General Cable annonce ses résultats pour le deuxième trimestre : revenus d'exploitation ajustés de 84,5 millions de dollars et BPA ajusté de 0,69 dollar, supérieurs aux attentes de la direction

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky--()--General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos le 28 juin 2013. Le résultat d'exploitation ajusté était supérieur aux attentes de la direction pour le deuxième trimestre, les prix s'étant mieux maintenus que prévu dans le contexte de baisse des prix des métaux et les activités de la société dans la région Europe et Méditerranée se sont relativement bien tenues. À l'exclusion de certains éléments, le bénéfice ajusté par action de 0,69 dollar et le résultat d'exploitation ajusté de 84,5 millions de dollars étaient supérieurs aux attentes. Au deuxième trimestre, le revenu d'exploitation déclaré était de 71,8 millions et le bénéfice par action déclaré était de 0,24 dollar. Un rapprochement d'une part du bénéfice par action ajusté et du bénéfice par action déclaré, et d'autre part du résultat d'exploitation ajusté et du résultat d'exploitation déclaré est inclus à la page 4 du présent communiqué de presse.

Faits marquants

  • Amélioration séquentielle de 83 % du résultat d'exploitation ajusté, acquisitions comprises
  • Fourniture de câbles sous-marins moyenne tension dans le cadre de deux projets en mer du Nord
  • Nette amélioration séquentielle de la demande dans la région Asie-Pacifique, en Amérique latine et en Europe
  • Rachat à hauteur de 19 millions de dollars, soit environ 1 % des actions ordinaires, au cours du deuxième trimestre, dans le cadre du programme de rachat d'actions de la société de 125 millions de dollars maximum et déclaration d'un dividende trimestriel de 0,18 dollar par action

Résultats du deuxième trimestre

Séquentiellement, les ventes nettes au deuxième trimestre 2013 se sont élevées à 1 645,9 millions de dollars, soit une hausse de 180,9 millions de dollars, ou de 12 %, par rapport au premier trimestre 2013, sur une base ajustée sur le prix des métaux. Cette augmentation est liée principalement à la demande saisonnière et à l'expédition d'une meilleure combinaison de produits à base de cuivre. Séquentiellement, le résultat d'exploitation ajusté au deuxième trimestre 2013 était en hausse de 38,3 millions de dollars, soit de 83 % par rapport à 46,2 millions au premier trimestre 2013. Au deuxième trimestre, l'amélioration du résultat d'exploitation ajusté au Venezuela et en Europe, ainsi que l'avantage des tendances de la demande saisonnière sur le continent américain ont contribué à atténuer l'impact de la vente de stocks à coût moyen plus élevé dans un contexte de baisse des prix des métaux. Les résultats dans la région Asie-Pacifique restent très solides, en raison notamment des investissements dans la construction et l'infrastructure électrique en Thaïlande et aux Philippines.

Gregory B. Kenny, président-directeur général de General Cable, a déclaré : « Les résultats d'exploitation ajustés dépassent nos attentes au deuxième trimestre 2013 malgré une hausse persistante des coûts des métaux liée à la vente de stocks à des coûts moyens plus élevés dans un contexte de baisse des prix. À l'exclusion des acquisitions et des projets de transmission aérienne en Amérique du Nord et au Brésil, le volume unitaire global a affiché une amélioration séquentielle de 7 % alors que la demande saisonnière et l'activité de construction, ainsi que les travaux de fiabilité et de renforcement par les services publics d'électricité, ont augmenté par rapport au premier trimestre 2013. Malgré une nette amélioration de la demande saisonnière, le volume unitaire était inférieur aux attentes dans certains secteurs en Amérique du Nord et dans le reste du monde, ainsi que les expéditions de produits de transmission aérienne à forte densité de métal en Amérique du Nord. Dans la région Europe et Méditerranée, la demande a accusé une amélioration séquentielle de 8 % au deuxième trimestre 2013, conformément à nos attentes. Dans l'ensemble, la demande saisonnière ajustée reste relativement stable dans la plupart des grands marchés mais le maintien des performances financières solides de nos récentes acquisitions aux États-Unis, au Canada et en Chine est encourageant. Nous sommes aussi encouragés par l'avancement de nos projets de câbles sous-marins clés en main en Europe, notamment en Espagne, qui ont progressé davantage que prévu au deuxième trimestre ».

