euNetworks publie ses résultats pour le deuxième trimestre 2014

Pour le trimestre clos le 30 juin 2014 :

  • Hausse des revenus récurrents grâce plusieurs trimestres de solides performances au plan des ventes et des installations
  • Amélioration continue du bénéfice brut, de l’EBITDA ajusté et de l’approximation du flux de trésorerie à mesure que l’entreprise se développe
  • Orientation réaffirmée : euNetworks prévoit une augmentation de son chiffre d'affaires égale ou légèrement supérieure à la croissance du marché en 2014

LONDRES--()--euNetworks Group Limited (SGX: 5VT.SI), un grand fournisseur ouest-européen de services d'infrastructures réseau à large bande, a publié ses résultats pour le trimestre clos le 30 juin 2014. Lors du T2 2014, le Groupe a conservé la dynamique manifeste depuis le T1 2014, contribuant à) la croissance d’euNetworks prévue pour 2014. Ses performances commerciales ont été solides, les trois derniers trimestres ayant été la période de réussite commerciale la plus forte dans l’histoire de la société. Les installations de services ont aussi été solides, en hausse de 3% par rapport au T1 2014, dopant les revenus récurrents.

(€k)     T2 2014     T2 2013       % de variation       T1 2014       % de variation       S1 2014       S1 2013       % de variation    
Nouvelles ventes     788,1     477,1       65       782,6       1       1.570,9       962,3       63
Installations 661,6 515,0 28 640,3 3 1.301,9 1.091,3 19
Revenu mensuel incrémental des services 225,9 (13,0) 1.846 155,1 45 381,6 247,5 54
 

(M€)

T2 2014

T2 2013

% de variation

T1 2014

% de variation

S1 2014

S1 2013

% de variation

Revenu total

Revenu récurrent

25,1

25,1

24,5

24,5

2

2

25,4

24,5

(1,2)

2

50,5

49,6

49,3

49,3

2

1

Bénéfice brut

18,9 17,7 7 18,7 1 37,6 35,7 5

% de marge bénéficiaire brute

75,3% 72,0% 5 73,5% 2 74,5% 72,4% 3

EBITDA ajusté(1)

7,0 6,0 17 6,5 (3) 8 13,5 11,7 15

Dépenses en capital

6,9 4,9 41 6,8 1 13,7 8,5 61

Approximation du flux de trésorerie(2)

    0,1     1,1       NA       (0,3)       NA       (0,2)       3,2       NA

1. EBITDA ajusté correspond à l’EBITDA avant déduction de la charge d'options de souscription d'actions.

2. L’approximation du flux de trésorerie correspond à l’EBITDA ajusté moins les dépenses en capital.

Les revenus récurrents se sont établis à 25,1 millions d’euros au T2 2014, en progression de 2% par rapport au T2 2013 and T1 2014. Avec deux trimestres consécutifs d’augmentation de 2% des revenus récurrents, l’entreprise connaît une bonne dynamique pour la croissance des revenus récurrents en glissement annuel.

Au T2 2014, 21,1 M€ des revenus totaux ont été générés par les services de réseau, en hausse de 5% par rapport au T2 2013. euNetworks augmente ses revenus des services de réseau dans la tranche supérieure du taux de croissance attendu du marché (3-5% selon les estimations des analystes). Ces résultats traduisent la focalisation commerciale continue et fructueuse d’euNetworks sur les produits Fibres optiques brutes, Longueurs d’onde, Ethernet, et sur la gamme de services euTrade.

Le bénéfice brut s’est encore amélioré, atteignant 18,9 M€ au T2 2014, en hausse de 7% par rapport au T2 2013 et de 1% par rapport au T1 2014. Le bénéfice brut de Réseau s’est élevé à 15,9 M€, contre 15,8 M€ au T1 2014. La marge brute a atteint 75,3% durant le trimestre, en progression par rapport aux 72,0% du T2 2013. La Société s’attend à la poursuite de cette tendance en raison de sa focalisation sur la vente de services à large bande sur le réseau. La marge brute moyenne sur les nouvelles ventes s’est établie à 84% au T2 2014 et à 93% au T1 2014.

