General Cable annonce ses résultats du quatrième trimestre

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky--()--General Cable Corporation (NYSE: BGC), l'une des entreprises industrielles les plus diversifiées au monde, a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre clos le 31 décembre 2012. Les activités de l'entreprise en Amérique du Nord et dans le Reste du monde (ROW) ont terminé l'année avec des résultats d'exploitation positifs au quatrième trimestre, soit un résultat d'exploitation ajusté consolidé de 48,2 millions de dollars, en excluant certains éléments. En outre, Alcan Cable North America, Prestolite et Procables (Colombie) ont sensiblement contribué à ces performances au quatrième trimestre, au-delà des attentes de la direction. Le bénéfice net ajusté par action au quatrième trimestre 2012 était de 0,28 dollar, en excluant certains éléments. Au quatrième trimestre, le résultat d'exploitation était de 5,5 millions de dollars et la perte par action était de 0,35 dollar. Un rapprochement d'une part, du bénéfice net ajusté par action et de la perte par action, et d'autre part, du résultat d'exploitation ajusté et du résultat d'exploitation présenté est inclus à la page 4 du présent communiqué de presse.

Faits marquants

  • A généré un résultat d'exploitation ajusté de 48,2 millions de dollars, les régions Amérique du monde et Reste du monde (ROW) terminant l'année sur des résultats opérationnels positifs malgré un environnement difficile et une transition au niveau de la direction régionale dans le Reste du monde
  • Le volume, mesuré en livres de métaux vendues pour le compte de l'activité traditionnelle du câble de transmission aérienne en Amérique du Nord, a battu tous les records trimestriels au quatrième trimestre et a établi un nouveau record annuel en 2012
  • A généré un flux de trésorerie d'exploitation de 206,4 millions de dollars au quatrième trimestre 2012 et de 288,6 millions de dollars pour l'ensemble de l'exercice 2012
  • A achevé l'acquisition d'Alcan Cable China le 3 décembre 2012, opération qui apporte une infrastructure de vente établie et une marque de premier plan bénéficiant d'une solide réputation sur le marché chinois ; Alcan Cable China devrait générer un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 80 à 100 millions de dollars
  • A achevé l'acquisition de Prestolite Wire, LLC le 2 novembre 2012, opération qui apporte une vaste gamme de fils et de câbles répondant principalement aux besoins des fabricants d'équipement d'origine (OEM) et distributeurs du secteur des transports ; Prestolite devrait générer un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 170 à 200 millions de dollars
  • A effectué la transition de la direction régionale dans la région ROW ; Gregory J. Lampert a pris en charge la direction de toutes les activités de la société dans les Amériques, région qui comprend le Canada, les États-Unis, le Mexique, les Caraïbes ainsi que l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud ; Peter A. Campbell a été promu vice-président exécutif et directeur exécutif de la région Asie-Pacifique, laquelle inclut principalement l'Australie, la Chine, les Îles Fidji, l'Inde, la Nouvelle-Zélande, les Philippines et la Thaïlande ainsi que les investissements à Oman et au Pakistan

Résultats du quatrième trimestre

Les ventes nettes au quatrième trimestre 2012 se sont élevées à 1 603,1 millions de dollars, soit une hausse de 86,7 millions de dollars, ou 6 %, par rapport au troisième trimestre 2012, sur une base ajustée aux métaux. Le volume mesuré en livres de métaux vendus a augmenté de 17 % au quatrième trimestre 2012, par rapport au troisième trimestre 2012, essentiellement en raison de l'impact des acquisitions et de la solidité actuelle des expéditions sur le marché nord-américain de produits à forte intensité de métal destinés à la transmission aérienne. En excluant les livres de métaux imputables aux acquisitions, l'unité de volume mondiale a baissé de 4 % au quatrième trimestre 2012, par rapport au troisième trimestre, principalement en raison de baisses d'activité saisonnières. En plus des tendances liées aux activités saisonnières générales, les ventes OEM des laminoirs à fil machine dans le Reste du monde sont revenues à la normale au quatrième trimestre, suite à la forte demande enregistrée au troisième trimestre.

