PSA Peugeot Citroën: Chiffre d’affaires Groupe du 3ème trimestre 2013

Poursuite de la mise en œuvre du plan de redressement

PARIS--()--Regulatory News:

Dans un marché européen en cours de stabilisation à un niveau bas, le 3ème trimestre 2013 a été marqué pour le groupe PSA Peugeot Citroën (Paris:UG) par la politique de prix, l’impact des interruptions de production de la Citroën C3 et par la pression sur les parts de marché en Europe. Par ailleurs, le Groupe est affecté par une forte dégradation des taux de change.

Dans ce contexte de marché difficile, le Groupe poursuit la mise en œuvre de son plan de redressement, avec :

  • Le succès des lancements au 3ème trimestre de la nouvelle Peugeot 308 et de la Citroën Grand C4 Picasso, après ceux du premier semestre (Peugeot 2008, 208 GTi et XY, 301 et les nouvelles Citroën C4 Picasso, C4 L, C-Elysée et DS3 Cabrio)
  • La poursuite de la globalisation, avec des ventes hors Europe qui atteignent à fin septembre 42% des volumes globaux, avec une forte performance en Chine où les volumes sont en croissance de 28%. La situation commerciale au Brésil et en Russie reste cependant sous pression, aggravée par l’évolution des taux de change
  • La progression conforme aux objectifs du plan de restructuration de 8 000 postes des activités industrielles et de structure en France, avec 6 650 départs ou dossiers de demandes d’adhésion à fin septembre. La négociation très avancée du « Nouveau Contrat Social » viendra compléter ce plan de restructuration, dont l’objectif est de restaurer la compétitivité de la base industrielle française
  • La mise en œuvre de l’Alliance avec GM :
    • premiers résultats de la JV achats et production des monospaces du segment B sur une plateforme PSA Peugeot Citroën dans l’usine de General Motors à Saragosse en Espagne
    • le projet de développement d'une plate-forme commune du segment B fait actuellement l’objet d’un réexamen

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2013

  • Chiffre d’affaires Groupe du 3ème trimestre 2013 à 12,1 Md€ en baisse de -3,7% par rapport au 3ème trimestre 2012
  • Chiffre d’affaires de la division Automobile à 8,0 Md€ en recul de -5,8% par rapport au 3ème trimestre 2012, dans un environnement opérationnel difficile avec un impact négatif des taux de change et du mix géographique européen
  • Chiffre d’affaires de Faurecia à 4,1 Md€ en progression de +0,8% et baisse du chiffre d’affaires de 5,1% pour Banque PSA Finance reflétant la baisse des volumes européens
                         
Chiffre d’affaires consolidé (en millions d’euros)   T3 2012(2)   T3 2013   Variation   9 mois 2012(2)   9 mois 2013   Variation
Automobile   8 523   8 030   -5,8%   28 726   26 726   -7,0%
Faurecia 4 086 4 117 +0,8% 12 850 13 382 +4,1%
Banque PSA Finance 471 447 -5,1% 1 450 1 336 -7,9%

Autres activités et Éliminations inter-

(504) (487) - (1 641) (1 627) -

activités

 

 

 

 

 

 

PSA Peugeot Citroën  

12 576

 

12 107

 

-3,7%

 

41 386

 

39 817

 

-3,8%

Perspectives pour 2013

Le Groupe s’attend à un marché automobile en baisse de l’ordre de 4% en Europe, à une croissance de l’ordre de 14% du marché chinois, de l’ordre de 2% en Amérique Latine et à une baisse de l’ordre de 7% du marché russe.1

Dans ce contexte, le Groupe confirme son objectif de réduire au moins par deux sa consommation de free cash flow opérationnel2 en 2013 et confirme la tendance annoncée d’une réduction très significative en 2014.

DIVISION AUTOMOBILE

Les ventes de véhicules montés hors Europe représentent 42% des ventes totales à fin septembre 2013, contre 36% à fin septembre 2012.

Le chiffre d’affaires de la division Automobile au 3ème trimestre 2013 est en baisse de 5,8% à 8 030 M€, contre 8 523 M€ au 3ème trimestre 2012. Les ventes mondiales de véhicules montés du Groupe s’élèvent à 610 400 unités sur le troisième trimestre, en baisse de -2,4%, et à 2 070 500 unités sur 9 mois, en baisse de -1,5%. Cette évolution reflète un recul des volumes en Europe, au Brésil et en Russie, partiellement compensé par la forte croissance des volumes en Chine, en Argentine et dans le bassin méditerranéen.