L’EBITDA ajusté a atteint 7,0 M€ au T2 2014, en progression de 17% par rapport au T2 2013 et de 8% par rapport au T1 2014. Cette augmentation illustre le développement continue de l’activité.

Les dépenses en capital se sont élevées à 6,9 M€ au T2 2014, en hausse de 41% par rapport au T2 2013 et de 1% par rapport au T1 2014. euNetworks continue d’investir dans les projets de croissance et de développement du réseau pour créer de la valeur pour la société. Les dépenses en capital ont été dans une large mesure basées sur la réussite à soutenir des projets de clients-clés durant le trimestre.

L’approximation du flux de trésorerie s’est élevé à 0,1 M€ au T2 2014, en baisse par rapport au 1,1 M€ du T2 2013, mais en hausse par rapport au (0,3) M€ du T1 2014.

« Durant le T2, nous avons continué d’enregistrer des ventes solides et une croissance de nos revenus récurrents, améliorant encore nos performances commerciales, déjà évoquée le dernier trimestre », a déclaré Brady Rafuse, Président-directeur général d’euNetworks. « Avec l’augmentation de notre bénéfice brut et de notre EBITDA ajusté, cela développe l’activité sur tout l’exercice 2014. Nos clients apprécient notre couverture de réseau ainsi que les évolutions que nous continuons de mettre en œuvre avec eux. Nous sommes convaincus que ces tendances se poursuivront sur le reste de l’exercice 2014, et nous sommes enthousiastes à l’idée des opportunités qui nous attendent. »

Les performances du Groupe au T2 2014 sont examinées et discutées aux pages suivantes.

Améliorations au plan opérationnel

Au T2 2013, euNetworks a mis en œuvre une stratégie commerciale « grands comptes » afin d’accélérer la croissance des revenus récurrents. Un an après, cette stratégie génère de solides performances commerciales et comme au T1 2014, les relations avec la clientèle continuent de doper la croissance des ventes et du chiffre d'affaires.

Les annonces faites récemment avec Sohonet et Kaia Global Networks illustrent la détermination de la société à développer les relations avec sa clientèle. Durant le trimestre, euNetworks a également travaillé à planifier davantage de projets de développement de réseau au 2nd semestre 2014, sur la base de la demande émanant de ses clients. Ces projets entraîneront une augmentation de la part de marché géographique ainsi qu’une croissance des revenus récurrents générés par les produits privilégiés, avec ses clients existants comme avec ses nouveaux clients.

Indicateurs-clés de performances financières

Ces indicateurs mesurent les futures performances financières du Groupe. En voici un récapitulatif :

Ils commencent avec la vente de nouveaux services ou de services de remplacement aux clients, c'est-à-dire les performances commerciales. Les nouvelles ventes entraînent l’installation de services pour les clients et génèrent un Revenu mensuel incrémental des services (MISR), qui dépend du temps de cycle – de la signature du contrat avec le client à l’installation du service.

Les temps de cycle varient selon que le service est installé sur un site ou dans un centre de données qui est déjà sur le réseau d’euNetworks, ou selon qu’il nécessite une connectivité louée à un tiers ou une construction pour assurer la fourniture.

Le MISR est également affecté par la valeur des interruptions de service et par les baisses de prix liées aux renouvellements de contrats client effectués durant le mois. Il s’agit du taux d’attrition (churn) du Groupe au niveau des revenus récurrents.

Performances commerciales

Les nouvelles ventes ont été une nouvelle fois solides au T2 2014 à 788,100 euros, en hausse de 65% par rapport au T2 2013 et de 1% par rapport au T1 2014. Les installations, qui indiquant la conversion des ventes en facturation de revenus récurrents incrémentaux, se sont montées à 661.600 euros, en hausse de 28% par rapport au T2 2013 et de 3% par rapport au T1 2014.

