Banyan Biomarkers, Inc. cède des marqueurs de protéines sous licence, afin d'aider à évaluer les traumatismes cérébraux

ALACHUA, Floride et SAN DIEGO--()--La société Banyan Biomarkers, Inc. a annoncé aujourd'hui avoir cédé à Abott sa propriété intellectuelle liée aux biomarqueurs de TC (traumatisme cérébral) à des fins d'évaluation et de vérification. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

« De précédentes études ont montré que des marqueurs de protéines sont libérés dans le sang à la suite d'une lésion cérébrale », a déclaré Jackson Streeter, M.D., PDG de Banyan Biomarkers. « L'évaluation de ces biomarqueurs représente un pas en avant important pour les médecins, qui possèdent désormais un test objectif permettant d'évaluer les patients susceptibles d'avoir été victimes d'une commotion cérébrale. »

La détection des commotions est souvent difficile en raison du dommage physique qui n'est pas toujours évident, d'une tomodensitométrie souvent normale et de symptômes qui peuvent s'assimiler à ceux d'autres pathologies. L'absence d'un diagnostic correct peut avoir de graves implications pour le patient. De fait, les études réalisées indiquent que des lésions crâniennes répétées peuvent entraîner une encéphalopathie traumatique chronique, qui partage de nombreuses caractéristiques avec la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Selon les Centres américains pour le contrôle des maladies (United States Centers for Disease Control), près de 2,2 millions de visites ont eu lieu en 2010 aux services des urgences pour raison de traumatismes cérébraux.1 Ceci s'est traduit par des coûts directs et indirects liés aux TC s'élevant à environ 76,5 milliards USD en 2010 aux États-Unis.2

À propos de Banyan Biomarkers

La société Banyan Biomarkers, Inc. a pour objectif de développer une analyse de sang simple, et pratiquée à l’endroit des soins, qui permettrait aux médecins de repérer rapidement la présence et la sévérité d’un traumatisme crânien et d’améliorer la gestion médicale des patients victimes de lésions à la tête. Les tests de la société utilisent deux biomarqueurs de protéines (UCH-L1 et GFAP) qui apparaissent dans le sang après un traumatisme cérébral. Pour en savoir plus sur Banyan Biomarkers, Inc., rendez-vous sur www.banyanbio.com.

Références

www.cdc.gov/traumaticbraininjury/get_the_facts.html

www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6227a2.htm

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Banyan Biomarkers, Inc.
Tony Grover, 760-710-0423
Vice-président chargé du développement commercial
tgrover@banyanbio.com

Contacts

Banyan Biomarkers, Inc.
Tony Grover, 760-710-0423
Vice-président chargé du développement commercial
tgrover@banyanbio.com