Les comparaisons suivantes reflètent le volume mesuré en livres de métaux vendues dans les activités de base de la société (à l'exception des acquisitions réalisées en 2012) :

  • En Amérique du Nord, le volume a augmenté de 10 % au deuxième trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2013. La demande d'infrastructure électrique et de câbles spécialisés au deuxième trimestre 2013 était stable par rapport à celle du premier trimestre 2013, alors que la demande de câbles de la part des services publics a enregistré une hausse saisonnière.
  • Dans le reste du monde, le volume a augmenté de 13 % au deuxième trimestre, par rapport au premier trimestre 2013. Au Venezuela, l'incertitude politique et économique, ainsi que le ralentissement des activités lié aux congés légaux prolongés requis dans l'ensemble du pays au début de l'année, se sont atténués grâce à la relance des investissements dans la construction et l'infrastructure électrique au cours du deuxième trimestre 2013. Au Brésil, le volume unitaire s'est amélioré durant cette période du fait de la livraison de la prochaine phase des projets de transmission aérienne à la fin du trimestre, ainsi que de la nouvelle activité de câbles spécialisés de la société.
  • Dans la région Europe et Méditerranée, le volume a augmenté de 8 % au deuxième trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent, en raison notamment de l'amélioration saisonnière du secteur des projets de câbles sous-marins clés en main de la société. Au cours du deuxième trimestre 2013, la société a réussi à réduire considérablement son carnet de projets clés en main grâce à l'augmentation des activités d'installation et à l'accélération de la production dans d'autres projets. Le carnet des projets clés en main de la société était évalué à quelques 550 millions de dollars à la fin du deuxième trimestre ; il s'agit de projets répartis également entre les câbles terrestres et les câbles sous-marins. Mis à part le volume attribuable aux projets sous-marins clés en mains de la société, le volume unitaire s'est amélioré de 2 % par rapport au premier trimestre 2013, stimulé principalement par la demande saisonnière en France et l'augmentation du volume unitaire en Espagne liée à la relance des exportations.

Parmi les autres dépenses, la société a enregistré 15,6 millions de dollars au deuxième trimestre 2013, consistant essentiellement en 19,9 millions de dollars de pertes évaluées au prix du marché sur les instruments dérivés financiers, comptabilisées à titre de couvertures économiques utilisées pour gérer notamment les risques de change et les risques liés aux matières premières pour les projets de la société à l'échelle internationale, et en 4,3 millions de dollars de gains sur les opérations en devises. Ces gains sont principalement liés à l'autorisation par le Venezuela d'acheter le cuivre selon un taux de change de 4,3 bolivars par dollar américain. La société a reçu cette autorisation avant la dévaluation de la monnaie vénézuélienne le 13 février 2013. La société devrait déclarer un gain d'environ 4,5 millions de dollars au troisième trimestre 2013 sur ses achats de cuivre au Venezuela approuvés avant la dévaluation.

Liquidités

La dette nette à la fin du deuxième trimestre 2013 s'élevait à 1 086,1 millions de dollars, en hausse de 37,9 millions de dollars par rapport à la fin du premier trimestre 2013. L'accroissement de la dette nette est principalement attribuable à la nécessité d'augmenter le fonds de roulement en raison de la fluctuation saisonnière normale et du financement des rachats d'actions et du dividende déclaré récemment par la société. La société continue de maintenir des liquidités suffisantes pour financer les opérations et la croissance interne et poursuivre l'élargissement géographique et de la gamme de produits ainsi que son programme de rachat d'actions et de dividende trimestriel.

La société a racheté près de 1 % de ses actions ordinaires, à concurrence de 19 millions de dollars, au cours du deuxième trimestre, au titre de son programme autorisant le rachat d'actions ordinaires d'une valeur maximale de 125 millions de dollars, lequel expire à la fin de 2013. La société continuera d'utiliser cette autorisation de rachat en fonction de la conjoncture économique ainsi que du prix courant sur le marché des actions ordinaires de la société, des exigences réglementaires et de diverses autres possibilités d'investissement en capital. En outre, le 28 juin 2013, la société a versé un dividende trimestriel de 0,18 dollar par action, soit 8,9 millions de dollars, à tous les détenteurs d'actions ordinaires de la société inscrits au 10 juin 2013. Il s'agit du premier versement de dividende trimestriel par la société depuis 2002. Le 30 juillet 2013, le conseil d'administration de la société a déclaré un dividende trimestriel de 0,18 dollar par action payable le 6 septembre 2013 à tous les détenteurs d'actions ordinaires de la société inscrits à la fermeture des bureaux le 19 août 2013.