Le chiffre d’affaires généré par les ventes de véhicules neufs s’élève au 3ème trimestre 2013 à 5 518 M€ contre 6 125 M€ au 3ème trimestre 2012. Ce recul de -9,9% s’explique essentiellement par une forte baisse des volumes de véhicules montés hors Chine de -7,3%, sous l’effet d’un mix marché défavorable, de la politique de prix et d’une pression continue sur les parts de marché des marques premium et low cost en Europe. Elle reflète également la très forte pression des taux de change à –5,0%, principalement liée au rouble, au réal, au peso et à la livre britannique. La pression sur le mix pays s’élève à –0,3%.

Le mix produit, à -0,3% au troisième trimestre, est temporairement affecté par le remplacement de la Peugeot 308 et par la montée en cadence de la Peugeot 2008. Le mix produit est de +0,4% sur 9 mois et devrait être en croissance également au quatrième trimestre, sous l’effet des nouveaux lancements notamment.

Ces éléments défavorables sont partiellement compensés par un effet prix positif à +1,2% témoignant de la politique du Groupe, dans un environnement de marché dont l’agressivité prix se renforce.

Les stocks de véhicules neufs s’élèvent à 408 000 véhicules à fin septembre en baisse de 63 000 véhicules par rapport au 30 septembre 2012. Le Groupe confirme sa gestion très rigoureuse des stocks, en ligne avec les objectifs.

Au troisième trimestre, le Groupe a procédé à (i) une émission obligataire, le 10 septembre 2013 de 600M€, opérée conjointement au remboursement de lignes existantes, l’opération représentant un montant net de 300M€. Cette opération ré-organise par ailleurs les échéances de remboursement des 5 prochaines années, allongeant les maturités à 2019, (ii) la signature d’un contrat de financement avec la BEI, de 300M€.

Les investissements continuent à être concentrés sur les projets prioritaires. Fin juin, le montant des investissements et dépenses de R&D capitalisées était en réduction de 764M€ par rapport au premier semestre 2012. Le second semestre verra également une réduction mais plus limitée.

FAITS MARQUANTS PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

Europe :

Les marchés automobiles européens ont progressé de 2,5% au 3ème trimestre 2013 avec des situations qui restent cependant contrastées selon les pays :

  • Progression en Grande-Bretagne (+12%), en Espagne où le marché rebondit de +9% après plusieurs années de fortes baisses, et en Europe centrale et orientale, où les marchés ont globalement progressé de 6% sur le trimestre
  • Recul des marchés en Italie (-4%), en Allemagne et en France (-1%).

Dans ce contexte, la part de marché du Groupe en Europe s’élève à 11,9% au cumul 9 mois versus 12,7% en 2012 marquée par la politique de prix du Groupe, l’impact des interruptions de production de la Citroën C3 et par la pression continue des marques premium et low cost, dont les parts de marchés augmentent régulièrement depuis 2007.

Le Groupe est leader sur le marché des véhicules utilitaires légers, avec une part de marché au troisième trimestre 2013 de 20,8% contre 20,2% en 2012, dans un marché en progression de seulement 0,9%.

Chine :

Sur 9 mois, les ventes du groupe ont progressé de 28,5% à 403,000 unités sur un marché en croissance de 17%.

La part de marché du Groupe à fin septembre s’établit à 3,7%, portée par le développement du réseau de distribution et le succès des lancements des Peugeot 3008 et Citroën C4L. Les lancements se poursuivront au 4ème trimestre avec la Peugeot 301 et la Citroën C-Elysée.

Avec l’inauguration de la troisième usine de Wuhan le 2 juillet 2013, la capacité de production devrait atteindre 750 000 unités en 2015 pour DPCA.

CAPSA, la deuxième JV chinoise, commercialise depuis début 2013 la gamme DS et le Groupe a inauguré une usine de production avec son partenaire à Shenzhen, le 27 septembre 2013, lançant ainsi la production locale de DS5.

La capacité de production en Chine s’élèverait pour le Groupe à 950 000 unités en 2015.

Russie :

Le marché russe poursuit sa dégradation avec -7,8% au troisième trimestre 2013 (-6,5% sur 9 mois). Dans ce contexte marqué par une très forte pression concurrentielle, les ventes du Groupe ont diminué de -23,1% sur 9 mois, la part de marché s’établissant à 2,3% à fin septembre.

L’évolution négative du taux de change du rouble a un impact sur le résultat opérationnel de cette zone.

Amérique Latine :

Au troisième trimestre, les ventes du Groupe baissent de 6,3% à 77 000 unités et la part de marché s’établit à 5,0%.

Sur 9 mois, les ventes s’établissent à 222 440 unités, en hausse de 9,4%, avec une part de marché de 5,0%.

En Argentine, le Groupe continue son développement avec le lancement de Peugeot 208 et Partner, de Citroën C3 et Berlingo. Au troisième trimestre, le Groupe réalise 38 500 ventes (+18% versus 2012) et une part de marché à 16,0% (106 300 ventes sur 9 mois).

