Oncodesign : Résultats du 1er semestre 2014

  • Progression de +8% du chiffre d’affaires, dont +16% en Expérimentation
  • Solides performances opérationnelles
  • Trésorerie nette de 10,7 M€

DIJON, France--()--Regulatory News :

ONCODESIGN (Paris:ALONC) (Alternext - ALONC), société biotechnologique au service de l’industrie pharmaceutique pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu, annonce ses résultats au titre du 1er semestre 2014.

Millions d’euros   S1 2014   S1 2013   Evolution
Chiffre d’affaires Expérimentation   2,58   2,23   +15,7%
Chiffre d’affaires Découverte   0,53   0,63   -15,9%
Chiffre d’affaires total 3,11 2,87 +8,4%
Autres revenus d’exploitation   0,2   0,2   =
Total des revenus d’exploitation   3,31   3,07   +7,8%
Charges d’exploitation   (5,06)   (4,98)   +1,6%
Résultat d’Exploitation   (1,74)   (1,91)   +8,9%
Résultat Net   (1,14)   (1,54)   +26,0%
Position de trésorerie (au 30 juin)   10,7   0,5   +10,2

Données ayant fait l’objet d’un examen limité par les commissaires aux comptes

Croissance soutenue du chiffre d’affaires

Sur le premier semestre de l’année 2014, la société a enregistré un chiffre d’affaires de 3,11 M€, en progression de 8% par rapport à la même période de l’exercice 2013. L’activité Expérimentation progresse de 16% sur le premier semestre avec une réalisation de 2,58 M€ contre 2,23 M€ un an auparavant. La part du chiffre d’affaires Expérimentation réalisée hors de France s’est établie à 79%. Le chiffre d’Affaires réalisé sur l’activité Découverte représente le remboursement des frais engagés par Oncodesign dans le cadre des partenariats avec Ipsen et UCB.

Solides performances opérationnelles

Malgré la croissance de 8% du chiffre d’affaires, les charges d’exploitation n’ont progressé que de 2%, à 5,06 M€, sur le 1er semestre 2014. Les charges de personnel ont ainsi été maîtrisées, passant de 1,86 M€ à fin juin 2013 à 1,95 M€ à fin juin 2014. Cette augmentation est en partie due à l’augmentation générale et conventionnelle de 2% consentie à toutes les équipes d’Oncodesign.

La croissance des charges de R&D a été également contenue, puisque ces charges n’ont progressé globalement que de 8%. Ainsi, le résultat d’exploitation s’établit à -1,74 M€ à fin juin 2014 contre -1,91 M€ à fin juin 2013, soit une amélioration de 9% par rapport à l’année précédente.

Le résultat net à fin juin 2014 affiche également une amélioration en passant de -1,54 M€ à -1,14 M€. Ce résultat impacté positivement par l’accroissement des produits financiers suite à l’introduction en bourse, traduit principalement la progression du résultat d’Exploitation sur la période et l’accroissement du crédit d’impôt estimé à fin juin 2014 à 0,57 M€ contre 0,32 M€ au 30 juin 2013.

Trésorerie nette de 10,7 M€ pour une consommation limitée à 1,5 M€ sur le semestre

La consommation nette de trésorerie, hors frais d’introduction en bourse, s’est élevée à 1,5 M€ sur le 1er semestre 2014. Cette consommation a été limitée du fait du business model équilibré d’Oncodesign, qui allie des activités de R&D de pointe et des revenus récurrents issus de ses activités de services en expérimentation.

Au 30 juin 2014, la trésorerie nette d’Oncodesign s’élevait ainsi à 10,7 M€ en tenant compte du succès de l’augmentation de capital de 12,2 M€ réalisée au mois de mars 2014 lors de son introduction en bourse sur le marché Alternext Paris. Il est à noter que la société, à fin juin 2014, n’avait pas encore reçu les versements concernant les crédits d’impôts (CIR, CICE) et les aides sur le projet collaboratif Imakinib. Ces versements, totalisant 1,2 M€, ont été reçus fin juillet par la société.

Perspectives

Depuis l’introduction en bourse sur le marché Alternext, l’effort de R&D s’est porté principalement sur l’élargissement de la librairie de molécules afin d’accélérer les projets de découverte avec une progression de 22% des dépenses de R&D sur la plateforme de recherche d’inhibiteurs de kinases de nouvelle génération, Nanocyclix. Cette progression devrait d’ailleurs encore s’accentuer sur le second semestre 2014.

D’autre part, Oncodesign ambitionne de poursuivre le développement de ses activités en Expérimentation, notamment en Amérique du Nord et en Asie afin de compléter ses solides positions en Europe.

« Les performances financières de ce premier semestre 2014 démontrent la bonne maîtrise de nos charges et de nos investissements malgré la croissance de l’activité. Nous allons poursuivre l’accélération des projets de Découverte dans le domaine des inhibiteurs de kinases, sur la base desquels nous avons fait appel aux marchés pour notre introduction en bourse, et soutenir le déploiement commercial de nos activités d’Expérimentation. La discipline financière que nous nous sommes toujours fixée en Expérimentation et la gestion rigoureuse de nos projets en Découverte nous rendent pleinement confiants dans le déroulement des prochains exercices, » conclut Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign.

A propos d’ONCODESIGN: www.oncodesign.com
Créée il y a 19 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire majoritaire, ONCODESIGN est une entreprise biotechnologique qui maximise les chances de succès de l’industrie pharmaceutique pour découvrir de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 500 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie et imagerie médicale de pointe, ONCODESIGN est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 40 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’ONCODESIGN a déjà permis de cibler 7 molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats évalués à 350 millions d’euros potentiels en cas de franchissement d’étapes prédéfinies avec les groupes pharmaceutiques Sanofi, Ipsen et UCB. Basée à Dijon, au coeur du pôle universitaire et hospitalier, ONCODESIGN compte 63 collaborateurs.

Contacts

OncoDesign
Philippe Genne, Tel.: +33 (0)3 80 78 82 60
Président Directeur Général
investisseurs@oncodesign.com
ou
NewCap
Relations Investisseurs & Communication Financière
Julien Perez / Emmanuel Huynh, Tel.: +33 (0)1 44 71 98 52
oncodesign@newcap.fr

Contacts

OncoDesign
Philippe Genne, Tel.: +33 (0)3 80 78 82 60
Président Directeur Général
investisseurs@oncodesign.com
ou
NewCap
Relations Investisseurs & Communication Financière
Julien Perez / Emmanuel Huynh, Tel.: +33 (0)1 44 71 98 52
oncodesign@newcap.fr