Le résultat d'exploitation ajusté au quatrième trimestre 2012 de 48,2 millions de dollars reflète la baisse saisonnière des résultats, par rapport au troisième trimestre, avec l'absorption de 12 millions de dollars de charges liées à l'estimation révisée de rentabilité de certain projets de câbles sous-marins clés en main. Gregory B. Kenny, président-directeur général de General Cable, a déclaré à ce propos : « Les résultats d'exploitation ajustés dans nos activités fondamentales dans les régions Amérique du Nord et Reste du monde au quatrième trimestre ont globalement dépassé nos attentes, malgré un environnement opérationnel mondial difficile et la transition de la direction régionale dans la région Reste du monde. Solidité des résultats en Asie-Pacifique, entraînée par les dépenses de construction et d'infrastructure électrique ; expéditions aux États-Unis de produits destinés aux services publics liés au secteur du logement et à la construction ; une forte demande de produits liés aux transmissions aériennes en Amérique du Nord a partiellement contribué à compenser les tendances saisonnières normales dans ces activités. Nous sommes très satisfaits du démarrage rapide de nos récentes acquisitions, qui ont généré des résultats dépassant nos attentes au quatrième trimestre. Nous continuons de faire d'excellents progrès dans l'intégration de ces acquisitions et nous restons axés sur la saisie des synergies dans la fabrication, la logistique et l'achat. En Europe et en Méditerranée, nos résultats d'exploitation ajustés ont été généralement moins bons qu'escompté, en raison de la conjoncture de récession prévalant actuellement dans la région Espagne/Portugal et en Europe, qui s'est exacerbée au quatrième trimestre avec l'absorption de charges liées à la révision des estimations de rentabilité de certain projets de câbles sous-marins clés en main. Les mesures de réduction de la base de coûts constants que nous avons prises au cours des dernières années, ainsi que notre stratégie pan-européenne d'accès au marché qui a pour résultat une meilleure couverture du marché, une amélioration de la logistique et une optimisation des installations de production, devraient compenser en partie la faiblesse récurrentes de l'activité dans cette région. L'Espagne devrait atteindre son point le plus bas en 2013. »

En Amérique du Nord, le volume était conforme aux attentes de la direction pour la plupart des activités. En effet, les tendances saisonnières de la demande dans les activités de l'entreprise liées aux services publics, conjuguées à un ralentissement des expéditions de produits industriels et liés à la téléphonie, ont largement réduit la demande de fils et de câbles au quatrième trimestre 2012 par rapport au troisième trimestre 2012. La demande de produits d'infrastructure électrique, en particulier les câbles spécialisés liés à l'extraction des ressources naturelles, aux applications maritimes et de transit, demeure relativement stable en glissement annuel. L'unité de volume pour les produits de transmission aérienne à forte intensité de métal a atteint un record trimestriel au quatrième trimestre ainsi que pour l'ensemble de l'exercice.

Dans le Reste du monde, le volume était légèrement inférieur aux attentes de la direction pour le quatrième trimestre. La demande en Asie-Pacifique a été plus que compensée par les baisses saisonnières traditionnelles et le retour à la normale du rythme des commandes en Amérique centrale et en Amérique du Sud, suite à la forte demande enregistrée au troisième trimestre, en particulier au Venezuela et au Brésil. Les expéditions de fil machine en cuivre et en aluminium ont également baissé au quatrième trimestre, à la suite d'une demande forte au troisième trimestre qui a bénéficié de problèmes liés à des contraintes d'approvisionnement dans la région.

Dans la région Europe et Méditerranée, le volume était conforme aux attentes de la direction pour le quatrième trimestre. De plus fortes expéditions de produits liés aux services publics d'électricité en France et dans les pays méditerranéens, conjuguées avec l'offre de câbles spécialisés, notamment destinés à l'exploitation pétrolière et gazière offshore, a plus que compensé la faiblesse actuelle des marchés intérieurs en Espagne. Les arriérés de commandes de la Société avoisinaient les 650 millions de dollars pour les projets clés en main de câbles terrestres et sous-marins à la fin du quatrième trimestre.

Parmi les autres dépenses, 5,5 millions de dollars au quatrième trimestre 2012, consistant essentiellement en 4,5 millions de dollars de pertes évaluées au prix du marché sur les instruments dérivés financiers, comptabilisées à titre de couvertures économiques utilisées pour gérer les risques de change et les risques liés aux matières premières pour les projets de la société à l'échelle internationale et 1 million de dollars de pertes sur les opérations en devises.

