Vertex corrige ses résultats et fournit des données complémentaires issues d’une récente analyse intermédiaire de l’étude de phase 2 du VX-809 et du KALYDECO™ (ivacaftor) pris en association chez les personnes atteintes...

- Données révisées : l’analyse des répondeurs a montré que 35% des patients avaient vu une amélioration absolue de leur fonction pulmonaire (VEMS) d’au moins 5 points de pourcentage et que 19% d’entre eux d’au moins 10 points lorsqu’ils bénéficiaient d’un traitement associant VX-809 et KALYDECO -

- Données complémentaires : les patients traités par VX-809 et KALYDECO ont connu une amélioration absolue moyenne de leur fonction pulmonaire de 8,5 points de pourcentage par rapport aux patients traités par placebo (p=0.002) -

- Vertex prévoit de lancer une étude pivot de cette association pour traiter la cause sous-jacente de la mucoviscidose chez les adultes porteurs de deux copies de la mutation F508del, dans l’attente des données finales et des discussions avec les agences de réglementation -

CAMBRIDGE, Mass.--()--Vertex corrige ses résultats et fournit des données complémentaires issues d’une récente analyse intermédiaire de l’étude de phase 2 du VX-809 et du KALYDECO™ (ivacaftor) pris en association chez les personnes atteintes de mucoviscidose porteuses de deux copies de la mutation F508del

Vertex Pharmaceuticals Incorporated (Nasdaq: VRTX) a annoncé aujourd'hui une correction apportée à l’analyse des répondeurs précédemment divulguée, ainsi que la publication de données complémentaires issues de la récente analyse intermédiaire de l’étude de phase 2 du VX-809 et du KALYDECO™ (ivacaftor) pris en association, qui a mis en évidence des améliorations substantielles de la fonction pulmonaire (volume expiratoire maximum en une seconde, VEMS) au sein d’une population d’adultes atteints de mucoviscidose et porteurs de deux copies (homozygotes) de la mutation la plus courante du régulateur de la perméabilité transmembranaire du gène de la mucoviscidose (CFTR), la mutation F508del. Comme annoncé précédemment, on a constaté une amélioration statistiquement significative de la fonction pulmonaire (variation absolue du pourcentage prédit du VEMS ) dans les groupes prenant un traitement combiné par rapport aux conditions de référence lorsque l’on compare au placebo (p=0,002). L’annonce de ce jour apporte une correction à l’analyse des répondeurs (n=37) concernant l’amélioration absolue de la fonction pulmonaire par rapport au niveau de référence et, pour la première fois, détermine l’amélioration absolue moyenne de la fonction pulmonaire comparé au placebo, observée parmi les patients traités par VX-809 (200mg, 400mg, 600mg ; QD) et KALYDECO (250mg ; q12h). Les données publiées aujourd'hui et au début du mois se basent sur 37 patients ayant terminé un traitement de 56 jours par VX-809 et KALYDECO, et 11 patients porteurs d’une ou deux copies de la mutation F508del ayant reçu un placebo. Vertex organise une conférence téléphonique pour les investisseurs et les médias aujourd’hui 29 mai 2012 à 8h00 (HNE), afin de parler de cette correction et de ces données complémentaires.

Le 7 mai 2012, la société avait annoncé qu’environ 46% (17/37) des patients porteurs de deux copies de la mutation F508del ont connu amélioration absolue de la fonction pulmonaire (VEMS ) d’au moins 5 points de pourcentage et environ 30% (11/37) ont vu une amélioration absolue d’au moins 10 points de pourcentage par rapport au niveau de référence après 56 jours lorsqu’ils étaient traités par VX-809 et KALYDECO en association. Ces résultats attestaient d’améliorations relatives et non pas d’améliorations absolues, comme initialement indiqué.

Les améliorations absolues réelles de la fonction pulmonaire pour ces patients sont les suivantes : environ 35% (13/37) ont connu amélioration absolue d’au moins 5 points de pourcentage et environ 19% (7/37) une amélioration absolue d’au moins 10 points de pourcentage par rapport au niveau de référence après 56 jours. Comme annoncé précédemment, aucun des patients traités par placebo (0/11) n’a connu d’amélioration absolue de la fonction pulmonaire d’au moins 5 points de pourcentage par rapport au niveau de référence après 56 jours.