Impôts

Le taux d'imposition effectif ajusté de la société au deuxième trimestre 2013 était d'environ 45 %, reflétant une représentation relativement plus forte des revenus acquis dans des pays où l'impôt est plus élevé, ainsi que l'impact des pertes fiscales sur l'ensemble de l'année dans certains pays et d'autres éléments propres au trimestre. La société s'attend donc aussi à un taux annuel d'imposition effectif ajusté de l'ordre de 45 %.

Dividende sur actions privilégiées

Conformément aux conditions des actions privilégiées convertibles rachetables de série A à 5,75 % de la société, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel régulier sur actions privilégiées d'environ 0,72 dollar par action. Le dividende est payable le 24 août 2013 aux détenteurs d'actions privilégiées inscrits à la fermeture des bureaux le 31 juillet 2013. La société prévoit que le versement du dividende trimestriel sera inférieur à 0,1 million de dollars.

Perspectives pour l'exercice 2013 et le troisième trimestre 2013

« Nos activités en général semblent moins dynamiques que prévu. En outre, le prix des métaux a chuté considérablement au cours des deux derniers mois, ce qui a peut-être incité certains clients, notamment les distributeurs, à réduire leurs stocks. La demande unitaire globale devrait augmenter de 8 % au cours de la deuxième moitié de 2013, par rapport aux premiers six mois. Malgré une conjoncture difficile aggravée par une baisse des prix des métaux, le résultat d'exploitation ajusté devrait augmenter d'environ 14 % au cours de la deuxième moitié de 2013, par rapport aux premiers six mois. Outre la gestion des activités quotidiennes et du fonds de roulement, nous sommes déterminés à obtenir un rendement positif de nos récents investissements de capitaux, tels que les câbles sous-marins et les installations nouvelles dans les pays en développement. Nous maintenons nos perspectives quant aux moteurs de croissance de la demande à moyen et à long terme dans nos marchés finaux principaux d'Amérique du Nord et du reste du monde. Nous sommes bien placés pour tirer parti des tendances de la croissance, des investissements liés à l'énergie et à l'infrastructure et de l'amélioration de l'activité de construction dans ces marchés », a conclu M. Kenny.

Les cours au comptant du cuivre et de l'aluminium au 30 juillet 2013 ont baissé d'environ 6 % et 9 %, respectivement, par rapport aux prévisions de la société quant aux prix des métaux de 3,23 dollars et 1,00 dollar, respectivement. En raison du contexte actuel de la demande et de la baisse continue des prix des métaux à court terme, la société prévoit maintenant un résultat d'exploitation ajusté de l'ordre de 270 à 290 millions de dollars en 2013 pour de 1,3 à 1,35 milliard de livres de métal vendues. À mi-parcours, le résultat d'exploitation ajusté et le volume unitaire global au cours de la deuxième moitié de 2013 devraient augmenter d'environ 14 % et 8 %, respectivement, par rapport aux premiers six mois de 2013.

Le chiffre d'affaires de la société au troisième trimestre devrait être de l'ordre de 1,6 à 1,65 milliard de dollars, en supposant une augmentation séquentielle du volume de 5 % maximum. La société table sur un résultat d'exploitation ajusté de l'ordre de 70 à 80 millions de dollars. Le bénéfice ajusté par action devrait être de l'ordre de 0,50 à 0,60 dollar par action, avant l'impact de la charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles et des gains ou pertes évalués à la valeur du marché sur les instruments dérivés. Les perspectives de la société s'appuient sur des cours au comptant du cuivre et de l'aluminium de 3,04 dollars et 0,91 dollar, respectivement, au 30 juillet 2013. La légère hausse séquentielle de la demande devrait être tempérée par l'impact de la vente de stocks au coût moyen relativement élevé dans un contexte où les prix des métaux sont bas, et les réductions saisonnières prévues des stocks au plan mondial, ainsi que la diminution du bénéfice d'exploitation au Venezuela à la suite des fortes dépenses au deuxième trimestre 2013.

