Cubist annonce l’approbation par la FDA du nouvel antibiotique ZERBAXA™ (ceftolozane/tazobactam) pour le traitement des infections urinaires compliquées et des infections intra-abdominales compliquées

ZERBAXA s’attaque à certaines bactéries à Gram négatif graves et résistantes

Premier nouvel antibiotique approuvé aux États-Unis dans le cadre de la GAIN Act pour le traitement des bactéries à Gram négatif

LEXINGTON, dans le Massachusetts--()--Cubist Pharmaceuticals, Inc. (NASDAQ : CBST) a annoncé aujourd’hui que la FDA (Food and Drug Administration) américaine a approuvé ZERBAXA™ (ceftolozane/tazobactam) pour le traitement des adultes souffrant d’infections urinaires compliquées (IUc) et d’infections intra-abdominales compliquées (IIAc) causées par des bactéries sensibles désignées à Gram négatif.

« Aujourd’hui est un jour important pour les patients, et nous sommes très heureux d’offrir aux médecins une arme telle que ZERBAXA pour la lutte contre les bactéries à Gram négatif, dans laquelle il existe peu d’options de traitement », a déclaré Robert J. Perez, Président et chef de l’exploitation de Cubist. « ZERBAXA a démontré son efficacité contre certaines bactéries résistantes dans des essais cliniques de phase 3 portant sur les infections urinaires compliquées et les infections intra-abdominales compliquées. L’approbation de ZERBAXA démontre l’engagement de l’Agence à rendre disponibles de nouveaux antibiotiques qui s’attaquent à cette grave menace pour la santé publique. »

L’approbation de ZERBAXA était appuyée par des données positives de deux essais cliniques pivot de phase 3 – l’un chez des patients avec des IUc et l’autre chez des patients avec des IIAc. Les deux essais ont satisfait les critères d’évaluations primaires pré-spécifiés convenus avec la FDA et l’Agence européenne des médicaments (EMA).

« La forte prévalence des dangereux pathogènes à Gram négatif, avec leur résistance accrue aux antibiotiques existants, a créé une grave menace pour la santé publique », a commenté Louis B. Rice, M.D., Professeur de médecine à la Joukowsky Family Foundation et Président du département de Médecine du Warren Alpert Medical School de l’Université Brown, et qui sert également au conseil d’administration de l’IDSA (Infectious Diseases Society of America – Société américaine des maladies infectieuses). « ZERBAXA est un nouveau traitement favorablement accueillie et nécessaire contre les infections, soupçonnées ou avérées, causées par des agents pathogènes sensibles à Gram négatif. »

ZERBAXA est le premier nouvel antibiotique approuvé aux États-Unis dans le cadre de la loi GAIN Generating Antibiotic Incentives Now Act) pour traiter les infections de bactéries à Gram négatif. ZERBAXA a reçu la désignation QIDP (Qualified Infectious Disease Product) de la FDA pour ses indications, selon la loi GAIN. La loi GAIN fournit des incitations pour le développement de nouveaux médicaments antibactériens pour le traitement des maladies graves ou potentiellement mortelles causées par des agents pathogènes résistants aux médicaments. La désignation QIDP qualifie ZERBAXA pour certaines incitations liées à la mise au point de nouveaux antibiotiques, y compris une prolongation de cinq ans de la période d’exclusivité Hatch-Waxman. En outre, ZERBAXA est le deuxième antibiotique de Cubist à recevoir l’approbation de la FDA cette année. Il s’agit là de la première fois au cours de ce siècle qu’une société propose deux nouveaux antibiotiques approuvés par le FDA dans la même année.

Cubist a été à l’avant-garde de la réalisation des objectifs fixés par l’appel de la Société américaine des maladies infectieuses (IDSA) pour le développement de 10 nouveaux antibiotiques d’ici l’an 2020. Pour consulter la déclaration de l’IDSA relative à l’approbation de ZERBAXA aujourd’hui, rendez vous sur le site : www.idsociety.org/abxupdate2014.