Des données complémentaires tirées de l’analyse intermédiaire sont fournies aujourd'hui pour les personnes porteuses de deux copies de la mutation F508del. Une amélioration absolue moyenne de la fonction pulmonaire de 8,5 points de pourcentage a été observée parmi ceux d’entre eux qui étaient traités par VX-809 et KALYDECO par rapport au placebo (p=0.002). De plus, In addition, l’amélioration absolue moyenne intra-groupe par rapport au niveau de référence après 56 jours s’est établie à 4,0 points de pourcentage (p=0.002) pour les patients traités par cette association. Par rapport au niveau de référence après 56 jours, les patients traités par placebo ont connu une diminution absolue moyenne de la fonction pulmonaire de 4,6 points de pourcentage (p=0.04).

Ces données sont issues d’une analyse intermédiaire planifiée menée après qu’environ la moitié des patients ont achevé une période de traitement de 56 jours. L’évaluation des patients porteurs d’une copie (hétérozygotes, n=21) de la mutation F508del est en cours. Tous les patients ont désormais terminé le dosage. Les analyses sont en cours et les données complètes, y compris les analyses statistiques pour tous les groupes de patient, seront disponibles en milieu d’année. Vertex prévoit de lancer une étude pivot de l’association VX-809 / KALYDECO chez des personnes porteuses de deux copies de la mutation F508del mutation, dans l’attente des données finales et des discussions avec les agences de réglementation.

Données intermédiaires relatives à la fonction pulmonaire

      VX-809 seul (200mg, 400mg or 600mg; QD) pendant 28 jours, suivi de KALYDECO (250mg, q12h) pendant 28 jours (n=37)     Placebo

(n=11)

Évolution absolue moyenne du VEMS 1 par rapport au niveau de référence après 56 jours, comparé au placebo     8,5 (p=0,002)     N/A
Évolution absolue moyenne du VEMS 1 par rapport au niveau de référence après 56 jours pour le traitement groupé et les groupes placebo     4,0 (p=0,002)     -4,6 (p=0,04)
Amélioration absolue ≥ 5 points par rapport au niveau de référence après 56 jours     35% (13/37) *     0%
Amélioration absolue ≥ 10 points par rapport au niveau de référence après 56 jours     19% (7/37) *     0%
* Le 7 mai 2012, Vertex a annoncé qu’environ 46% (17/37) des patients avaient connu une amélioration absolue de la fonction pulmonaire d’au moins 5 points de pourcentage par rapport au niveau de référence après 56 jours, et environ 30 % (11/37) une amélioration absolue d’au moins 10 points de pourcentage par rapport au niveau de référence après 56 jours. Ces résultats attestaient d’améliorations relatives et non pas d’améliorations absolues, comme initialement indiqué.
 

« Les améliorations de la fonction pulmonaire observées à ce jour dans le cadre de cette étude dépassent nos attentes. Nous continuons de progresser aussi rapidement que possible vers la mise en œuvre d’une étude pivot du VX-809 et du KALYDECO chez les personnes porteuses de deux copies de la mutation », a déclaré le Dr Chris Wright, Ph.D., Vice-Président senior de Vertex, chargé de la division Développement des médicaments et Affaires médicales au plan mondial.

Les résultats en matière de sécurité sont identique à ceux publié le 7 mai 2012 ; ils incluent des données de tous les patients ayant démarré un traitement avant cette analyse intermédiaire. Le VX-809 a été généralement bien toléré pris seul ou en association avec le KALYDECO. Les effets indésirables les plus courants ont été de nature pulmonaire. La plupart des effets indésirables ont été de gravité légère ou modérée et comparables entre les différents groupes (traités et placebo). Le taux d’effets secondaires graves était similaire entre les groupes traités et placebo.

