Moody’s Analytics : Perspectives modérément optimistes pour l’Europe en 2013

LONDRES--()--Malgré l’actuelle récession qui règne dans la zone euro et la stagnation persistante qui s’annonce pour l’an prochain, Moody’s Analytics, un fournisseur majeur et indépendant de prévisions économiques, déclare qu’il y a des raisons d’être modérément optimiste, avec notamment la volonté des décideurs politiques et de la Banque Centrale Européenne (BCE) de s’attaquer à la crise par l’assainissement budgétaire ainsi que des programmes d’emprunts.

Ces conclusions sont examinées dans un nouveau rapport publié par Moody’s Analytics, intitulé « Perspectives pour l’Europe en 2013 : un optimisme modéré ».

Moody’s Analytics prévoit que la zone euro connaîtra une croissance de seulement 0,2% en 2013, et que le chômage dépassera la barre des 12% en milieu d’année. L’Allemagne sera le principal moteur de cette croissance, puisqu’elle devrait progresser de 1,2% et avoir un taux de chômage moyen de 7,1%. Toutefois, l’Espagne et la Grèce régresseront de respectivement 1,5% et 4,2%, avec des taux de chômage supérieurs à 25% dans les deux pays. Il est probable que la zone euro retrouvera une croissance modeste d’ici la fin 2013.

Néanmoins, alors que l’austérité a réduit les rendements plus fortement que prévu, elle a donné à certains pays davantage de marge de manœuvre financière – permettant à la dette d’augmenter avant qu’elle n’atteigne des niveaux nécessitant des changements radicaux de politique budgétaire. Moody’s Analytics estime que l’Irlande, qui a mis en place très tôt la rigueur budgétaire, a récemment gagné quelque 58 points de marge budgétaire en termes de rapport dette/PIB.

L’économie du Royaume-Uni devrait quant à elle profiter en 2013 de la posture de la Banque d’Angleterre, orientée vers la croissance. « Bien que la croissance des plus petits pays d’Europe centrale et orientale sera dans une large mesure déterminée par celle de la zone euro, la Pologne sera dopée par la demande intérieure, et on y attend une croissance de 2,7% en 2013 », a déclaré M. Zemcik. Les écarts au-delà des taux équitables s’atténuent en Hongrie, en République tchèque, en Pologne et en Russie, et sont négatifs dans les trois derniers pays cités, ce qui montre que les investisseurs les perçoivent aujourd'hui comme des valeurs refuges.

La Russie et la Norvège ont profité de la récente augmentation des prix du pétrole et connaîtront une croissance supérieure à celle des principaux pays européens, avec un rendement en hausse de 3,7% en Russie et de 2,4% en Norvège. Malgré les récents progrès enregistrés, la sortie potentielle de la Grèce de la monnaie unique et l’aggravation de la situation budgétaire de l’Espagne font toujours partie des principaux risques à court terme. Parmi les risques moins probables, Moody’s Analytics mentionne la hausse des prix du pétrole suite à une crispation de la situation géopolitique au Moyen-Orient, et une bulle immobilière en Scandinavie.

Pour un complément d'information, veuillez consulter l’application de Moody’s Analytics : Dismal Scientist.

Moody’s Analytics en bref

Moody’s Analytics aide les marchés financiers et les professionnels de la gestion du risque de crédit dans le monde entier à s'adapter en toute confiance à un marché en constante évolution. La société met à disposition des outils uniques et des pratiques exemplaires de mesure et de gestion du risque grâce à son expertise et son expérience en matière d'analyse de crédit, de recherche économique et de gestion du risque financier. En proposant des logiciels, des services de conseil et de recherche d'avant-garde, y compris l'analyse exclusive du Service aux investisseurs de Moody's, Moody's Analytics intègre et personnalise ses produits afin de relever les défis propres au monde des affaires. Moody's Analytics est une filiale de Moody's Corporation (NYSE : MCO), qui a réalisé un chiffre d'affaires de 2,3 milliards de dollars en 2011, qui emploie environ 6700 personnes dans le monde et qui est présente dans 28 pays. Pour un complément d'information sur la société, rendez-vous sur le site www.moodysanalytics.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Moody’s Analytics
KIRSTEN KNIGHT, 0044-20-7772-8657
VP, Stratège en communication
kirsten.knight@moodys.com

Sharing

Contacts

Moody’s Analytics
KIRSTEN KNIGHT, 0044-20-7772-8657
VP, Stratège en communication
kirsten.knight@moodys.com