Les patients qui cherchent à obtenir de l’aide peuvent être admissibles à AccessZERBAXA. Pour de plus amples informations, veuillez contacter : 1-844-CUBIST-CARES (1-844-282-4782).

À propos de ZERBAXA et des essais cliniques

ZERBAXA a été approuvé pour le traitement, en formulation intraveineuse de 1,5 g toutes les 8 heures, des adultes souffrant d’infections urinaires compliquées (IUc) et d’infections intra-abdominales compliquées (IIAc) causées par des bactéries sensibles désignées à Gram négatif. ZERBAXA est une nouvelle cephalosporine antipseudomonale avec un d’inhibiteur établi de bêtalactamase.

Dans l’essai clinique de phase 3 portant sur les IUc, ZERBAXA a satisfait son critère d’évaluation principal de non-infériorité statistique par rapport à la lévofloxacine (marge de non-infériorité de 10 %). Le critère principal était un composite d’éradication microbiologique et de taux de guérison clinique (taux de guérison composite) à 5 – 9 jours après la fin du traitement (la visite de Test de guérison). Les limites inférieure et supérieure de l’intervalle de confiance à 95 % de l’écart entre les traitements étaient de 2,3 % et 14,6 %, respectivement.

Dans l’essai clinique de phase 3 portant sur les IIAc, ZERBAXA, en combinaison avec le métronidazole, a satisfait les critères d’évaluation principaux de non-infériorité statistique par rapport au méropénem définis par la FDA et l’EMA. Le critère principal était un taux de guérison clinique à 26 – 30 jours après le début du traitement (la visite de Test de guérison). Pour la FDA, l’analyse principale a été effectuée dans la population Micro-ITT ; la marge de non-infériorité était de 10 % ; et les limites inférieure et supérieure de l’intervalle de confiance à 95 % étaient de -8,9 % et 0,5 %, respectivement. Pour l’EMA, la population de l’analyse principale était les patients cliniquement évaluables (CE) ; la marge de non-infériorité était de 12,5 % ; et les limites inférieure et supérieure de l’intervalle de confiance à 99 % étaient de -4,2 % et 4,3 %, respectivement.

Pour chaque essai, les résultats des analyses secondaires étaient compatibles et confirmaient les résultats préliminaires. Les événements indésirables les plus courants pour ZERBAXA dans les essais comprenaient la nausée, les maux de tête et la diarrhée.

L’Agence européenne des médicaments a accepté d’étudier la demande d’autorisation de mise sur le marché (MAA) pour ZERBAXA, pour lequel la société recherche l’approbation pour le traitement des IUc et des IIAc. Une décision de la Commission européenne est attendue au cours du deuxième semestre de 2015.

Des études cliniques sont également en cours pour l’utilisation potentielle de ZERBAXA pour le traitement des pneumonies bactériennes contractées à l’hôpital (HABP)/pneumonies bactériennes acquises sous ventilation (PBAV).

Indications et informations de sécurité importantes

Indications

ZERBAXA™ (ceftolozane/tazobactam) utilisé en combinaison avec le métronidazole est indiqué pour le traitement des adultes souffrant d’infections intra-abdominales compliquées (IIAc) causées par les micro-organismes à Gram négatif et à Gram positif suivants : Enterobacter cloacae, Escherichia coli, Klebsiella oxytoca, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis, Pseudomonas aeruginosa, Bacteroides fragilis, Streptococcus anginosus, Streptococcus constellatus, et Streptococcus salivarius.

ZERBAXA™ est indiqué pour le traitement des patients adultes souffrant d’infections urinaires compliquées (IUc), y compris la pyélonéphrite, causées par les microorganismes Gram-négatif suivants : Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis, et Pseudomonas aeruginosa.