Concernant la présente étude de Phase 2

Les résultats de la première partie de cette étude ont été annoncés en 2011. Les résultats intermédiaires annoncés aujourd’hui proviennent de la deuxième partie de l’étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo de phase 2 en cours. Cette partie de l’étude a recruté 108 individus atteints de mucoviscidose âgés d’au moins 18 ans et porteurs d’une ou deux copies de la mutation F508del qui ont été répartis entre cinq groupes de traitement comportant chacun environ 20 patients. Trois groupes de patients homozygotes ont été randomises pour recevoir du VX-809 seul (200 mg, 400 mg ou 600 mg) pendant 28 jours puis en association avec du KALYDECO (250 mg) pendant une période additionnelle de 28 jours. Un groupe de patients hétérozygotes a reçu du VX-809 seul (600 mg) pendant 28 jours puis en association avec du KALYDECO (250 mg) pendant une période additionnelle de 28 jours. On a principalement observé des améliorations de la fonction pulmonaire à la suite de l’apport du KALYDECO entre le 28ème et le 56ème jour. Le groupe sous placebo inclut à la fois des patients homozygotes et hétérozygotes.

La mucoviscidose est causée par des protéines CFTR défectueuses ou manquantes résultant de mutations du gène CFTR. Situées à la surface des cellules, les protéines CFTR agissent comme des canaux pour réguler le flux de sel et d’eau qui entre et sort des cellules. Chez les personnes porteuses de la mutation F508del du gène CFTR, un faible nombre ou aucune protéine CFTR n’atteint la surface de la cellule. Par conséquent, un mucus épais et collant s’accumule et bloque les passages dans de nombreux organes, conduisant à tout un éventail de symptômes. En particulier, le mucus s’accumule et obstrue les voies respiratoires dans les poumons, provoquant des infections pulmonaires chroniques et des dommages progressifs aux poumons. Le VX-809, qui est connu comme un correcteur de CFTR, semblerait aider les protéines CFTR à atteindre la surface de la cellule. Le KALYDECO, qui est connu comme un potentiateur de CFTR, maintient les voies des protéines CFTR ouvertes plus longtemps afin d’augmenter le flux de sel et d’eau entrant et sortant de la cellule.

Le VX-809 et le KALYDECO ont été découverts dans le cadre d’une collaboration avec Cystic Fibrosis Foundation Therapeutics, Inc., la société affiliée de découverte et de développement de médicaments, à but non lucratif, de la Cystic Fibrosis Foundation.

Téléconférence pour les médias et les investisseurs

Vertex organise une conférence téléphonique et une diffusion sur le Web aujourd’hui, 29 mai 2012, à 8h00 (HNE) afin de parler de cette analyse préliminaire. La conférence téléphonique fera l’objet d’une diffusion en direct sur le Web, et il est possible d’accéder à un lien vers celle-ci depuis la page Événements et présentations du site Web de Vertex à l’adresse www.vrtx.com.

Pour écouter la téléconférence en direct par téléphone, veuillez composer le 1-866-516-1003 (États-Unis et Canada) ou le 1-973-200-3090 (International). Afin d’assurer d’être connecté à temps, il est recommandé aux utilisateurs de s’inscrire au moins 15 minutes avant l’heure prévue de la diffusion sur le Web.

Le numéro d’identifiant, pour la conférence en direct et pour la rediffusion, est le 86428080.

La téléconférence sera disponible en réécoute par téléphone à partir de 12h00 (HNE) le 29 mai 2012 et jusqu’au 5 juin 2012 à 17h00 (HNE). Le numéro à composer pour la rediffusion aux États-Unis et au Canada est le 1-855-859-2056. Le numéro international pour la rediffusion est le 1-404-537-3406.

Suite à la diffusion en direct sur le Web, une version archivée sera disponible sur le site Web de Vertex jusqu’au 12 juin 2012 à 17h00 (HNE). Vertex propose également un fichier de podcast en MP3 qu’il est possible de télécharger sur son site Web à l’adresse www.vrtx.com.