Taux d’attrition

Au T2 2014, euNetworks a enregistré un taux d’attrition (churn) moyen de 0,8%, en amélioration par rapport au 1,0% du T1 2014 et du T4 2013. Cet indicateur permet une comparaison sectorielle directe, elle exclut donc les interruptions de service remplacées par de nouveaux services. euNetworks surveille ces interruptions en interne car elles impactent la production de la société ; jusqu'au T1 2014, elles étaient incluses dans le churn externe publié.

Revenu mensuel incrémental des services (MISR)

Le MISR est foncièrement l’indicateur-clé de croissance des revenus mensuels récurrents (MRR) de l’activité. Sur la base des performances commerciales du Groupe ces derniers mois, des installations durant le trimestre, des interruptions de service, des hausses et des baisses de prix, euNetworks a augmenté ses revenus mensuels récurrents de 226.000 de MISR (net d’interruptions et de baisses de prix) au T2 2014. Toutes choses égales par ailleurs, cela engendre une augmentation des revenus récurrents de 1,6 M€ en 2014. Pour interpréter ce chiffre, il est important de noter que le MISR ne découle pas directement du chiffre d'affaires publié car il ne reflète pas le calendrier du démarrage ou de l’interruption de chaque service ou des crédits de service, mais il reste un indicateur fondamental des performances futures.

Mix de produits, répartition par régions géographiques et clientèles

Au T2 2014, 77% des nouvelles ventes ont porté sur les Fibres optiques brutes, Longueurs d’onde Métro et Longue distance, euTrade et Ethernet. Ce chiffre est en ligne avec les performances du T1 2014. Le Groupe prévoit que Fibres optiques brutes, Longueurs d’onde Métro et Longue distance, euTrade et Ethernet représenteront >85% des ventes à l’avenir, avec des marges brutes similaires à celles du T2 2014.

Focalisée sur l’approfondissement de ses relations avec ses clients existants, euNetworks a travaillé pour leur vendre de nombreux produits et services. À la fin du T2 2014, 70% du chiffre d'affaires du groupe provenait de clients achetant au moins 3 produits euNetworks.

La proportion du chiffre d'affaires réalisée par chaque région d’exploitation est globalement stable au fil du temps ; toutefois, euNetworks fournit de plus en plus de services à des clients dans au moins deux pays, ce qui traduit la valeur croissante de sa couverture européenne pour sa clientèle. À la fin du T2 2014, plus de 60% de son chiffre d'affaires provenait de clients achetant des services euNetworks dans plus de 2 pays.

La clientèle sectorielle d’euNetworks est restée à peu près inchangée durant le trimestre (T2 2014 : Ventes en gros 43% du MRR, Canal 18% du MRR, Finance 22%, Industrie 6%, Online 5%, Médias 4%). D’importants progrès ont été réalisés dans la vente de produits à très large bande à des fournisseurs de services cloud ; cela offre à la société un potentiel de croissance supplémentaire pour l’avenir auprès de ces fournisseurs.

Création de valeur

euNetworks investit du capital pour créer de la valeur, mesurée en chiffre d'affaires et en croissance de l’EBITDA. Ordinairement, les dépenses en capital pour la croissance (basées sur la réussite) et pour le développement de réseau représentent plus de 75% du capital dépensé chaque trimestre.

Types de dépenses en capital

Catégorie   Description   Délai de récupération usuel
Croissance Dépenses en capital permettant des services pour un ou plusieurs clients, et peuvent également développer le réseau < 12 mois
Développement de réseau Dépenses en capital permettant une plus grande couverture du réseau ou une expansion pour générer des opportunités. C’est un investissement plus spéculatif que la Croissance, mais basé sur une demande spécifique de la clientèle existante ainsi que sur les tendances du marché (p.ex. expansion métro à Londres, optimisation ULL Londres à Stockholm) 24-48 mois selon le projet
Maintenance & main d’œuvre capitalisée Dépenses en capital requises pour entretenir les activités en cours. La main d’œuvre capitalisée représente la proportion du temps de travail des collaborateurs passé à travailler sur des projets d’immobilisation. Non pertinent

Les dépenses en capital se sont élevées à 6,9 M€ au T2 2014, en hausse par rapport aux 4,9 M€ du T2 2013 et aux 6,8 M€ du T1 2014. Les projets de croissance de clients ont représenté 80% des dépenses en capital au T2 2014, en progression par rapport aux 53% du T1 2014 et aux 44% du T4 2013, grâce à un certain nombre de projets de clients en cours durant le trimestre. Le groupe prévoit d’autres dépenses en capital pour le développement du réseau au S2 2014, qu’il détaillera dans de prochaines annonces.

