Maîtriser les fondamentaux : une étude vient confirmer les facteurs clés de rendement qui sont essentiels à la réussite d'une entreprise

Le rapport Pulse of the ProfessionMD du PMI montre comment les organisations à haut rendement favorisent l’efficience en se fondant sur de saines pratiques de gestion de projet pour mettre au point des stratégies et des techniques et former des équipes.

NEWTOWN SQUARE, Pennsylvanie--()--En moyenne, les organisations gaspillent encore 109 millions de dollars sur chaque milliard de dollars investi dans des projets et des programmes en raison d’un rendement insatisfaisant. Les organisations à haut rendement, toutefois, gaspillent 13 fois moins d'argent que leurs homologues à faible rendement d'après le Pulse of the ProfessionMD Report: Capturing the Value of Project Management 2015 publié aujourd'hui par le Project Management Institute (PMI). La différence : les organisations très performantes utilisent leur maîtrise des pratiques fondamentales en matière de projets et de programmes comme fondement de la réussite et de l'avantage concurrentiel de l'organisation.

L'enquête réalisée auprès de 2 800 chefs de projet et praticiens de la gestion de projet au service de multinationales et d'organismes gouvernementaux a montré que les organisations les plus performantes adoptent une approche proactive pour harmoniser leurs modèles de gestion et leurs pratiques de gestion des talents avec un ensemble éprouvé et fondamentalement bien pensé de principes de base de gestion de projet :

  • Bien comprendre la valeur de la gestion de projet
  • Pouvoir compter sur la participation active de cadres supérieurs
  • Harmoniser les projets avec la stratégie
  • Cultiver et préserver le talent en gestion de projet
  • Mettre en place un bureau de gestion de projet efficace et harmonisé avec la stratégie
  • Adopter des pratiques de gestion de projet normalisées dans l'ensemble de l'organisation

Les organisations à haut rendement — celles qui terminent au moins 80 % des projets à temps, en respectant le budget et en remplissant les objectifs qui avaient été fixés au départ — démontrent que le fait d'adhérer à des pratiques éprouvées de gestion de projet, de programme et de portefeuille a pour effet de réduire les risques et les coûts, et d'améliorer le taux de réussite. C'est pourquoi toutes les organisations feraient bien de réduire le gaspillage et de stimuler la productivité en assignant une priorité à des domaines de compétence essentiels comme le transfert de connaissances, la gestion des risques, l'agilité organisationnelle et la réalisation des avantages. En favorisant une culture qui se fonde sur l'approche de gestion de projet, les organisations seront plus en mesure de se donner un avantage concurrentiel durable.

Par exemple, le transfert de connaissances – l'activité consistant à saisir et à faire connaître les leçons tirées de l'expérience – est une compétence critique. Elle l'est d'autant plus que les réalités démographiques font qu'à mesure que les membres de la génération du baby-boom prennent leur retraite, les membres des générations X et Y assument des rôles de direction dans la gestion de projet, de programme et de portefeuille. Les recherches du PMI montrent que le fait d'avoir instauré un processus de transfert des connaissances en bonne et due forme améliore significativement les résultats des projets : 75 % des organisations à haut rendement ont établi un système de transfert de connaissances comparativement à seulement 35 % des organisations à faible rendement.

« Nos recherches mettent en évidence l'avantage concurrentiel des organisations qui ont maîtrisé les fondamentaux d'une saine gestion de projet : cultiver une culture descendante de pratiques normalisées, mettre l'accent sur le rôle critique de la participation de cadres supérieurs et investir temps et ressources dans le développement et la formation de gestionnaires de projet professionnels, a déclaré le PDG du PMI, Mark A. Langley. Une fois que ces éléments fondamentaux sont en place et ont atteint leur pleine efficacité, les organisations ont la possibilité d'obtenir un rendement de projet supérieur et d'exécuter des initiatives stratégiques avec plus de succès. »

Pulse indique également que la gestion des risques est une composante essentielle d'une excellente gestion de projet. Quatre-vingt-trois pour cent des organisations très performantes indiquent qu'elles utilisent fréquemment des pratiques de gestion des risques, comparativement à seulement 49 pour cent des organisations à faible rendement. Fait intéressant, l'utilisation fréquente de pratiques de gestion des risques a baissé de 64 % par rapport à un sommet de 71 % en 2012.

Autres conclusions

  • L'utilisation fréquente de pratiques de gestion de projet agiles/itératives/incrémentielles continue de s'accroître. Trente-huit pour cent des organisations disent les utiliser fréquemment – ce qui correspond à une hausse de 8 points de pourcentage depuis 2013.
  • Bien que seulement une organisation sur cinq dise avoir atteint un nouveau élevé de maturité en matière de réalisation des avantages, nous avons constaté une augmentation de 63 % comparativement au niveau de 2013.
  • Les organisations qui comprennent les avantages escomptés d'un projet dès le départ sont plus en mesure de les obtenir et de voir leurs efforts récompensés à l'avenir.

Pour en savoir plus, visitez le site www.PMI.org/Pulse

À propos de Pulse of The ProfessionMD

Depuis 2006, le rapport Pulse of the ProfessionMD du PMI révèle les résultats d'une enquête annuelle auprès des praticiens de la gestion de projet du monde entier. Pulse of the ProfessionMD décrit les grandes tendances du présent et de l'avenir en gestion de projet. Il présente une étude de marché inédite qui résume les commentaires et les perspectives de gestionnaires de projets, de programmes et de portefeuilles, de même qu'une analyse de données de tierces parties.

La toute dernière édition de Pulse présente les commentaires et les perspectives de plus de 2 800 leaders et praticiens de la gestion de projet des régions suivantes : Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Europe, Moyen-Orient et Afrique, Amérique latine et les Caraïbes.

À propos du Project Management Institute (PMI)

Project Management Institute est la plus grande association de membres à but non lucratif au monde destinée aux professionnels dans les métiers de la gestion de projets, de programmes et de portefeuilles. Fondée en 1969, PMI fournit de la valeur à plus de 2,9 millions de professionnels qui travaillent dans pratiquement tous les pays du monde à travers des services internationaux de défense, de collaboration, de formation et de recherche. PMI promeut l'évolution de carrière, améliore la réussite des entreprises et augmente la maturité de la profession de la gestion de projets à travers ses normes, ses certifications et ses ressources internationalement reconnues, ses outils de recherche universitaire, ses publications, ses cours de développement de carrière et les opportunités de réseautage qu'elle offre. Au sein de la famille PMI, Human Systems International (HSI) fournit des services d'évaluation et de référencement d'entreprise aux plus grandes sociétés et aux gouvernements, tandis que ProjectManagement.com et ProjectsAtWork.com créent des communautés internationales en ligne qui offrent plus de ressources, de meilleurs outils, des réseaux plus vastes et des perspectives plus étendues.

Visitez-nous sur www.PMI.orgwww.facebook.com/PMInstitute et sur Twitter @PMInstitute.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

PMI
Karen Flanagan, +1 610-356-4600 x1092
Karen.Flanagan@pmi.org
ou
Megan Maguire Kelly, +1 610-356-4600 x7030
Megan.Kelly@pmi.org

Contacts

PMI
Karen Flanagan, +1 610-356-4600 x1092
Karen.Flanagan@pmi.org
ou
Megan Maguire Kelly, +1 610-356-4600 x7030
Megan.Kelly@pmi.org