À propos de la mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie génétique rare potentiellement mortelle qui touche environ 30 000 personnes aux États-Unis et 70 000 personnes au niveau mondial. Aujourd’hui, l’âge médian prévisible de survie d’une personne atteinte de mucoviscidose est d’environ 38 ans mais l'âge médian de décès reste vers 25 ans. On connait plus de 1800 mutations du gène CFTR. Certaines de ces mutations, qui peuvent être déterminées par un test génétique ou une analyse génotypique, conduisent à la mucoviscidose en créant des protéines CFTR non fonctionnelles ou trop peu nombreuses à la surface de la cellule. L'absence de protéines CFTR fonctionnelles résulte dans un faible flux de sel et d’eau en entrée et en sortie de la cellule dans un certain nombre d’organes, dont les poumons.

Chez les personnes atteintes de la mutation la plus courante du gène CFTR, la mutation F508del, un faible nombre ou aucune protéine CFTR n’atteint la surface de la cellule. Globalement, près de la moitié (46 %) des personnes souffrant de mucoviscidose sont porteuses de deux copies de la mutation F508del et un tiers (33 %) sont porteuses d’une copie de la mutation F508del.

À propos du KALYDECO

Le KALYDECO™ (ivacaftor) est le premier traitement à cibler la cause sous-jacente de la mucoviscidose. Le KALYDECO (150 mg, q12h) a été approuvé par l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) en janvier 2012 pour une utilisation chez les personnes souffrant de mucoviscidose âgées de 6 ans ou plus et porteuses d’au moins une copie de la mutation G551D du gène CFTR. Le 25 mai 2012, Vertex a reçu un avis positif du CHMP, section européenne, pour le KALYDECO.

Vertex détient les droits mondiaux de développement et de commercialisation du KALYDECO.

Indication et informations importantes relatives à la sécurité

Le KALYDECO (150 mg, q12h) est un médicament sur ordonnance utilisé pour le traitement de la mucoviscidose chez les patients âgés de 6 ans ou plus qui sont porteurs d’une certaine mutation de leur gène CFTR appelée mutation G551D.

Le KALYDECO ne doit pas être utilisé chez les personnes atteintes de mucoviscidose provoquée par d’autres mutations du gène CFTR. Il n’est pas efficace chez les patients atteints de mucoviscidose porteurs de deux copies de la mutation F508del (F508del/F508del) dans le gène CFTR.

On ignore si le KALYDECO est sûr et efficace chez les enfants de moins de 6 ans.

Le KALYDECO ne doit pas être utilisé avec certains médicaments, notamment les antibiotiques rifampine et rifabutine ; les médicaments servant à traiter les crises d’épilepsie (phénobarbital, carbamazépine ou phénytoïne) et le supplément à base de plantes millepertuis.

Le KALYDECO peut provoquer des effets secondaires graves. Des cas de taux élevés d'enzymes hépatiques dans le sang sont survenus chez les patients prenant du KALYDECO ainsi que chez ceux recevant un placebo. Des évaluations régulières sont recommandées.

Les effets indésirables les plus courants associés au KALYDECO incluent : maux de tête ; infections des voies respiratoires supérieures (rhume ordinaire) dont des congestions de la gorge, nasales ou des sinus ainsi que le nez qui coule ; douleurs abdominales (estomac) ; diarrhée ; éruptions cutanées ; nausées et vertiges.

Il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive des effets secondaires possibles du KALYDECO. Les patients doivent informer leurs prestataires de soins de santé de tout effet secondaire qui les dérange ou qui ne disparaît pas.

Veuillez consulter les informations de prescription complètes pour le KALYDECO sur le site www.KALYDECO.com.

Historique de la collaboration avec Cystic Fibrosis Foundation Therapeutics, Inc. (CFFT)

Vertex a démarré son programme de recherche sur la mucoviscidose en 1998 dans le cadre d’une collaboration avec CFFT, la société affiliée de découverte et de développement de médicaments, à but non lucratif, de la Cystic Fibrosis Foundation. Cette collaboration a été étendue afin de soutenir la découverte et le développement accélérés des modulateurs de la protéine CFTR de Vertex.