Informations de sécurité importantes

  • Hypersensibilité : ZERBAXA est contre-indiqué chez les patients ayant des antécédents connus d’hypersensibilité grave à ceftolozane/tazobactam, pipéracilline/tazobactam, ou à d’autres membres de la famille des bêtalactamines. Des réactions d’hypersensibilité (anaphylactiques) graves et parfois fatales réactions ont été signalées chez des patients recevant des bêtalactamines antibactériens. Avant de commencer le traitement avec ZERBAXA, il est recommandé de procéder à une enquête minutieuse sur les précédentes réactions d’hypersensibilité aux céphalosporines, pénicillines, ou à d’autres bêtalactamines. En cas de réaction anaphylactique à ZERBAXA, arrêter l’utilisation du médicament et commencez un traitement approprié.
  • Patients présentant une insuffisance rénale : une diminution de l’efficacité a été observée chez les patients avec une CrCl au départ entre 30 et 50 ml/min. Surveiller la CrCl au moins une fois par jour chez les patients avec des changements de la fonction rénale et ajuster la dose de ZERBAXA en conséquence.
  • Des diarrhées associées au Clostridium difficile (DACD), allant d’une diarrhée légère à une colite fatale, ont été rapportées avec presque tous les antibactériens systémiques, y compris ZERBAXA. Un historique soigneux des médicaments administrés est nécessaire car il a été rapporté que des DACD se produisent plus de 2 mois après l’administration d’agents antibactériens. Si une DACD se confirme, l’utilisation de tout antibactérien non dirigé contre le C. difficile doit être interrompu, si possible.
  • Développement de bactéries pharmacorésistantes : prescrire ZERBAXA en l’absence d’une infection bactérienne prouvée ou fortement suspectée est peu probable d’apporter des avantages pour le patient, et augmente le risque de développement de bactéries pharmacorésistantes.

Effets indésirables

Les effets indésirables les plus fréquents pour ZERBAXA sont la nausée, la diarrhée, les maux de tête et la pyrexie.

À propos des bactéries à Gram négatif et de certaines infections compliquées

Les bactéries à Gram négatif constituent un grave problème de santé publique dans le monde entier. Le centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a classé certaines bactéries à Gram négatif parmi les plus graves menaces pour la santé publique. Les bactéries à Gram négatif sont les principales causes d’infections intra-abdominales (IIA) et d’infections urinaires (IU). E. coli est la cause la plus courante d’IU, et les cas d’IU causée par Pseudomonas aeruginosa, y compris les souches pharmacorésistantes, sont de plus en plus grandissants. Les principaux pathogènes mis en cause dans les infections intra-abdominales sont les Enterobactericeae, y compris Escherichia coli (E. coli) et Klebsiella pneumoniae. En outre, Pseudomonas aeruginosa est la deuxième cause la plus commune d’IU associées au cathéter.

À propos de l’engagement de Cubist vis-à-vis de la R et D sur les antibiotiques

Depuis plus de 20 ans, Cubist est résolument axée sur les antibiotiques. La société fait preuve d’un engagement croissant en faveur de la santé publique à travers le monde grâce à son leadership en matière de recherche, développement et commercialisation de nouveaux antibiotiques visant à traiter les infections graves et potentiellement mortelles provoquées par un large éventail de bactéries de plus en plus pharmacorésistantes. Avec l’un des plus solides pipelines d’antibiotiques dans l’industrie, Cubist prévoit d’investir environ 400 millions de dollars en 2014 dans la R&D sur les agents antibactériens et espère proposer dans le cadre de l’objectif de la Société américaine des maladies infectieuses (IDSA) de mettre au point 10 nouveaux antibiotiques d’ici 2020. Pour en savoir plus sur les supermicrobes, la menace de la résistance et la réponse mondiale, rendez vous sur le site : http://www.cubist.com/superbugs.