Un rapprochement des bénéfices par action PCGR et du résultat d'exploitation se présente comme suit :

      Perspectives T3 2013
En millions, sauf pour les montants par action

Résultat
d'exploitation

    BPA
Déclaré, PCGR $ 70,0 – 80,0     $ 0,39 – 0,49
Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles   -       0,11
Ajusté, non-PCGR $ 70,0 – 80,0     $ 0,50 – 0,60

Autres points

En raison des points abordés ci-dessous, la société n'a fourni qu'un nombre limité de tableaux de données financières dans le présent communiqué de presse.

Le 29 octobre 2012, la société a annoncé avoir identifié des erreurs comptables liées aux stocks. La société estime que les problèmes de comptabilisation des stocks étaient, dans une large mesure, attribuables à un réseau complexe de vols de stocks au Brésil et, dans une moindre mesure, à des erreurs comptables, notamment au Brésil, affectant les en-cours et les stocks de produits finis, qui n'ont pas été détectées en raison d'un processus de rapprochement défectueux. Le 1er mars 2013, la société a donc soumis des modifications à son formulaire 10-Q déposé antérieurement pour les trimestres clos le 30 mars 2012 et le 29 juin 2012, ainsi qu'à son rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice fiscal clos le 31 décembre 2011, afin de retraiter les états financiers annuels précédemment publiés et les informations financières associées contenues dans la présente. En outre, le 1er mars 2013 également, la société a déposé son formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 28 septembre 2012.

La société s'apprête à répondre à certains commentaires de la Securities and Exchange Commission (SEC) en rapport à son rapport annuel sur formulaire 10-K/A pour l'exercice fiscal clos le 31 décembre 2011 (formulaire 10-K/A de 2011), qui a été déposé le 1er mars 2013. Les commentaires portent sur (i) des informations liées au retraitement contenues dans les résultats d'exploitation trimestriels (non audités) et dans le supplément aux états financiers du garant et de la société mère, et (ii) la méthode utilisée pour calculer les montants trimestriels déclarés dans les résultats d'exploitations trimestriels (non audités) afin de refléter la correction des erreurs de comptabilisation des stocks. Bien que les commentaires concernent le formulaire 10-K/A de 2011 de la société, ils auront une incidence sur la présentation des états financiers de la société pour les trimestres fiscaux clos les 30 mars 2012, 29 juin 2012 et 28 septembre 2012.

En outre, la société évalue un ajustement potentiel relatif à la taxe à la valeur ajoutée (TVA) au Brésil, associé au vol des stocks. La société demande un délai supplémentaire pour pouvoir évaluer pleinement et parvenir à une conclusion sur cette question de TVA ; elle estime cependant que cet ajustement potentiel pourrait entraîner des dépenses supplémentaires totales de l'ordre de 7 à 14 millions de dollars, qui seront comptabilisées pour les périodes concernées, pour les exercices clos les 31 décembre 2012, 2011, 2010, 2009 et 2008, respectivement.

À l'heure actuelle, la direction ne pense pas que ces points, pris individuellement ou dans leur ensemble, aient une incidence marquée sur les états financiers déposés antérieurement. D'autre part, en raison de l'impact des points ci-dessus sur la présentation des états financiers de la société sur son formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 28 juin 2013, la société ne déposera ce formulaire 10-Q qu'une fois qu'elle aura modifié le formulaire 10K/A de 2011 de la société, ainsi que les rapports périodiques ultérieurs ci-dessus. La société s'efforce de résoudre ces problèmes le plus rapidement possible, afin de pouvoir procéder aux modifications nécessaires des rapports ultérieurs.

Rapprochement des mesures non-PCGR

Outre la présentation des résultats financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis, nous examinons le bénéfice par action et le résultat d'exploitation au deuxième trimestre 2013 et au premier trimestre 2013, ajustés pour certains postes, comme le reflète le tableau ci-dessous. Ces mesures ajustées définies par la société sont indiquées parce que la direction pense qu'elles sont utiles pour analyser les résultats d'exploitation de l'entreprise et qu'elles sont conformes avec la manière dont la direction examine les tendances économiques sous-jacentes. Il se peut que l'utilisation de ces mesures non-PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés, aussi ne doivent-elle être utilisées que conjointement à nos résultats rapportés selon les PCGR. Un rapprochement d'une part du résultat d'exploitation et du bénéfice par action déclarés, et d'autre part du résultat d'exploitation et du bénéfice par action non-PCGR ajustés est présenté ci-dessous :