Le marché brésilien est en revanche en baisse de 10% au troisième trimestre et en recul de 1% sur 9 mois. Les ventes s’élèvent à 29 500 véhicules sur le trimestre, en fort repli de -30% (90 800 ventes sur 9 mois). L’évolution du taux de change du real a également un impact très significatif sur le résultat opérationnel de cette zone.

FAITS MARQUANTS SUR LES PRODUITS

Les ventes mondiales de Peugeot 208 s’élèvent à 253 000 unités à fin septembre 2013. La Peugeot 208 est dans le Top 3 des berlines du segment B en Europe. Le mix produit bénéficie également de la montée en gamme, 30% des ventes étant réalisées en niveaux 3 et 4, soutenu par l’extension récente de la gamme avec les versions 208 GTi et 208 XY. La Peugeot 208 a été lancée au cours du premier semestre en Russie, au Brésil et en Argentine.

La Peugeot 2008, lancée en mai 2013 est un succès avec 35 000 ventes et un carnet de commande de 54 400 véhicules à fin septembre, dépassant largement ses objectifs. Une nouvelle équipe de production est mise en place à partir de mi-septembre à Mulhouse pour accompagner ce succès.

Les nouveaux Citroën C4 Picasso et Citroën Grand C4 Picasso commercialisés en juin et septembre ont déjà été commandés par 28 800 clients, avec un mix élevé puisque plus de 60% des commandes concernent les versions 3+.

La nouvelle Peugeot 308 a été lancée en septembre 2013 en France et en Allemagne, avec le salon de Francfort. Il s’agit du second véhicule de la nouvelle plateforme EMP2, plus léger (-140 kg), portant les nouveaux codes de la marque. Le Groupe affiche l’objectif d’atteindre le top 3 du segment. La Peugeot 308 sera également progressivement lancée en Europe en 2014, puis elle sera commercialisée en Amérique Latine, en Chine et en Russie.

La montée en gamme se poursuit au 3ème trimestre 2013 avec une part des véhicules Premium à 19% des ventes du Groupe à fin septembre 2013, contre 18% à fin septembre 2012. Les quatre véhicules hybrides diesel participent au coup d’avance technologique pour le Groupe et contribuent à la poursuite de la réduction du taux moyen de CO2 : Peugeot 3008HY4, 508RXH, 508HY4 et Citroën DS5HY4. Ils représentent plus de 30% des ventes pour les Citroën DS5, 16% des ventes de Peugeot 508 et plus de 10% des ventes de Peugeot 3008.

FAITS MARQUANTS GROUPE

  • Le Groupe poursuit la négociation du « Nouveau Contrat Social », qui viendra compléter le plan de restructuration en cours, dont l’objectif est de restaurer la compétitivité de la base industrielle française. Cette négociation, en cours de finalisation, sera présentée au Comité Central d’Entreprise le 24 octobre. Quatre organisations syndicales ont manifesté leur intention de signer cet accord.
  • Au 3ème trimestre 2013, PSA Peugeot Citroën et General Motors ont annoncé la production des monospaces du segment B des deux Groupes dans l’usine GM de Saragosse en Espagne sur une plateforme PSA Peugeot Citroën, premier projet figurant dans l’accord global signé en décembre 2012. Leur commercialisation est prévue pour la fin 2016. Le projet de développement des monospaces et crossover du segment C est en cours. L’organisation commune des achats produit ses premiers effets, avec des économies estimées à 60 M€ en 2013.
  • Le projet de développement d'une plate-forme commune du segment B avec GM fait actuellement l’objet d’un réexamen de même que les dispositions correspondantes de l'accord de développement. Ce réexamen pourrait conduire à une révision à la baisse du montant annoncé de synergies annuelles à moyen terme (1 Md$ pour PSA). De nouveaux projets sont en cours d’analyse.

FAURECIA

Le chiffre d’affaires de Faurecia au 3ème trimestre 2013 s’élève à 4 117 M€, en augmentation de 0,8%. Cette progression concerne en particulier les ventes de monolithes et la facturation des frais de développement, outillages, prototypes et autres services, avec respectivement +10,8% et +20,2% tandis que le chiffre d’affaires lié aux ventes de produits est en baisse de 2,7% à 3129,9 M€, marqué par notamment par des évolutions de change défavorables. Ces revenus sont en repli de 1,4% en Europe, de 13,4% en Amérique du Nord, en croissance de 21,4% en Amérique du Sud et de 4,4% en Asie.

BANQUE PSA FINANCE

Dans un contexte de recul des ventes en Europe (-9,6% sur les marchés où Banque PSA Finance exerce ses activités), le nombre de nouveaux contrats financés s’établit à 174 000 unités, en baisse de 9,4% par rapport au 3ème trimestre 2012. La performance commerciale reste très dynamique avec un taux de pénétration global de 29,5% sur les véhicules neufs.