Mesurer la valeur

Pour résumer l’approche d’euNetworks en matière d’affectation de capital : quand la société affecte du capital à la croissance, son objectif est que la majorité des projets aient un « money multiple » supérieur à 1. Le MoM (Money multiple) est le retour sur l’argent investi (la valeur actualisée nette divisée par les dépenses en capital) ; il présuppose un coût de financement de 10%. Un MoM supérieur à 1 est bon. Sur l’exercice 2013, euNetworks a enregistré en moyenne un délai de récupération de 4 à 6 mois sur le capital pour les ventes incrémentales engagées. Ce délai était de 6 mois au T2 2014, meilleur que celui du T1 2014 (7 mois). Le Money multiple moyen sur le capital dépensé en liaison avec les 10 plus grosses ventes incrémentales engagées sur la période était de 2,2 ; il était de 1,9 au S1 2014.

Structure et valeur du capital

Valeur

Les solides performances commerciales d’euNetworks et sa croissance financière montrent que la société crée de la valeur à partir de ses principaux actifs. Les actions d’euNetworks se négocient à de faibles volumes, et à un multiple d’EBITDA inférieur aux sociétés comparables. Cela souligne le potentiel de création de valeur d’euNetworks à l’avenir, alors que la société continue de mettre en œuvre avec succès sa stratégie.

Orientations

Les orientations du groupe restent en ligne avec sa déclaration du T1 2014. euNetworks estime qu’elle peut accroître son chiffre d'affaires à un niveau égal ou légèrement supérieur à la croissance totale du marché européen dans le secteur, attendue à 3-5% en 2014. Alors qu’euNetworks continue de gérer ses coûts avec efficacité et de se focaliser sur la vente de ses principaux produits, elle s’attend à un taux d’augmentation de son bénéfice brut légèrement supérieur à celui de ses revenus récurrents. Son EBITDA récurrent ajusté devrait augmenter à un taux légèrement supérieur à celui du bénéfice brut, considérant l’approche du groupe en matière de gestion des coûts ainsi que le développement continu de l’activité. Ces tendances ont été manifestes durant le dernier exercice et au 1er semestre 2014.

À propos d'euNetworks

euNetworks Group Limited (SGX : 5VT:SI) est un fournisseur d'infrastructures de large bande, qui possède et exploite 13 réseaux sur fibre métropolitains en Europe, connectés à un réseau fédérateur interurbain haute capacité couvrant 38 villes dans 9 pays. L'entreprise propose un portefeuille de services métropolitains et à longue portée tels que la colocalisation, la fibre noire, les réseaux sur fibre métropolitains et longue portée, Ethernet et Internet. Les entreprises clientes et opérateurs clients profitent de l'offre unique d'euNetworks en matière de ressources sur fibre et par câble, parfaitement adaptée à leurs besoins en connectivité à large bande.

euNetworks Group Limited a son siège social à Londres ; ses actions sont cotées à la Bourse de Singapour. Pour un complément d'information, veuillez consulter le site www.eunetworks.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

euNetworks, relations avec les investisseurs et avec les médias :
Hannah Fox
Directrice Marketing euNetworks
hannah.fox@eunetworks.com
hannah_britt (skype)
+44 20 7952 1338 (bureau)
+44 7717 896 446 (mobile)

Contacts

euNetworks, relations avec les investisseurs et avec les médias :
Hannah Fox
Directrice Marketing euNetworks
hannah.fox@eunetworks.com
hannah_britt (skype)
+44 20 7952 1338 (bureau)
+44 7717 896 446 (mobile)