À propos de la Cystic Fibrosis Foundation

La Cystic Fibrosis Foundation est le leader mondial en matière de recherche d’un remède pour la mucoviscidose. La fondation finance davantage de recherches sur la mucoviscidose que toute autre organisation et pratiquement tous les médicaments disponibles aujourd’hui pour le traitement de cette maladie ont été rendus possibles grâce au soutien de la fondation. Basée à Bethesda, dans le Maryland, la fondation soutient et accrédite également un réseau national de centres de soins qui a été reconnu par les instituts nationaux de santé (NIH) comme un modèle de soins pour une maladie chronique. La CF Foundation est une organisation à but non lucratif financée par ses donateurs. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.cff.org.

Vertex en bref

Vertex crée de nouvelles possibilités dans le domaine de la médecine. Nos équipes découvrent, développent et commercialisent des thérapies innovantes pour que les personnes atteintes de maladies graves puissent vivre mieux.

Les chercheurs de Vertex et nos collaborateurs travaillent sur de nouveaux médicaments pour guérir ou améliorer significativement le traitement des hépatites C, de la mucoviscidose, de la polyarthrite rhumatoïde, de l'épilepsie et d'autres maladies potentiellement mortelles.

Fondée il y a plus de 20 ans à Cambridge, dans le Massachusetts, la société Vertex dispose dorénavant de programmes et de sites de recherche mondiaux aux États-Unis, au Royaume Uni et au Canada. Aujourd’hui, Vertex emploie plus de 2 000 personnes à travers le monde, et le magazine Science a classé la société en première position de sa liste 2011 des principaux employeurs dans le secteur des sciences de la vie.

Note spéciale concernant les déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs dans le sens défini par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995, y compris les déclarations du Docteur Wright au paragraphe six du présent communiqué, et des déclarations concernant (i) le projet de Vertex de démarrer une étude pivot du VX-809 et du KALYDECO chez les personnes porteuses de deux copies de la mutation F508del, dans l’attente des données finales et des discussions avec les agences de réglementation, (ii) la disponibilité attendue des résultats complets de l’étude mi-2012 et (iii) l’évaluation de patients porteurs d’une copie de la mutation F508del. Bien que Vertex considère que les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont exacts, un certain nombre de facteurs sont susceptibles d'influer sur les résultats ou les événements réels, et ces derniers pourraient différer considérablement de ceux envisagés dans de tels énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes incluent, entre autres, l'éventualité que les résultats définitifs de cet essai clinique ou d’essais cliniques futurs du VX-809 et du KALYDECO soient moins favorables que l’analyse intermédiaire publiée aujourd’hui, ou qu’ils ne soient pas favorables du tout, que les résultats définitifs des patients hétérozygotes ne soient pas favorables ou qu’ils soient moins favorables que les résultats provenant des patients homozygotes, que les données finales et/ou les discussions avec les agences de réglementation concernant l’étendue et la conception des futurs essais cliniques puissent aboutir à la nécessité d’effectuer des essais cliniques supplémentaires avant que Vertex ne puisse démarrer les premiers essais cliniques pivot pour l’évaluation du VX-809 en association avec le KALYDECO, ainsi que d’autres risques précisés dans la section Facteurs de risque du rapport annuel et des rapports trimestriels déposés par Vertex auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse (la SEC) et disponibles sur le site Web de la société à l’adresse www.vrtx.com. Vertex rejette toute obligation de mettre à jour les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse si de nouvelles informations venaient à être mises à disposition.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Vertex Pharmaceuticals Incorporated
Médias :
Zach Barber
Dawn Kalmar
617-444-6992
mediainfo@vrtx.com
ou
Investisseurs :
Michael Partridge, 617-444-6108

Sharing

Contacts

Vertex Pharmaceuticals Incorporated
Médias :
Zach Barber
Dawn Kalmar
617-444-6992
mediainfo@vrtx.com
ou
Investisseurs :
Michael Partridge, 617-444-6108