Retraitement

Comme indiqué dans les formulaires 8-K datés du 29 octobre 2012 et du 13 novembre 2012, la société entend rectifier les erreurs comptables, notamment le vol de stocks au Brésil, apparaissant dans les états financiers intermédiaires publiés, en retraitant les trois mois et neuf mois clos le 30 septembre 2011, qui seront présentés à titre de comparaison dans son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour la période se terminant le 28 septembre 2012, et en modifiant les formulaires 10-Q précédemment déposés pour les périodes se terminant les 29 juin 2012 et 30 mars 2012. En même temps que les rapports trimestriels susmentionnés, la société compte déposer un rapport annuel sur formulaire 10-K/A afin de retraiter les états financiers annuels précédemment publiés et les informations financières qui y sont rattachées en date du 31 décembre 2011 et 2010 et sur la période des trois dernières années terminée à cette date.

Les états financiers retraités de la société pour les périodes décrites au précédent paragraphe devraient être déposés cette semaine, après l'achèvement de l'examen interne effectué avec l'assistance de conseillers juridiques externes et un cabinet spécialisé en juricomptabilité. Sur la base des conclusions de cet examen, les estimations précédemment communiquées sur les montants surévalués de coût des ventes et sous-évalués de stocks ne seront pas sensiblement modifiées. La société a conclu qu'une partie substantielle des erreurs comptables concernant le Brésil, précédemment estimées comme étant des erreurs liées au système, était effectivement due au vol de stocks, dont une partie pourrait être couverte par l'assurance.

En raison du calendrier et de la préparation finale des états financiers révisés pour ces périodes précédentes, la société n'a fourni que certains tableaux financiers dans le présent communiqué de presse.

Liquidité

La dette nette à la fin du quatrième trimestre 2012 s’élevait à 811,9 millions de dollars, essentiellement stable par rapport à la fin du troisième trimestre 2012, le financement des acquisitions compensant les diminutions du fonds de roulement dues à la fluctuation saisonnière normale de la demande. La société a poursuivi la transition de son bilan en effectuant le remboursement anticipé de l'ensemble des 200 millions de dollars de billets de premier rang à taux fixe de 7,125 % non acquittés en circulation dus en 2017, et en acquittant l'ensemble de ses 11 millions de dollars de billets convertibles de premier rang de 1,0 % non acquittés dus en 2012.

La société n'a pas effectué de rachat d'actions ordinaires au cours du quatrième trimestre au titre de son programme autorisant le rachat d'un maximum de 125 millions de dollars d'actions ordinaires expirant fin octobre 2013. La société utilisera cette autorisation de rachat en fonction de la conjoncture économique ainsi que du prix courant sur le marché des actions ordinaires de la société, des exigences réglementaires et de diverses autres opportunités d'investissement en capital.

Impôts

Le taux d'imposition effectif de la société pour l'ensemble de l'exercice a été défavorablement affecté par des provisions pour moins-value se rapportant aux pertes enregistrées dans certaines unités fonctionnelles européennes et par des charges d'impôt exceptionnelles se rapportant à la restructuration de l'entité juridique pour intégrer l'acquisition d'Alcan. Le taux d'imposition effectif ajusté de la société au quatrième trimestre et pour l'ensemble de l'exercice 2012 était d'environ 38,5 %. La société prévoit que son taux d'imposition effectif pour l'ensemble de l'exercice 2013 sera de l'ordre de 36 %.

Dividende en actions privilégiées

Conformément aux conditions des actions privilégiées convertibles rachetables de série A à 5,75 % de la société, le Conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel régulier en actions privilégiées d'environ 0,72 dollar par action. Le dividende sera payable le 25 février 2013 aux détenteurs d'actions privilégiées inscrits à la fermeture des bureaux le 31 janvier 2013. La société prévoit que le paiement du dividende trimestriel sera inférieur à 0,1 million de dollars.

Perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2013 et pour le quatrième trimestre 2013