  2e trimestre   1er trimestre
  2013 2013

Résultat
d'exploitation

  BPA

Résultat
d'exploitation

  BPA
Déclaré, PCGR $ 71,8   $ 0,24 $ 32,0   $( 0,94 )
Coûts de retraitement et d'enquête juricomptable, frais d'acquisition et indemnités de cessation d'emploi en Espagne 4,1 0,04 8,1 0,10
Fermeture d'installations en Amérique du Nord 0,4 - 2,6 0,03
Défaillance d'équipements et frais de règlement liés aux projets/produits de l'activité câbles sous-marins 8,2 0,16 3,5 0,07
Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles - 0,11 - 0,11
Bénéfices/Pertes dans l'évaluation au prix du marché sur les produits dérivés - 0,20 - 0,12
Dévaluation de la devise vénézuélienne - - - 0,80
Variation du taux d'imposition effectif(1)   -     (0,06 )   -   (0,06 )
Ajusté, non-PCGR $ 84,5   $ 0,69   $ 46,2   $ 0,23  
(1)   Cet ajustement présente le premier trimestre 2013 à un taux d'imposition effectif ajusté de 36,5 % et le deuxième trimestre 2013 à un taux d'imposition effectif ajusté de 45 %.

General Cable présentera les résultats du deuxième trimestre lors d'une conférence téléphonique qui sera diffusée en direct à 8h30, HE, le 1er août 2013. Le diffusion Web en direct de la conférence téléphonique de la société sera disponible exclusivement en mode écoute et sera accessible sur la page « Investor Relations » (relations avec les investisseurs) de notre site Web www.generalcable.com. Un exemplaire de présentation aux investisseurs figure également sur notre site et il y sera fait référence tout au long de la conférence téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une société figurant au classement Fortune 500, est un leader mondial dans le développement, la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits et systèmes de fils et câbles en cuivre, aluminium et fibre optique pour les marchés de l'énergie, de l'industrie, des produits spécialisés, de la construction et des communications. Consultez notre site Web à l'adresse www.generalcable.com.

Note de mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes, prédisent ou décrivent des événements ou tendances futurs et qui ne se limitent pas exclusivement à des faits historiques. Les énoncés prospectifs peuvent généralement être identifiés par l'utilisation de termes à connotation prospective, comme « penser », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « envisager », « estimer », « projeter », « planifier », « supposer », « chercher à » ou d'autres expressions similaires ou verbes conjugués au futur, bien que tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas ces termes d'identification. Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux qui sont présentés dans les énoncés prospectifs, suite à des facteurs, risques et incertitudes, dont beaucoup échappent à notre contrôle. Ces facteurs incluent notamment : la solidité économique et la nature concurrentielle des marchés géographiques desservis par la société ; notre habilité à accroître la capacité de fabrication et la productivité ; notre capacité à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de hausse des prix des matières premières ; notre capacité à servir et répondre à toutes les exigences dans le cadre de notre dette et à maintenir des facilités de crédit et lignes de crédit adéquates aux niveaux national et international ; l'impact de jugements ou de résolutions de poursuites et de litiges inattendus à l'avenir ; l'impact des fluctuations des devises étrangères ; la conformité aux lois américaines et étrangères ; la capacité de la société à mettre en œuvre et à prendre des décisions appropriées et bénéfiques et en temps opportun pour déterminer le moment, la manière et l'opportunité d'acheter des actions en vertu du programme de rachat et d'autres risques détaillés en temps utile dans les dépôt de la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris notamment son rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice clos le 1er mars 2013 et les dépôts ultérieurs auprès de la SEC. En conséquence, il vous incombe de ne pas vous fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. General Cable n'est tenue à aucune obligation, et, par la présente, décline toute obligation, sauf exigence des lois en vigueur relatives aux valeurs mobilières, de mettre à jour les énoncés prospectifs suite à de nouvelles informations, des événements futurs ou d'autres facteurs.

