ARIAD présente de nouveaux résultats de son étude clinique sur l'AP26113 chez des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK-positif

CAMBRIDGE, Massachusetts et MADRID--()--ARIAD Pharmaceuticals (NASDAQ : ARIA) a annoncé aujourd'hui de nouveaux résultats cliniques de ses essais de phase I et II sur l'AP26113, un inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) à l’étude, chez des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules avancé (CPNPC). Ces résultats montrent que l'AP26113 a une activité antitumorale soutenue chez des patients atteints de CPNPC ALK (anaplastic lymphoma kinase ou lymphome anaplasique kinase)-positif, y compris chez des patients ayant des métastases cérébrales évolutives. La mise à jour des résultats des essais de phase I et II sur l'AP26113 a été réalisée à partir d'une analyse des données recueillies sur une plus longue période et concerne notamment la profondeur et la durabilité de la réponse chez des patients atteints d'un CPNPC ALK-positif, ainsi que la tolérance du médicament.

Ces nouveaux résultats ont été présentés samedi 27 septembre à l'occasion du Congrès européen de cancérologie 2014 tenu à Madrid, en Espagne, lequel correspond au 39e congrès de l’ESMO (European Society of Medical Oncology), au 33e congrès de l’ESTRO (European Society for Therapeutic Radiology and Oncology) et au 18e congrès de l’ECCO (European CanCer Organisation).

Plan des études de phase I et II

Au total, 137 patients ont été inclus dans l’essai de phase I /II qui se déroule actuellement aux États-Unis et en Europe. La phase I de l’essai avait pour objectif de caractériser la tolérance et la tolérabilité, la pharmacocinétique et l'activité antitumorale préliminaire de l'AP26113 et de déterminer la dose d'AP26113 recommandée pour les essais cliniques ultérieurs. Il s'agissait d'un essai en ouvert testant des doses croissantes.

Lors de la phase II, l'essai a été élargi pour porter sur cinq cohortes. Les données présentées au congrès de l'ESMO portaient sur 79 patients ayant un CPNPC ALK-positif. Cinquante-six de ces patients reçoivent toujours le médicament dans le cadre de l'essai.

« Les nouvelles données sur les essais en cours attestent l'activité antitumorale soutenue de l'AP26113 chez les patients atteints de CPNPC ALK positif, résistants au crizotinib et les patients atteints de CPNPC ALK positif n'ayant jamais reçu d'inhibiteur de tyrosine-kinase (ITK), a déclaré Scott N. Gettinger, M.D., professeur agrégé en médecine à la Yale School of Medicine. Une des caractéristiques distinctes de ces données est l'attestation d'une activité antitumorale au niveau du cerveau, un site où le traitement échoue fréquemment. »

Voici quelques-uns des principaux résultats de l'étude :

Tolérance et tolérabilité – ensemble des patients participants

  • Les événements indésirables les plus courants de tout grade, reliés ou non au traitement, ont été les suivants : nausées (45 %), diarrhée (37 %) et fatigue (37 %).
  • Les événements indésirables de grade 3 ou plus, présentés par au moins trois patients ont été les suivants : dyspnée (4 %), élévation de la lipase (4 %), hypoxie (4 %), fatigue (3 %), hausse du taux d'alanine aminotransférase (ALT) (2 %) ou d'amylase (2 %).
  • Les événements indésirables graves, quelle qu’en soit la cause, présentés par au moins trois patients ont été les suivants : dyspnée (7 %), pneumonie (5 %), hypoxie (4 %), progression des tumeurs (4 %), pyrexie (2 %) et embolie pulmonaire (2 %).
  • L'apparition précoce de symptômes pulmonaires a été observée chez 13 des 137 (10 %) patients participant à l'étude et plus fréquemment pour des doses de départ d'au moins 180 mg par jour comparativement à des doses de départ moins élevées. Ces symptômes apparaissaient dans les 7 jours suivant le début du traitement et étaient associés, dans certains cas, aux événements indésirables suivants : dyspnée, hypoxie et l'apparition de zones opaques dans les radiographies des poumons.
  • Afin de réduire la survenue de l'apparition précoce de symptômes pulmonaires, deux autres schémas posologiques ont été étudiés durant la phase II de l’essai : 90 mg par jour pendant une semaine suivi par 180 mg par jour (n=32) et 90 mg par jour de manière continue (n=18). L'incidence de l'apparition précoce de symptômes pulmonaires pour ces deux schémas posologiques a été de 0 sur 32 patients et de 2 sur 18 patients, respectivement. Au total, on a constaté l'apparition précoce de symptômes pulmonaires chez 2 des 50 patients (4 %) qui avaient reçu une dose de départ de 90 mg par jour et poursuivi le traitement.