Ainsi le chiffre d’affaires de Banque PSA Finance est de 447 M€ (-5,1%.) sur le troisième trimestre, l’encours global de crédit représentant 21,4 Md€ à fin septembre 2013, en baisse de 9,9 % (-6,7% sur l’encours Client Final).

Enfin, le succès du livret « Distingo » lancé en mars 2013 se confirme avec un niveau de collecte sensiblement au-dessus des objectifs. L’objectif d’encours de fin d’année devrait être atteint, voire dépassé si le momentum se poursuit.

Ventes mondiales automobiles du Groupe 3ème trimestre et 9 mois ( VP + VUL )

EN UNITES*   T3 2012   T3 2013   Variation   9 MOIS 2012   9 MOIS 2013   Variation
       
   
AP 195 186 178 857 -8,4% 720 542 638 888 -11,3%
Europe** AC 164 291 160 125 -2,5% 619 656 555 612 -10,3%
Total PSA 359 477 338 982 -5,7% 1 340 198 1 194 500 -10,9%
 
AP 11 389 7 724 -32,2% 34 436 25 009 -27,4%
Russie AC 7 958 6 898 -13,3% 25 519 21 113 -17,3%
Total PSA 19 347 14 622 -24,4% 59 955 46 122 -23,1%
 
AP 49 978 48 457 -3,0% 126 155 135 770 7,6%
Amérique Latine AC 31 817 28 147 -11,5% 77 110 86 670 12,4%
Total PSA 81 795 76 604 -6,3% 203 265 222 440 9,4%
 
AP 50 571 62 353 23,3% 154 106 202 202 31,2%
Chine AC 53 873 62 230 15,5% 159 447 200 596 25,8%
Total PSA 104 444 124 583 19,3% 313 553 402 798 28,5%
 
AP 39 603 37 355 -5,7% 123 613 140 437 13,6%
Reste du monde AC 20 601 18 232 -11,5% 60 946 64 160 5,3%
Total PSA 60 204 55 587 -7,7% 184 559 204 597 10,9%
 
AP 346 727 334 746 -3,5% 1 158 852 1 142 306 -1,4%
Total véhicules montés AC 278 540 275 632 -1,0% 942 678 928 151 -1,5%
Total PSA 625 267 610 378 -2,4% 2 101 530 2 070 457 -1,5%
 
AP 770 176 - 143 883 763 -
Eléments détachés AC 0 0 - 0 0 -
Total PSA 770 176 - 143 883 763 -
 
AP 347 497 334 922 -3,6% 1 302 735 1 143 069 -12,3%
Total véhicules montés AC 278 540 275 632 -1,0% 942 678 928 151 -1,5%
+ éléments détachés   Total PSA 626 037   610 554   -2,5% 2 245 413   2 071 220   -7,8%

* Véhicules montés, éléments détachés
** Europe = EU + AELE + Albanie + Bosnie + Croatie + Kosovo + Macédoine + Monténégro + Serbie

PSA Peugeot Citroën organise une conférence téléphonique en anglais avec Jean Baptiste de Chatillon, Directeur Financier,
mercredi 23 octobre 2013 à 8h00 (Paris) / 7h00 (Londres). Pour y participer :

France : 01 70 77 09 24

                             

UK : +44 (0) 203 367 94 62

Vous pouvez également suivre cette conférence téléphonique sur notre site internet ainsi que retrouver la présentation du
chiffre d’affaires du troisième trimestre 2013 (www.psa-peugeot-citroen.com), rubrique « Analyste/Investisseur».

Prochaines communications :

  • 19 février 2014 : Résultats annuels 2013
  • 30 avril 2014 : Chiffre d’affaires 1er trimestre 2014

1 vs -5% en Europe 30, +10% en Chine, +2% en Amérique Latine et -5% en Russie annoncés en juillet 2013.

: Retraité en application de l’IFRS 5 concernant la vente de Gefco suite à la signature définitive du 20 décembre 2012

3 Free cash flow hors restructuring et éléments exceptionnels

Contacts

PSA Peugeot Citroën
Relations Presse
Jean-Baptiste Thomas, +33 (0) 1 40 66 42 00
jean-baptiste.thomas@mpsa.com
or
Relations Investisseurs
Carole Dupont-Pietri, +33 (0) 1 40 66 42 59
carole.dupont-pietri@mpsa.com

Sharing

Contacts

PSA Peugeot Citroën
Relations Presse
Jean-Baptiste Thomas, +33 (0) 1 40 66 42 00
jean-baptiste.thomas@mpsa.com
or
Relations Investisseurs
Carole Dupont-Pietri, +33 (0) 1 40 66 42 59
carole.dupont-pietri@mpsa.com