Pour l'ensemble de l'exercice 2013, en présumant que les cours du cuivre demeureront à des niveaux relativement stables, la société confirme ses prévisions d'un résultat d'exploitation de l'ordre de 300 à 340 millions de dollars portant sur des ventes de 1,4 à 1,5 milliards de livres de métaux. Toutefois, on anticipe que le premier trimestre 2013 sera le plus faible de l'année, car des facteurs spécifiques en Europe et en Méditerranée devraient influer sur les résultats. Spécifiquement, il est prévu que les activités d'installation et de construction de la société dans le cadre de projets de câbles sous-marins clés en main en Europe et en Méditerranée connaissent un ralentissement saisonnier au cours du premier trimestre de l'exercice 2103 suivi d'une amélioration en fonction des conditions météorologiques au printemps et en été. Dans le Reste du monde, le calendrier d'une modification des dispositions législatives concernant les congés au Venezuela, avec à la clé un rallongement des congés au début de l'année, devrait affecter les résultats au premier trimestre, mais avec des conséquences minimales par la suite. En outre, nos activités dans la région ROW connaissent généralement un ralentissement au premier trimestre en raison de facteurs saisonniers. La société anticipe des résultats progressivement meilleurs dans presque toutes les activités nord-américaines ainsi que de solides contributions aux bénéfices provenant des acquisitions au premier trimestre 2013. Globalement, la société anticipe une nette amélioration des résultats au deuxième trimestre, à mesure que s'accélère la saison de construction et que les effets de ces postes transitoires se dissipent. Le chiffre d'affaires de la société au premier trimestre devrait être de l'ordre de 1,55 à 1,60 milliard de dollars, en tablant sur des prix moyens des métaux depuis le début de l'année pour des unités de volume progressivement légèrement inférieures. La société table sur un résultat d'exploitation ajusté de l'ordre de 40 à 50 millions de dollars. Le bénéfice net ajusté par action devrait être de l'ordre de 0,22 à 0,32 dollar, avant l'l’impact de la charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles et des gains ou pertes évaluées au prix du marché sur les instruments dérivés. En outre, dans les perspectives du premier trimestre nje figurent pas les retombées de la récente dévaluation de la monnaie vénézuélienne qui devrait se traduire par une charge exceptionnelle de l'ordre de 42 millions de dollars, soit 0,82 dollar par action, essentiellement en raison de la réévaluation du bilan de l'activité locale de la société à la date de la dévaluation.

« Alors que l'environnement d'exploitation reste difficile dans certains marchés et pour certaines lignes de produits, nous sommes encouragés par les moteurs de croissance de la demande dans certains des nos marchés finaux principaux en Amérique du Nord et dans le Reste du monde. À l'orée de 2013, les perspectives sont également encourageantes pour nos récentes acquisitions, qui sont particulièrement solides alors que nous amorçons la deuxième moitié de l'exercice, et dans le cas d'Alcan Cable North America, alors que nous entrons dans la saison de construction. Globalement, en Amérique du Nord, la construction résidentielle et non résidentielle concerne pratiquement la totalité de nos catégories de produit d'une manière ou d'une autre. Plus spécifiquement, nous avons estimé qu'environ 45 % de notre portefeuille de produits en Amérique du Nord est plus directement orienté vers des activités liées à la construction, notamment Alcan Cable North America. Alors que nous commençons à enregistrer une certaine amélioration dans ces activités et que nous prévoyons de bénéficier d'une amélioration saisonnière importante en passant du premier au deuxième trimestre 2013, l'unité de volume reste bien en-deça des sommets enregistrés en 2006. Dans le ROW, nous tablons en moyenne dans l'ensemble de la région sur des taux de croissance du PIB à un chiffre, soutenus par des investissements dans la construction, l'énergie et l'infrastructure. Au Brésil, les dépenses en prévision de la Coupe du Monde 2014 et des Jeux Olympiques 2016, ainsi que les programmes sponsorisés par le gouvernement tels que «Lumière pour tous » et « Ma maison – mon foyer » devraient favoriser la demande des produits de la société en 2013. Globalement, nous sommes bien placés pour bénéficier des tendances de la croissance mondiale, des investissements liés à l'énergie et à l'infrastructure et de l'amélioration de l'activité de construction. Le levier d'exploitation de notre activité demeure intact et a été encore renforcé grâce à nos efforts continus de réduction des coûts et notre récente acquisition d'Alcan Cable North America, qui partage avec les activités de General Cable entraînées par la construction un profil de bénéfices historiquement similaire », a conclu Gregory B. Kenny.