Activité antitumorale – patients atteints d'un CPNPC ALK-positif

  • Des réponses objectives ont été observées chez des patients atteints d'un CPNPC ALK-positif recevant la plus faible dose testée parmi eux (60 mg) et des réponses ont été observées chez des patients qui n'avaient jamais reçu d'ITK ou qui affichaient une résistance au crizotinib.
  • Parmi les 72 patients évaluables atteints d'un CPNPC ALK-positif, 52 (72 %) ont démontré une réponse objective. L'analyse du graphique en barres a démontré une réduction de la taille des tumeurs chez presque tous les patients atteints d'un CPNPC ALK-positif et la disparition complète de la lésion ciblée chez 6 patients. La médiane de la durée de la réponse a été de 49 semaines et la médiane de la survie sans progression (SSP) a été de 56 semaines.
  • Les sept patients évaluables atteints d'un CPNPC ALK-positif qui n'ont jamais reçu d'ITK et qui ont été traités par l'AP26113 ont tous démontré une réponse objective, et la réponse a été complète pour deux d'entre eux.
  • Parmi les 65 patients évaluables atteints d'un CPNPC ALK-positif ayant déjà reçu un traitement au crizotinib et traités par l'AP26113, 45 patients (69 %) ont démontré une réponse objective. La médiane de survie sans progression a été de 47,3 semaines.
  • D'après les analyses par sous-groupe, les radiographies de sites de métastases de 10 des 14 patients (71 %) atteints d'un CPNPC ALK-positif avec métastases cérébrales évolutives ou non traitées démontraient des améliorations. Selon un examen indépendant, quatre de ces patients démontraient une réponse complète. Parmi les 10 patients qui affichaient une réponse objective, six participent toujours à l'étude. Dans leur cas, la durée de traitement s'élève jusqu'à 105 semaines. En outre, une amélioration a été observée chez un patient ayant des métastases aux leptoméninges.

Un essai clinique pivot de phase II recrute des patients

Un essai de phase II mondial sur l'AP26113 chez des patients atteints d'un CPNPC localement avancé ou métastatique précédemment traités par crizotinib a été lancé et recrute actuellement des patients. L'essai ALTA (essai sur l'AP26113 chez les patients atteints d'un cancer du poumon ALK-positif) a pour but de déterminer la tolérance et l'efficacité de l'AP26113 chez des patients atteints d'un CPNPC ALK-positif réfractaires au traitement par crizotinib. L'essai portera sur environ 220 patients, y compris des patients ayant des métastases cérébrales. Les patients seront répartis également et aléatoirement en deux groupes qui recevront soit une dose de 90 mg d'AP26113 une fois par jour de manière continue soit une dose initiale de 90 mg par jour pendant 7 jours, puis une dose de 180 mg une fois par jour de manière continue.

« Nous prévoyons que nous aurons inclus tous les patients requis dans l'essai ALTA d'ici le troisième trimestre de l'an prochain, a déclaré Frank G. Haluska, M.D., Ph. D., premier vice-président, R. et D. clinique, Directeur Médical d’ ARIAD pharmaceuticals. Étant donné la réponse continue que nous observons au cours des essais de phase I et II sur l'AP26113 et, en particulier, le taux de réponse de 100 % et la durabilité de la réponse chez les patients qui n’ont jamais reçu d'ITK, nous sommes en train de planifier un essai clinique permettant d'évaluer le potentiel de l'AP26113 dans le traitement des patients nouvellement diagnostiqués d'un cancer du poumon ALK-positif. »

À propos d’ARIAD

ARIAD Pharmaceuticals, basée à Cambridge dans l'État du Massachusetts et à Lausanne en Suisse, est une société intégrée mondiale en soins oncologiques dont l'objectif consiste à transformer la vie des patients atteints du cancer grâce à des médicaments révolutionnaires. ARIAD travaille actuellement à la mise au point de nouveaux médicaments dans le but de faire progresser le traitement de diverses formes de leucémies chroniques et aiguës, du cancer du poumon et d'autres cancers difficiles à traiter. ARIAD fait appel à des méthodes d'analyse structurale et des approches informatiques pour concevoir des médicaments à base de petites molécules pouvant venir à bout de la résistance aux médicaments anticancéreux existants. Pour de plus amples renseignements, visitez le site http://www.ariad.com ou suivez ARIAD sur Twitter (@ARIADPharm).

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives concernant notamment des déclarations liées à la mise à jour des données cliniques sur l'AP26113. Les déclarations prospectives se fondent sur les attentes de la direction et sont émises sous réserve d'un ensemble de facteurs, de risques et d'incertitudes pouvant entraîner une différence substantielle entre les événements, le calendrier, la performance et les résultats réels et ceux qui sont indiqués ou suggérés par les déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes ont notamment trait aux données des études précliniques et des études cliniques réalisées à un stade précoce qu'il sera possible ou non d'obtenir à nouveau au cours d'études cliniques plus avancées, aux coûts associés à la recherche, au développement, à la fabrication et à d'autres activités, au lancement, au déroulement et au calendrier et aux résultats des études précliniques et cliniques que nous mènerons sur nos produits candidats, au caractère adéquat de nos ressources en capital et à la disponibilité d'un financement supplémentaire et à d'autres facteurs énoncés dans les documents de la société déposés publiquement auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. La société affirme que les renseignements qui figurent dans le présent communiqué de presse sont à jour au moment de la publication. La société n'est pas tenue de mettre à jour aucune des déclarations prospectives en vue de refléter des résultats réels ou des changements dans les attentes de la société survenant après la date du présent communiqué, sauf si la loi l'exige.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence

Contacts

ARIAD Pharmaceuticals, Inc.
Investisseurs :
Kendra Adams, 617-503-7028
Kendra.adams@ariad.com
ou
Médias :
Liza Heapes, 617-620-4888
Liza.heapes@ariad.com

Contacts

ARIAD Pharmaceuticals, Inc.
Investisseurs :
Kendra Adams, 617-503-7028
Kendra.adams@ariad.com
ou
Médias :
Liza Heapes, 617-620-4888
Liza.heapes@ariad.com