900 629 Conversion de l’Océane 2014 11 706 (23) 694 694
(3 495 358) Achats/Ventes d’actions propres (181) (181) (181)
199 203 650 31 décembre 2012* 84 2 851 1 643 (97) 134 4 615 44 4 659
Résultat net 792 792 17 809
Autres éléments du résultat global nets d’impôts             14   (240)   (26)   (252)   (6)   (258)
Total des produits et charges de la période             806   (240)   (26)   540   11   551
1 562 129 Augmentation de capital de Publicis Groupe SA 1 47 (48) - -
1 361 502 Dividendes 70 (178) (108) (22) (130)
292 076 Rémunérations fondées sur des actions nets d’impôts 61 61 61
Intérêts complémentaires sur Oranes (20) (20) (20)

Effet des acquisitions et des engagements de rachat de participations ne donnant pas le contrôle

(20) (20) 5 (15)
2 798 937 Exercice des Bons de Souscription d’Actions 1 83 84 84
2 096 233 Conversion de l’Océane 2018 100 100 100
(727 265) Achats/Ventes d’actions propres (157) (157) (157)
206 587 262 31 décembre 2013* 86 3 051 2 187 (337) 108 5 095 38 5 133
Résultat net 720 720 14 734
Autres éléments du résultat global nets d’impôts             (60)   340   5   285   (3)   282
Total des produits et charges de la période             660   340   5   1 005   11   1 016
1 585 411 Augmentation de capital de Publicis Groupe SA 1 47 (48) - -
2 094 672 Dividendes 1 118 (230) (111) (15) (126)
815 623 Rémunérations fondées sur des actions nets d’impôts 34 34 34

Effet des acquisitions et des engagements de rachat de participations ne donnant pas le contrôle

(9) (9) (5) (14)
684 773 Exercice des Bons de Souscription d’Actions 20 20 20
562 921 Conversion de l’Océane 2018 27 27 27
977 829 Achats/Ventes d’actions propres 25 25 25
213 308 491 31 décembre 2014 88 3 236 2 646 3 113 6 086 29 6 115
 

* En application d’IFRIC 21, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Règles et méthodes comptables »

Bénéfice net par action

Bénéfice net par action (de base et dilué)

(en millions d'euros, sauf les actions)           2014   2013   2012
Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA            
Résultat net part du Groupe a 720 792 732
Impact des instruments dilutifs :
- Economies de frais financiers liées à la conversion des instruments de dettes, nettes d’impôt (2) 0   2   17
Résultat net part du Groupe – dilué b 720 794 749
Nombre d’actions retenu pour le calcul du BNPA
Nombre d’actions moyen composant le capital social 217 773 672 211 342 272 195 194 484
Actions propres à déduire (moyenne sur l’exercice) (8 175 360) (11 774 690) (11 345 668)
Actions à remettre en remboursement des Oranes 14 270 048   15 949 337   17 183 419
Nombre d’actions moyen retenu pour le calcul c 223 868 360 215 516 919 201 032 235
Impact des instruments dilutifs :
- Actions gratuites et stock-options dilutifs(1) 2 780 749 3 224 111 4 489 716
- Bons de Souscription d'Actions (BSA)(1) 1 103 921 3 146 474 1 390 663
- Actions résultant de la conversion des emprunts convertibles (2) 19 449   2 543 301   17 231 086
Nombre d’actions - dilué     d     227 772 479   224 430 805   224 143 700
(en euros)
Bénéfice net par action a/c 3,22 3,67 3 ,64
 
Bénéfice net par action – dilué b/d 3,16 3,54 3,34

(1)

 

Seuls les stock-options et BSA ayant un effet dilutif, c’est-à-dire dont le prix d’exercice est inférieur au cours moyen de l’exercice, sont pris en considération. En 2014, tous les stock-options et les BSA non encore exercés à la clôture de l’exercice ont un effet dilutif.

(2)

Sur les trois années 2014, 2013 et 2012, les Océanes ont toutes un caractère dilutif et sont donc prises en compte dans le calcul du BNPA dilué.

 

A titre d’information, le bénéfice net par action 2014, calculé sur un résultat de 726 millions d’euros hors reprise de coûts de fusion Publicis/Omnicom et hors coûts d’acquisition Sapient (soit une élimination de 6 millions d’euros de coûts nets), et le bénéfice net par action 2013, calculé sur un résultat hors coûts de fusion Publicis/Omnicom de 816 millions d’euros (après élimination de 38 millions d’euros de coûts de fusion avant impôts, soit 24 millions d’euros nets d’impôts) ressortent à :

Bénéfice par action, hors coûts de fusion et d’acquisition Sapient                         3,24       3,79
 
Bénéfice net par action – dilué, hors coûts de fusion et d’acquisition Sapient 3,19 3,64
 

Bénéfice net courant par action (de base et dilué)

(en millions d'euros, sauf les actions)           2014   2013   2012
Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA courant (1)            
Résultat net part du Groupe 720 792 732
Eléments exclus :
- Amortissement des incorporels liés aux acquisitions, net d’impôt 33 30 28
- Perte de valeur, nette d’impôt 71 3 8
- Principales plus (moins) values nettes de cession et d’ajustement de juste valeur (prise de contrôle), nets d’impôt 0 (52) (58)
- Réévaluation des earn-out (1) (5) (9)
- Coûts de fusion Publicis/Omnicom (reprise), coûts d’acquisition Sapient, nets d’impôt 6   24    
Résultat net courant part du Groupe e 829 792 701
Impact des instruments dilutifs :

- Economies de frais financiers liés à la conversion des instruments de dette, nettes d’impôt

0   2   17
Résultat net courant part du Groupe – dilué f 829 794 718
 
Nombre d’actions retenu pour le calcul du BNPA
Nombre d’actions moyen composant le capital social 217 773 672 211 342 272 195 194 484
Actions propres à déduire (moyenne sur l’exercice) (8 175 360) (11 774 690) (11 345 668)
Actions à remettre en remboursement des Oranes 14 270 048   15 949 337   17 183 419
Nombre d’actions moyen retenu pour le calcul c 223 868 360 215 516 919 201 032 235
Impact des instruments dilutifs :
- Actions gratuites et stock-options dilutifs 2 780 749 3 224 111 4 489 716
- Bons de Souscription d'Actions (BSA) 1 103 921 3 146 474 1 390 663
- Actions résultant de la conversion des emprunts convertibles 19 449   2 543 301   17 231 086
Nombre d’actions – dilué     d     227 772 479   224 430 805   224 143 700
(en euros)
Bénéfice net courant par action (1) e/c 3 ,70 3 ,67 3,49
 
Bénéfice net courant par action - dilué (1) f/d 3 ,64 3 ,54 3,20
 

(1) BNPA après élimination des pertes de valeur, de l’amortissement des incorporels liés aux acquisitions, des principales plus (moins)-values de cession et d’ajustement de juste valeur, de la réévaluation des earn-out, des couts d’acquisition Sapient et des coûts de fusion Publicis/Omnicom.

Contacts

Publicis Groupe
Peggy Nahmany
Communication corporate
+ 33 (0)1 44 43 72 83
ou
Jean-Michel Bonamy
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 77 88
ou
Stéphanie Constand
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 74 44

Release Summary

PUBLICIS GROUPE - RESULTATS 2014

Contacts

Publicis Groupe
Peggy Nahmany
Communication corporate
+ 33 (0)1 44 43 72 83
ou
Jean-Michel Bonamy
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 77 88
ou
Stéphanie Constand
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 74 44