Un rapprochement des bénéfices par action PCGR et du résultat d'exploitation se présente ainsi :

         
Perspectives 1T 2013

 Résultat

 
En millions, sauf pour les nombres d’actions d'exploitation   BPA
Tel que publié, PCGR 40 – 50$ $ (0,71 - 0,61)
Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles   - 0,11
Bénéfices)/Pertes dans l'évaluation au prix du marché sur les produits dérivés - -
Dévaluation de la monnaie du Vénézuela   -     0,82
Ajusté, non-PGCR 40 – 50$   $ 0,22 -0,32
 

Rapprochement des mesures non-PCGR

Outre la présentation des résultats financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR), nous examinons le bénéfice par action et le résultat d'exploitation au quatrième trimestre 2012, ajusté pour certains postes, comme le reflète le tableau ci-dessous. Ces mesures ajustées définies par la société sont indiquées parce que la direction pense qu'elles sont utiles pour analyser les résultats d'exploitation de l'entreprise et qu'elles sont conformes avec la manière dont la direction examine les tendances économiques sous-jacentes. Il se peut que l'utilisation de ces mesures non PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés, aussi ne doivent-elle être utilisées que conjointement à nos résultats rapportés selon les PCGR. Un rapprochement entre le revenu d'exploitation et les bénéfices par action enregistrés et entre le revenu d'exploitation et les bénéfices par action ajustés non PCGR est présenté ci-dessous :

       
4T 2012
Résultat  

 

d'exploitation  

BPA

Tels que publié, PCGR $ 5,5 $ (0,35 )
Défaillance d'équipements et retards/reports de projets de l'activité câbles sous-marins 15,6 0,31
Rectifications de fin d'année dans le ROW
Comptes clients litigieux 8,9 0,14
Autres rectifications de fin d'année 9,9 0,15
Coûts de réévaluation et d'enquête juricomptable, frais d'acquisition et de licenciements en Espagne 8,3 0,14
Bénéfices/Pertes dans l'évaluation au prix du marché sur les produits dérivés - 0,06
Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles - 0,11
Remboursement de 200 millions de dollars de billets de premier rang à taux fixe de 7.125 % et amortissement des frais associés - 0,11
Charge fiscale exceptionnelle relative à la restructuration d'entités juridiques pour intégrer l'activité d'Alcan Cable Canada - 0,20
Variation du taux d'imposition effectif (1)   -     (0,59 )
Ajusté, non-PGCR $ 48,2   $ 0,28  
 
  (1)   En raison du calendrier de certaines charges et des mécanismes de calcul trimestriel conformément aux règles fiscales applicables, un avantage fiscal a été comptabilisé au quatrième trimestre. Cet ajustement supprime cet avantage afin de présenter le quatrième trimestre au taux d'imposition effectif ajusté de 38,5 %.
 

General Cable examinera les résultats du deuxième trimestre lors d'une conférence téléphonique qui sera diffusée en direct à 10h, heure de l'est des États-Unis, aujourd'hui, le 25 février 2013. La diffusion Web en direct de la conférence téléphonique de la société sera disponible en mode audio uniquement et elle est accessible à la page « Investor Relations » (relations avec les investisseurs) de notre site Web www.generalcable.com. Un exemplaire de présentation aux investisseurs figure également sur notre site Web et il y sera fait référence tout au long de la conférence téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE:BGC), une société figurant au classement Fortune 500, est un leader mondial dans le développement, la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits et systèmes de fils et câbles en cuivre, aluminium et fibre optique pour les marchés de l'énergie, de l'industrie, des produits spécialisés, de la construction et des communications. Consultez notre site Web à l'adresse www.generalcable.com.

Note de mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes, prédisent ou décrivent des événements ou tendances futurs et qui ne se limitent pas exclusivement à des faits historiques. Les énoncés prospectifs peuvent généralement être identifiés par l'utilisation de termes prospectifs, comme « penser », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « envisager », « estimer », « projeter », « planifier », « supposer », « chercher à » ou d'autres expressions similaires ou verbes conjugués au futur, bien que tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas ces termes d'identification. Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux qui sont présentés dans les énoncés prospectifs, suite à des facteurs, risques et incertitudes, dont beaucoup échappent à notre contrôle. Parmi ces facteurs, mais de façon non exhaustive, mentionnons ici : : la solidité économique et la nature concurrentielle des marchés géographiques desservis par la société ; notre habilité à accroître la capacité de fabrication et la productivité ; notre capacité à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de hausse des prix des matières premières ; notre capacité à servir et répondre à toutes les exigences dans le cadre de notre dette et à maintenir des facilités de crédit et lignes de crédit adéquates aux niveaux national et international ; l'impact de jugements ou de résolutions de poursuites et de litiges inattendus à l'avenir ; l'impact des fluctuations des devises étrangères, la conformité aux lois américaines et étrangères, la capacité de la société à mettre en œuvre et à prendre des décisions appropriées et bénéfiques et en temps opportun pour déterminer le moment, la manière et l'opportunité d'acheter des actions en vertu du programme de rachat et d'autres risques détaillés en temps utile dans les dépôt de la société auprès de la SEC, y compris notamment son rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice se terminant au 23 février 2012 et les dépôts subséquents auprès de la SEC. En conséquence, il vous incombe de ne pas vous fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. General Cable n'est tenue à aucune obligation, et, par la présente, décline toute obligation, sauf exigence des lois en vigueur relatives aux valeurs mobilières, de mise à jour d'énoncés prospectifs suite à de nouvelles informations, des événements futurs ou d'autres facteurs.