TABLEAUX À SUIVRE

 
General Cable Corporation et filiales
Comptes d'exploitation consolidés
(en millions, sauf pour les montants par action)
(non audités)
   
 

Trimestre fiscal
clos le

Semestre fiscal
clos le

28 juin 28 juin
2013 2013
CA net $ 1.645,9 $ 3.179,0
Coût des biens vendus   1.453,0     2.831,1  
Bénéfice brut 192,9 347,9
 

Frais de vente, généraux et administratifs

  121,1     244,1  
Résultat d'exploitation 71,8 103,8
Autres dépenses (15,6 ) (68,3 )
Intérêts créditeurs (débiteurs) :
Intérêts débiteurs (30,6 ) (60,1 )
Intérêts créditeurs   1,5     3,0  
  (29,1 )   (57,1 )
 
Bénéfice (perte) avant impôts 27,1 (21,6 )
Provision pour impôts sur les bénéfices (14,5 ) (10,4 )
Quote-part du bénéfice net des filiales   0,4     0,6  
Résultat (perte) net(te), y compris intérêts minoritaires 13,0 (31,4 )
Moins : dividendes sur actions privilégiées 0,1 0,2
Moins : résultat net attribuable aux intérêts minoritaires   0,8     2,8  
Résultat (perte) net(te) attribuable aux détenteurs d'actions ordinaire de la société $ 12,1   $ (34,4 )
Résultat étendu $ (26,7 ) $ (72,6 )
Bénéfice (perte) par action
Bénéfice (perte) par action ordinaire - de base $ 0,24   $ (0,69 )
Nombre moyen pondéré des actions ordinaires - de base   49,5     49,6  

Bénéfice (perte) par action ordinaire - après dilution

$ 0,24   $ (0,69 )

Nombre moyen pondéré des actions ordinaires - après dilution

  51,0     49,6  
 
General Cable Corporation et filiales
États consolidés des revenus d'exploitation
Informations par segment
(en millions)
(non audités)
         

Trimestre
fiscal
clos le

Semestre
fiscal
clos le

28 juin

28 juin
2013 2013
CA (déclaré)
Amérique du Nord $ 706,5 $ 1.411,5
Europe et Méditerranée 421,4 794,9
Reste du monde   518,0     972,6  
Total $ 1.645,9   $ 3.179,0  
 
CA (ajusté en fonction des prix des métaux)
Amérique du Nord $ 706,5 $ 1.411,5
Europe et Méditerranée 421,4 794,9
Reste du monde   518,0     972,6  
Total $ 1.645,9   $ 3.179,0  
 
Livres de métaux vendues
Amérique du Nord 143,5 296,1
Europe et Méditerranée 75,2 144,9
Reste du monde   105,7     194,5  
Total   324,4     635,5  
 
Résultat (perte) d'exploitation
Amérique du Nord $ 43,7 $ 81,4
Europe et Méditerranée 0,8 (15,4 )
Reste du monde   27,3     37,8  
Total $ 71,8   $ 103,8  
 
Résultat d'exploitation ajusté (1)
Amérique du Nord $ 47,0 $ 92,7
Europe et Méditerranée 10,2 0,2
Reste du monde   27,3     37,8  
Total $ 84,5   $ 130,7  
 
Rendement sur les ventes ajustées de métaux (2)
Amérique du Nord 6,7 % 6,6 %
Europe et Méditerranée 2,4 % 0,0 %
Reste du monde 5,3 % 3,9 %
Total de la société 5,1 % 4,1 %
 
Dépenses d'investissement
Amérique du Nord $ 8,3 $ 16,8
Europe et Méditerranée 5,2 10,8
Reste du monde   5,2     18,5  
Total $ 18,7   $ 46,1  
 
Dépréciation et amortissement
Amérique du Nord $ 11,0 $ 22,3
Europe et Méditerranée 9,8 19,7
Reste du monde   12,5     24,6  
Total $ 33,3   $ 66,6  
 
CA par principales lignes de produits
Distribution électrique $ 520,7 $ 985,2
Infrastructure électrique 425,8 849,1
Construction 428,0 816,0
Communications 195,8 379,1
Produits de laminage   75,6       149,6  
Total $ 1.645,9     $ 3.179,0  

(1)

 

Le résultat d'exploitation ajusté exclut certains postes.

(2)

Le rendement sur les ventes de métaux ajustées est calculé sur le résultat d'exploitation ajusté.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, Vice-président, Relations avec les investisseurs, 859-572-8684

Sharing

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, Vice-président, Relations avec les investisseurs, 859-572-8684