À propos de Cubist

Cubist Pharmaceuticals, Inc. est une société biopharmaceutique internationale se consacrant à la recherche, au développement et à la commercialisation de produits pharmaceutiques répondant à d’importants besoins médicaux non satisfaits dans l’environnement des soins actifs. La société a son siège social à Lexington, dans le Massachusetts, et dispose d’un bureau international central à Zurich, en Suisse. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site Web de Cubist à l’adresse www.cubist.com. Connectez-vous également avec Cubist sur Twitter @cubistbiopharma et @cubistcareers, LinkedIn, ou YouTube. Pour en savoir plus sur les supermicrobes, la menace de la résistance et la réponse mondiale, rendez vous sur le site : http://www.cubist.com/superbugs.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Tout énoncé contenu dans le présent communiqué de presse ne décrivant pas des faits historiques, y compris et sans limitation, les énoncés concernant : le potentiel thérapeutique de ZERBAXA ; la date prévue pour la publication de la décision de la Commission européenne concernant notre MAA pour ZERBAXA ; les études en cours portant sur ZERBAXA pour le traitement des HABP/BPAV ; nos aspirations à réaliser une partie de l’IDSA de l’objectif de 10 nouveaux antibiotiques d’ici 2020 ; notre engagement pour la santé publique dans le monde ; et le niveau de nos engagements financiers et de personnel dans la recherche, le développement et la commercialisation d’antibiotiques, sont des déclarations prospectives qui comportent des risques et des incertitudes susceptibles d’entraîner un écart significatif des résultats réels par rapport à ceux mentionnées dans lesdites déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres : l’évolution de la réglementation aux États-Unis et dans d’autres pays, y compris le risque que la FDA peut imposer des exigences post-commercialisation sur ZERBAXA et que la Commission européenne peut ne pas accepter notre interprétation des résultats des études cliniques de ZERBAXA ; notre capacité de commercialiser avec succès ZERBAXA, notamment à la suite des décisions des autorités de réglementation concernant l’étiquetage et d’autres aspects, tels que les effets secondaires, qui pourraient avoir une incidence sur son potentiel commercial ; l’acceptation et la demande de nouveaux produits pharmaceutiques ; la disponibilité d’une tarification adéquate et du remboursement par des tiers payeurs pour ZERBAXA ; les risques concurrentiels relatifs aux alternatives thérapeutiques actuelles et futures à ZERBAXA ; notre capacité à conserver et appliquer la protection de la propriété intellectuelle pour ZERBAXA ; des essais cliniques additionnels portant sur ZERBAXA, y compris pour le traitement des HABP/BPAV, peuvent produire des résultats négatifs ou non concluants ou peuvent ne pas être lancés ou menés en temps opportun ; des difficultés d’ordre technique, des coûts excessifs ou d’autres questions relatives à la fabrication ou à l’approvisionnement de ZERBAXA, dont notre capacité à travailler avec nos fabricants tiers sous contrat, qui produisent et fournissent ZERBAXA en notre nom ; d’autres risques inattendus ou imprévus potentiels en termes de développement, de fabrication ou d’approvisionnement de ZERBAXA ; le fait que développement et la découverte de médicaments sont des processus lourds, complexes, fastidieux et coûteux, avec un risque élevé d’échec ; le risque que nous ne parvenions pas à conclure notre opération prévue avec Merck ou que nous ne la concluions pas dans les délais que nous avons prévus ; ainsi que les facteurs additionnels mentionnés dans notre tout dernier rapport annuel, sur le formulaire 10-K, et dans les rapports trimestriels suivants, sur le formulaire 10-Q, déposés auprès de la Securities and Exchange Commission. Nous recommandons aux investisseurs de ne pas prêter une confiance indue aux déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse. Ces déclarations prospectives ne sont valables qu’à la date du communiqué de presse, et nous ne nous engageons pas à les mettre à jour ou à les réviser.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Cubist Pharmaceuticals, Inc.
RELATIONS AVEC LES INVESTISSEURS :
Eileen C. McIntyre, 781-860-8533
Vice-présidente des Relations avec les investisseurs
eileen.mcintyre@cubist.com
ou
RELATIONS AVEC LES MÉDIAS :
Jennifer Baird, 781-860-1282
Directrice des Communications produit
jennifer.baird@cubist.com

Contacts

Cubist Pharmaceuticals, Inc.
RELATIONS AVEC LES INVESTISSEURS :
Eileen C. McIntyre, 781-860-8533
Vice-présidente des Relations avec les investisseurs
eileen.mcintyre@cubist.com
ou
RELATIONS AVEC LES MÉDIAS :
Jennifer Baird, 781-860-1282
Directrice des Communications produit
jennifer.baird@cubist.com