TABLEAUX À SUIVRE

 
General Cable Corporation et filiales
États consolidés des revenus d'exploitation
(en millions, sauf pour les données par action)
(non audité)
   
Trois mois d'exercice clos le
31 décembre
2012
Ventes nettes $ 1.603,1
Coût des ventes   1.469,9  
Marge bénéficiaire brute 133,2
 

Frais de vente, généraux et administratifs

  127,7  
Résultat d’exploitation 5,5
Autres frais (5,5 )
Revenus des intérêts (dépense) :
Charges d'intérêts (31,9 )
Revenus des intérêts 1,9
Perte sur extinction de dette   (9,3 )
  (39,3 )
 
Perte avant impôt sur les bénéfices (39,3 )
Avantage d'impôt 21,5
Fonds propres dans les bénéfices nets des sociétés apparentées   0,7  
Perte nette, y compris participations minoritaires (17,1 )
Moins : dividendes d'actions privilégiées 0,1
Moins : revenu net attribuable aux participations minoritaires   0,1  
Perte nette attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de la société $ (17,3 )
 
BPA
Perte par action ordinaire – résultat de base $ (0,35 )
Actions moyennes pondérées en circulation – résultat de base   49,7  
Perte par action ordinaire -
compte tenu d'une dilution $ (0,35 )
Actions moyennes pondérées en circulation -
compte tenu d'une dilution   49,7  
 
 
General Cable Corporation et filiales
États consolidés des revenus d'exploitation
Informations sur les segments
(en millions)
(non audité)
     
Trois mois d'exercice clos le
31 décembre
2012
Chiffre d'affaires (tel que publié)
Amérique du Nord $ 687,4
Europe and Mediterranean 401,5
Reste du monde   514,2  
Total $ 1.603,1  
 
Revenues (metal adjusted)
Amérique du Nord $ 687,4
Europe et Méditerranée 401,5
Reste du monde   514,2  
Total $ 1.603,1  
 
Livres de métaux vendues
Amérique du Nord 155,5
Europe et Méditerranée 68,1
Reste du monde   100,6  
Total   324,2  
 
Résultat (perte) d'exploitation
Amérique du Nord $ 32,3
Europe et Méditerranée (33,2 )
Reste du monde   6,4  
Total $ 5,5  
 
Résultat (perte) d'exploitation ajusté (1)
Amérique du Nord $ 36,6
Europe et Méditerranée (13,6 )
Reste du monde   25,2  
Total $ 48,2  
 
Rendement sur les ventes de métaux ajustées (2)
Amérique du Nord 5,3 %
Europe et Méditerranée -3,4 %
Reste du monde 4,9 %
Total de la société 3,0 %
 
Dépenses d'investissement
Amérique du Nord $ 6,9
Europe et Méditerranée 4,6
Reste du monde   7,3  
Total $ 18,8  
 
Depréciation et amortissement
Amérique du Nord $ 10,7
Europe et Méditerranée 10,5
Reste du monde   12,6  
Total $ 33,8  
 
Revenus par principales lignes de produits
Électricité pour services publics $ 517,1
Infrastructure électrique 442,4
Construction 418,3
Communications 147,0
Produits de laminoirs à fil machine   78,3  
Total $ 1.603,1  

 

(1)

 

Voir rapprochement des mesures non-PCGR à la page 4 de ce communiqué de presse

(2)

Le rendement sur les ventes de métaux ajustées est calculé sur le résultat d'exploitation ajusté

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, Directeur, Relations avec les investisseurs 859-572-8684

Sharing

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, Directeur, Relations avec les investisseurs 859-572-8684